Deux syndicats veulent la démission de M. Dell

Deux syndicats importants de la marque texane demandent aux actionnaires de s’abstenir de voter en faveur de Michael Dell, le P.D.G de la firme, ce qui l’obligerait à démissionner de son poste de président du comité de direction.

Histoire d’argent

Selon les règles en vigueur, le fondateur de la firme a besoin d’une majorité des voix pour conserver son siège qu'il n'a jamais quitté depuis la fondation de la société, même lorsqu'il n'en était plus le P.D.G, entre 2004 et 2007. Les deux syndicats estiment que la firme se porterait mieux sans lui.

Ils lui reprochent d’avoir reçu 450 millions de dollars (env. 340 millions d’euros) entre 2000 et 2009 en bonus et revente d’actions. Pendant cette même période, l’action a perdu 66 % de sa valeur. La firme texane a aussi dû payer 100 millions de dollars (env. 75 millions d'euros) à la SEC (l'organisme fédéral américain de réglementation et de contrôle des marchés financiers) le mois dernier en raison d’irrégularités comptables et fiscales et Michael Dell fut en plus personnellement frappé d’une amende de 4 millions de dollars (env. 3,02 millions d’euros) pour avoir manqué de divulguer dans leur totalité les relations commerciales qui existaient entre sa société et Intel et les paiements du fondeur pour l’utilisation exclusive de ses processeurs.

Histoire de confiance

Les deux syndicats possèdent en tout un peu moins de 50 000 actions ce qui n’est pas négligeable, mais restent trop minoritaires pour réellement inquiéter le P.D.G. M. Dell a aussi le soutient du comité de direction qui se défend en affirmant que l’argent reçu entre 2000 et 2009 est simplement le fruit de stock options qui ont expiré en 2000, 2001 et 2005. Néanmoins, il est indéniable que depuis quelques années, l’homme qui représente aujourd’hui 13,5 milliards de dollars passe par une crise de confiance et beaucoup doutent qu’il est encore capable de rehausser la firme à ses niveaux les plus prestigieux.

Posez une question dans la catégorie Les news : vos réactions du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
12 commentaires
    Votre commentaire
  • Les syndicats sont souvent pour la démission du PDG / président / système financier / capitalisme de toute façon...
    -1
  • Ce ne sont pas les mêmes syndicats que chez nous aux US. Ce serait tout aussi faut que de dire ça des syndicats allemands.
    7
  • Michael Dell devrait fermer la boîte et rendre l'argent aux actionnaires. :o

    Tiens, j'ai déjà entendu ça quelque part... :sarcastic:
    -3