Se connecter avec
S'enregistrer | Connectez-vous

Tests : Ethernet Gigabit, USB 3.0 castré

Matrox DS1 : que vaut le premier dock Thunderbolt ?
Par

Le DS1 n'est pas prévu pour fonctionner sur PC, Matrox le destine uniquement à des Mac, tournant sous Mac OS 10.8.2 minimum. Nos tests se sont donc déroulés sur un MacBook Air (2012) sous Mac OS 10.8.2. Dans ce cadre, l'utilisation est extrêmement simple : les pilotes sont intégrés au système, il suffit donc de brancher le DS1 pour tout fonctionne sans aucune intervention de l'utilisateur.

De l'Ethernet vraiment Gigabit

Nous avons ensuite cherché à vérifier la vitesse offerte par les ports du DS1. En Ethernet, nous avons mesuré au maximum environ 86 Mo/s en upload et 114 Mo/s en download. Autant dire que l'on atteint à peu près les limites théoriques de l'interface. L'asymétrie entre sens montant et descendant est curieuse, mais en pratique, elle n'est pas gênante. Ces débits ne sont cependant pas cumulables : en duplex, le débit maximal est également de 115 Mo/s environ.

Mais de l'USB 3.0 décevant

Les ports USB 2.0 du DS1 sont extrêmement rapides : ils délivrent 41 Mo/s. En USB 3.0, le bilan est moins satisfaisant. Avec un SSD Kingston HyperX 240 Go monté dans le boîtier LaCie Rugged Thunderbolt USB 3.0, le DS1 ne dépasse pas 200 Mo/s en lecture et 176 Mo/s en écriture (aucun autre périphérique ou écran n'étant branché sur le dock). En connexion directe sur notre MacBook Air, le même SSD atteint 360 Mo/s en lecture et 350 Mo/s en écriture.


Cette forte différence s'explique en partie par le fait que le contrôleur FL1100 est connecté en PCI-Express x1 2,5 Gbit/s sur le contrôleur Thunderbolt. La bande passante théorique est donc limitée à 250 Mo/s. La puce Light Ridge possédant 4 lignes PCI-Express, on s'étonne tout de même de voir que Matrox ne les a pas employées pour garantir la bande passante complète de l'USB 3.0.

Mais Matrox n'est pas seul en cause. La puce Fresco Logic semble également assez peu performante. Nous avons refait les tests avec un disque dur LaCie P'9233, non UAS, qui délivre 180 Mo/s au maximum branché directement sur notre MacBook Air, soit bien en dessous de la limite du bus PCI-Express. Sur le DS1, il ne dépasse pourtant pas 120 Mo/s ! Le DS1 n'est vraiment pas la plateforme idéale pour profiter de périphériques USB 3.0 rapides. 

Utilisation plug-and-play mais quelques bugs

Le DS1 nous a posé d'autres problèmes lors de nos tests. Dans certains cas (branchement sur un Mac en veille, plusieurs branchements/débranchements successifs), il est arrivé que le DS1 ne soit pas reconnu ou reconnu partiellement. Nous nous retrouvions alors sans image et/ou sans aucun périphérique d'entrée (sous et claviers externes et même trackpad et clavier interne). Difficile de dire si la faute incombe à Matrox et ses pilotes ou à la gestion du Thunderbolt de Mac OS X, mais dans ces situations, il ne reste plus qu'à éteindre et redémarrer complètement le Mac hôte. Une mise à jour des pilotes ou de Mac OS devrait pouvoir résoudre ces défauts de jeunesse.

Interroger un expert

Votre question aux experts de la catégorie Les news : vos réactions du forum

Exemple : Android, ordinateur portable, usb, disque dur

Afficher 3 commentaires.
Cette page n'accepte plus de commentaires
  • Johan_et_Pirlouit , 8 février 2013 10:11
    Et surtout, pour Matrox soi-disant spécialiste de la vidéo, ne pas proposer en même temps des ports DVI, HDMI et DisplayPort est plus que rapia ! Décidément, ils sont bien pingres les canadiens de Matrox... Qu'ils restent donc dans les milieux de l'imagerie professionnelle, ils n'ont décidément plus rien à faire ailleurs.
  • gedd , 8 février 2013 15:03
    Johan_et_Pirlouit...Qu'ils restent donc dans les milieux de l'imagerie professionnelle, ils n'ont décidément plus rien à faire ailleurs.

    En effet depuis la Millenium il sont a la ramasse. Dommage car à l'époque ça cartonnait, ha nostalgie
  • benoit gilbert , 21 février 2013 08:36
    "L'absence la plus criante est sans doute celle de stations d'accueils Thunderbolt. Comment se peut-il que personne n'ait pensé à développer un tel produit ? La perspective de pouvoir, avec un unique seul câble, "

    Quid du Sony vaio Z ?
swung