Se connecter avec
S'enregistrer | Connectez-vous

MEMS : le monde microscopique de votre smartphone

Par - Source: Tom's Hardware FR | B 39 commentaires

Il existe un monde qui se cache dans votre smartphone, votre vidéoprojecteur, votre voiture, votre Wii et même votre appareil de mesure de tension artérielle. Nous voulons parler du monde des MEMS qui est parfois aussi cruel et fou que celui d’Alice au pays des merveilles.

Cet article est notre champignon qui vous permettra de rétrécir afin de vagabonder dans les tranchées des capteurs de pressions et sur les actionneurs de micromiroirs. Nous tenons aujourd’hui à vous donner les clés de cet univers qui révolutionne l’électronique et offre de nouvelles fonctionnalités dignes de la science-fiction.

Commentaires
Interroger un expert

Votre question aux experts de la catégorie Les news : vos réactions du forum

Exemple : Android, ordinateur portable, usb, disque dur

Cette page n'accepte plus de commentaires
  • geo17 , 11 janvier 2012 09:59
    Bravo, article très bien documenté, il manque juste les micro générateurs.
  • David Civera , 11 janvier 2012 10:14
    Merci beaucoup :) 
    J'en parle dans la conclusion. C'est fait exprès, les applications grand public n'étant pas encore au point.
  • stratic , 11 janvier 2012 11:56
    Superbe article!

    Merci.
  • Afficher les 39 commentaires.
  • David Civera , 11 janvier 2012 14:11
    Merci beaucoup stratic
  • didierd@guest , 11 janvier 2012 16:06
    Bravo pour cet article de fond, accessible bien que très technique.
    Qualité +++
  • delphi_jb , 11 janvier 2012 16:15
    Wow, l'article...

    c'est ta 5ème symphonie la David ^^
  • xinyingho , 11 janvier 2012 18:10
    Et dire qu'il y a 10 ans je faisais un dossier sur le même sujet en école d'ingé :) 
    Mais bon le sujet a bien évolué, et le dossier de David est plus complet que ce que j'avais fait à l'époque. Très intéressant, ça m'a rafraichi la mémoire et surtout fait apprendre beaucoup de choses.

    David est très branché sciences fondamentales appliquées, et on aime ça !
  • spae0899 , 11 janvier 2012 20:25
    Ouais, ça rajeunit pas tout ça...
  • David Civera , 12 janvier 2012 03:51
    Merci beaucoup pour les compliments. Quel est le passage que vous préférez ou la partie la moins bien écrite selon vous ?
  • xinyingho , 12 janvier 2012 08:29
    La partie la plus intéressante reste les pages avec les explications théoriques sur les avantages et les difficultés rencontrées avec les MEMS, et aussi la 1ère partie sur les actionneurs, où il y a le parallèle avec les équivalents macros.
    La partie la plus pénible est celle sur les actionneurs RF car c'est là qu'on perd complètement les explications théoriques précises et elle se termine par une longue liste descriptive de différents actionneurs. Et puis éclater les explications sur le microphone en 3, c'est pas forcément bien, surtout quand on comprend la raison que sur la dernière explication.
    Très bonne conclusion aussi, vivement que les microgénérateurs se généralisent :) .
  • David Civera , 12 janvier 2012 10:02
    Merci beaucoup xinyingho pour cette critique constructive!

    Quand tu dis

    La partie la plus pénible est celle sur les actionneurs RF car c'est là qu'on perd complètement les explications théoriques précises


    Tu veux dire que ce n'est pas assez précis ou que ça contredit les pages précédentes ?

    Sinon pour le microphone tu as raison. La partie RF est une de celle qui m'a donné le plus de mal, donc j'en prend note pour la prochaine fois.

    Tout le monde est d'accord avec xinyingho ou quelqu'un a-t-il un avis différent?
  • Typoooops@guest , 12 janvier 2012 11:57
    Le futur passe par les *NEMS* piézo-électriques ;)  ... Jolie faute frappe, même si le fond est sans doute vrai vu la fuite de l'industrie occidentale vers l'est :) ))

    ... Mais trève de plaisanterie, cet article est passionant. Un grand merci.

    O.G.
  • papagrosnounours , 12 janvier 2012 13:04
    Bonjour a tous,

    (sorry pour le manque d accents, mais je dispose actuellement d un clavier QWERTY arabique que je ne maitrise absolument pas...)

    Merci David pour cet article aussi impressionnant qu interressant.

    Une remarque: quand tu dis "Les tests de Texas Instrument ont montré que même après 1 billion (1012) de changements de position", a ma connaissance, "billion" correspond a milliard, ce qui nous donne 10 puissance 9, et non pas 12.
  • xinyingho , 12 janvier 2012 13:31
    David CiveraTu veux dire que ce n'est pas assez précis ou que ça contredit les pages précédentes ?
    Je voulais juste dire que c'est plus aussi précis et qu'il n'y a plus l'accompagnement théorique avec des formules, mais je me rends compte que c'était déjà le cas avec les autres actionneurs et les capteurs. C'est pas si grave finalement sinon le dossier aurait dépassé les 100 pages :) 
    papagrosnounoursa ma connaissance, "billion" correspond a milliard, ce qui nous donne 10 puissance 9, et non pas 12.
    ça dépend si tu prends la définition européenne ou la définition américaine...En anglais US, billion = milliard = 10^9. En français, billion donne bien 10^12. L'anglais britannique hésite entre les 2 à cause de l'influence des US, mais ça a tendance à prendre la définition américaine.

    Pour rappel, en France, on dit million, milliard, billion, billiard, trillion, trilliard, etc...
    En anglais US, on dit million, billion, trillion. Les britanniques ne disaient pas milliard mais thousand millions.
  • papagrosnounours , 12 janvier 2012 13:58
    Merci pour ces precisions David, que j'ignorais effectivement...

    Un dernier mot (façon de parler...) sur l'expression "En tant normal...", dont je ne connaissais pas cette graphie, mais plutot celle-ci: "En temps normal..."
  • David Civera , 12 janvier 2012 14:20
    Typoooops@GuestLe futur passe par les *NEMS* piézo-électriques ... Jolie faute frappe, même si le fond est sans doute vrai vu la fuite de l'industrie occidentale vers l'est ))... Mais trève de plaisanterie, cet article est passionant. Un grand merci.O.G.


    Ce n'est pas une faute de frappe. Il y a une différence entre les MEMS (micro) et NEMS (nano), comme j'en parle dans l'intro et les générateurs semblent privilégier ces derniers.
  • David Civera , 12 janvier 2012 14:28
    Merci xinyingho pour avoir éclairci l'histoire des billion. En ce qui concerne l'article, je comprend mieux ta remarque et il est vrai qu'il y a moins d'accompagnement théorique. C'était voulu (à tort ou à raison). J'ai repris une structure que j'ai rencontré dans pas mal de manuel universitaire sur le sujet à savoir concepts, applications, fabrication, ce qui explique que les formules soient concentrées au début. Je ne voulais pas aussi surcharger la deuxième partie pour la rendre plus simple pour ceux qui sont moins passionnés par ces considérations. C'est un choix, mais ta remarque est tout à fait justifiée.

    papagrosnounours > Merci d'avoir apprécié l'article. On écrit "en tant normal" quand il y a du mauvais temps dans l'air... :D  Oui je sors corriger...

  • glubuliko@guest , 12 janvier 2012 17:06
    Beau boulot article fort intéressant .
  • gege_jaime@guest , 16 janvier 2012 00:21
    Articles très interessant. (pas tout compris !)
    Juste une p'tite remarque sur la page "La fabrication des MEMS "
    >> Ils sont fabriqués à l’aide de wafers 4", 6" et 8" (150 mm, 200 mm et 300 mm)
    Oups ! 4" = 100 mm, 6" = 150 mm et 8" = 200 mm ; c'est 12" pour du 300 mm de diamètre)

  • -1 Masquer
    steph_tsf , 17 janvier 2012 00:29
    "La première chose que l’on remarque est la symétrie parfaite de la partie mécanique. Ce choix de conception, que l’on rencontre sur tous les gyroscopes à vibration, permet au système de séparer les mouvements réels des secousses ou chocs accidentels. En effet, si la puce est réellement en mouvement, une série de capteurs opposés seront actionnés. S’il ne s’agit que de vibrations parasites, une partie seulement du mécanisme sera mis en mouvement et le système pourra alors rejeter le signal."
    Désolé, soit c'est mal traduit, soit l'auteur n'a rien compris.
Afficher plus de commentaires