Maison-mère de Free : Iliad coûte entre 14 et 16,3 euros

Non, ce n'est pas le nouveau tarif d'un quelconque forfait d'internet proposé par Iliad pour concurrencer sa filiale Free, numéro deux national au titre de fournisseur d'accès Internet en haut débit.

Mais, c'est le prix de l'action du groupe Iliad composant : Pole internet (Free et Online.net), Pole téléphonie (Iliad Télécom, Kertel et One.tel) et Pole divers (Annu.com, Assunet et Societe.com).



L'introduction en bourse se déroule à partir d'aujourd'hui et jusqu'au 29 janvier prochain, sous forme d'une Offre à Prix Ouvert pour le grand public et d'une Offre Globale pour les zinzins (Investisseurs Institutionnels) en France et de l'International (sauf les pays suivants : Australie, Canada, Etats Unis d'Amérique et Japon).

Cette opération permet au groupe Iliad d'augmenter son capital en émettant cinq millions nouvelles actions avec une possibilité d'ajouter environ 800 mille actions. L'autre associé Godman Sachs (Fond d'investissement) va mettre sur le marché, un million d'actions avec une extension de 900 milles titres supplémentaires.
La totalité des titres cédés représentera entre 12% et 15% du capital et rapportera à Iliad environ quatre vingt dix millions d'€ruos, destinés aux investissements pour une seule année. La capitalisation boursière du groupe s'élèvera à 720 millions d'€uros.
Le prix défnitif de l'action sera connu le 29 janvier et sa cotation le lendemain au Premier marché EuroNexT Paris.

Les établissement bancaires S.G. Corporate & Investment Banking, Cazenove et Oddo & Cie dirigent cette introduction.


Pour mieux présenter l'opération, les dirigeants d'Iliad insistent sur la solidité financière du holding.
Le directeur général adjoint, Michael Boukobza annonce : "Notre stratégie est de continuer à croître et de gagner des parts de marché sur l'ADSL, d'accélérer le dégroupage avec pour objectif d'avoir 50% d'abonnés dégroupés fin 2004",
Pour le directeur financier Olivier Rosenfeld, son objectif est "un million d'abonnés ADSL fin 2005".
Le Président et fondateur Xavier Niel, détenant 78% du capital, préfère de souligner : l'engrangement de marges bénéficiaires, les innovations technologiques et la croissance du chiffre d'affaires. D'autre part, il ne cède aucun titre car il a confiance à son holding pour le développement de l'internet haut débit; actuellement 10% de lignes téléphoniques étant adslisés, ce qui reste un marché avec plein de potentiel pour une société détenant 15% de part de marché Adsl.

Triple et Multi Play
Free, filiale du groupe Iliad, est le premier en Europe qui propose aux freenautes en zones dégroupées, pour 29,90 euros par mois, les trois services suivants : accès internet haut débit jusqu'à 5.500 kbps, téléphone IP gratuit en appel fixe - local & national et 100 chaines pour la télévision par Adsl. Les abonnés peuvent utiliser en Multi Play, soient les trois en même temps.

Vous pouvez consulter le communiqué de l'introduction en bourse

En savoir plus :
- Des sous pour la maison-mère de Free en 2004