Se connecter avec
S'enregistrer | Connectez-vous

Oracle libère OpenOffice

Par - Source: Tom's Hardware FR | B 5 commentaires

Sans préavis, Oracle a annoncé vendredi dernier son intention de transformer OpenOffice.org en un projet purement communautaire et open source. Cela signifie la fin d'OpenOffice en tant que suite bureautique vendue par Oracle. C'est surtout un revirement capital de stratégie. Précédemment, l'attitude d'Oracle face à l'Open Source avait poussé une partie des développeurs historiques d'OOo à faire scission, créant The Document Foundation et le fork LibreOffice.

The Document Foundation a accueilli cette annonce d'un très bon oeil. Dans son communiqué, Oracle estime en effet que le projet OOo serait mieux piloté par une organisation le distribuant sur une base non commerciale. The Document Foundation se verrait bien être cette organisation, ce qui aboutirait à une réunification de LibreOffice et OpenOffice.org.

Reste que les motivations d'Oracle pour libérer soudainement OpenOffice.org après avoir choisi la confrontation avec les développeurs en fin d'année dernière sont mystérieuses. Selon nos confrères de The Register, Oracle aurait été poussé par IBM, qui est un des principaux promoteurs d'OpenOffice.org et l'utilise comme base pour sa suite Lotus Symphony. IBM a donc intérêt à voir OOo progresser rapidement. IBM, un géant dans le monde des serveurs est aussi un partenaire d'Oracle pour Java. 

Afficher 5 commentaires.
Cette page n'accepte plus de commentaires
  • job31 , 19 avril 2011 10:43
    Ben moi qui viens juste de switcher sur LibreOffice.... c'est l'arlésienne cette histoire.

    Excellente nouvelle en tout cas.
  • trollkien , 19 avril 2011 11:23
    moui bonne nouvelle dans le fond, mais le mal est déja fait ; openoffice, libreoffice, openoffice, les dev, les distributeurs d'os bases sur linux et les end users vont en avoir marre des ragnagna de oracle. faut pas se voiler la face, c pas un acte de charité de la part d'oracle, ils ont fait ca car ils ont vu le projet OOo couler
  • Chklang , 19 avril 2011 12:20
    Faut pas voir le mal partout! Ils en ont rien à battre d'Open Office! Eux ce qui les intéressent c'est MySql pour avoir une version libre de BD et arrêter le Oracle Express, ainsi que Java afin de l'intégrer entièrement à Oracle... Ca leur coûtera moins chère comme ça!
  • manuch , 19 avril 2011 13:25
    Est-ce une opération délibérée pour tuer OpenOffice / LibreOffice ? J'aurais comme des doutes. En jetant l'incertitude et en éparpillant les ressources qui travaillent dorénavant sur deux projets séparés, on aurait voulu le faire qu'on n'aurait pas agi autrement. IBM a certainement du mal de convaincre avec Symphony face à OpenOffice...
  • Kador , 19 avril 2011 21:39
    Le grand Satan ... Oracle rachète : c'est pour tuer. Oracle libère : c'est pour tuer. Arrêtez SVP ce genre de raisonnement paranoïde. Oracle se débarrasse d'OpenOffice car ils n'y voient qu'une source de couts et pas de revenus, point. Pas d'idée mortifère derrière, ils n'ont strictement aucun intérêt à tuer OOo ! Quant à la théorie IBM, la dernière fois que j'ai vu Larry faire plaisir à IBM, c'était ... je m'en souviens plus. Bref encore de l'analyse à 0.02$