Linux : 1er sur l’USB 3.0

L’USB 3.0 sur Linux

Ce genre de situation est suffisamment rare pour être soulignées. Sarah Sharp et Keve Gabbert travaillent tous deux chez Intel et ils viennent de publier les premiers pilotes pour le contrôleur USB 3.0 de NEC qui devraient être mis sur le marché ce mois-ci. Les développeurs travailleraient aussi avec des distributions (Ubuntu et Red Hat sont tout particulièrement mentionnés) pour que les pilotes soient intégrés sur le plus de machines Linux possible. On sait aussi que Greg Kroah-Hartman a fait en sorte que les pilotes soit intégrés dans le Kernel 2.6.31, ce qui signifie que Linux gèrera officiellement l’USB 3.0 d'ici septembre 2009.

Belle performance

Il sera intéressant de voir si Windows 7 suivra aussi vite et si le système gèrera l’USB 3.0 à sa sortie le 22 octobre prochain. Dans l’absolu, aucun produit ne tire parti de cette technologie, mais on peut féliciter cette initiative qui embelli l’image de l’Open Source. Comme quoi, le manchot n’a pas les mains dans les poches.

Les experts souhaitant compiler eux-mêmes leur kernel pour gérer l’USB 3.0 peuvent télécharger les fichiers nécessaires ici.

Posez une question dans la catégorie Les news : vos réactions du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
20 commentaires
    Votre commentaire
  • C'est tout l'avantage d'une communauté, être bien plus rapide et réactif qu'une boîte aussi grosse soit-elle !

    C'est ce qui fait la force de l'open source.
    3
  • ghiaC'est tout l'avantage d'une communauté, être bien plus rapide et réactif qu'une boîte aussi grosse soit-elle !C'est ce qui fait la force de l'open source.


    Les pilotes c'est bien mais ça n'est qu'une petite partie de l'équation: faut aussi des périphériques et des ordinateurs compatibles avec cette nouvelle norme.
    Et ça Linux n'y peut rien pour pousser les fabricants... qui me semblent d'ailleurs pas pressés de suivre. Les annonces concernant l'USB3 sont en effet encore assez rares.

    Ce qui pousse vraiment un standard à être adopté c'est quand une entreprise fait à la fois le logiciel et le matériel. Comme pour l'USB qui végétait avant qu'Apple ne se décide à l'intégrer à ses iMacs, machines qui ont connu un grand succès, donc qui ont incité les fabricants à sortir des périphériques USB...

    Linux se coupe volontairement de la conception matérielle, un peu comme quelqu'un qui voudrait courir mais qui ne s'inquiéterais pas d'avoir les deux pieds coulés dans du ciment.

    Et l'histoire se répéteras encore à nouveau... tant qu'une entreprise un peu innovante ne s'y intéressera pas, l'USB3 ne sera pas un marché un viable pour les concepteurs de périphériques. Il y a combien de linuxiens équipés en USB3 ? Probablement à peine assez pour former une minorité. Y'a pas de pognon à faire, donc ça décollera pas.

    Y'aurait bien Microsoft, mais ils sont pas pressé, car quand on vend des OS et non des machines (contrairement à Apple), l'USB3 ne leur rapporte rien, donc pourquoi se précipiter ?
    -9
  • Quote:
    Linux se coupe volontairement de la conception matérielle, un peu comme quelqu'un qui voudrait courir mais qui ne s'inquiéterais pas d'avoir les deux pieds coulés dans du ciment.


    Explique-moi comment trouver un système viable pour distribuer des ordinateurs sous licence Open Source ? :-D
    4