Logitech perd sa tête

Logitech a conclu le premier trimestre de son année fiscale 2012 (qui correspond au second trimestre de l'année civile 2011) sur un déclin des ventes de 4 % et une perte nette de 30 millions de dollars. Ce mauvais bilan a coûté sa place au PDG Gerald P. Quindlen qui se voit remplacé temporairement par le président Guerrino De Luca en attendant que le groupe se trouve un nouveau PDG.

Les ventes de Logitech n'ont atteint que 480 millions de dollars sur le premier trimestre 2012 contre 479 millions l'année précédente. Compte tenu du taux de change favorable, ces chiffres montrent en fait une baisse de 4 %. Le revenu d'exploitation est négatif (- 34 millions de dollars) mais il prend en compte une baisse de prix anticipée du boitier Logitech Revue/Google TV de 249 $ à 99 $. Logitech évoque d'ailleurs des ventes "très faibles" aux USA dans la catégorie Maison Numérique.

Les ventes dans le commerce de détail sont stables aux USA mais en baisse de 14 % dans la région EMEA (Europe Moyen-Orient Afrique). Les ventes aux OEM, elles, baissent de 16 % dans le monde.

Posez une question dans la catégorie Les news : vos réactions du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
14 commentaires
    Votre commentaire
  • gnolo_77
    Marty, j'ai voyagé dans le temps !
    Durant le premier trimestre 2012, Logitech perdra des sous !
    2
  • bocoptor
    Nom de Zeeeuuuusss 0_o
    ;)
    0
  • ryback94
    le mieux c'est de plus acheter leurs produits
    -7