Microsoft travaille avec la Commission Européenne

Logo de MicrosoftAlors que l’Union Européenne vient une nouvelle fois de demander à Microsoft de fournir de nouveaux documents prouvant la compatibilité de ses logiciels avec les réquisitions de la Commission Européenne, Microsoft répond à cette demande. En effet, Neelie Kroes, commissaire européenne à la concurrence, a une nouvelle fois menacé Microsoft d’amendes si l’américain ne fournissait pas la semaine prochaine la documentation technique nécessaire à l’interopérabilité de certains logiciels.

Compatibilité totale avec la Commission

Le numéro un mondial des logiciels Microsoft vient d’annoncer qu’il était prêt à collaborer afin de s’accorder avec les décisions antitrust qui ont été prises en 2004 : « We stand ready to do any additional work that is required to comply with the Commission’s decision. » Si l’on en croit les propos tenus dans un rapport de la société, Microsoft souhaite une compatibilité totale avec les demandes de la Commission : « Microsoft is committed to full compliance with the Commission’s March 2004 decision ».

Une longue histoire

Le contentieux entre Microsoft et l’Union Européenne dure depuis 2004, date à laquelle le géant des logiciels avait été lourdement condamné par la division antitrust de l’Union Européenne. En plus de devoir payer 497 millions d’euros, et offrir au marché européen une version de Windows XP dépourvue de Windows Media Player, la firme devait apporter des informations permettant aux éditeurs de logiciels (principalement des logiciels professionnels) de rendre leur produit plus facilement compatible avec les systèmes d’exploitation de la firme de Redmond.

Après une période d’incompréhension mutuelle, les relations entre les deux protagonistes s’améliorent depuis juin 2005, même si récemment encore Microsoft faisait appel de la décision.

Posez une question dans la catégorie Les news : vos réactions du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
9 commentaires
    Votre commentaire
  • dsant2
    Ah ça ira, ça ira, ça ira, les Microsoftiens on les pendra
    0
  • Mictateur
    Je crois qu'en fait, ils pensaient vraiment qu'on était comme le DoJ US. Ils se sont dit, ils vont se battre pour nous faire chier, puis ils vont se lasser.

    C'est mal connaître les Européens, Môôsieur ! :lol:
    0
  • revlis
    Quote:
    Je crois qu'en fait, ils pensaient vraiment qu'on était comme le DoJ US. Ils se sont dit, ils vont se battre pour nous faire chier, puis ils vont se lasser. C'est mal connaître les Européens, Môôsieur ! :lol:



    perso, quand je vois ça, je ne suis pas fiert d'être européén...
    La commision a reussi a demander a un editeur de bosser pendant plusieurs mois sur une version moins fonctionnelle... (XP édition N)... bravo... grace a vous, microsoft a sortie un logiciel dont personne ne veux, et dont tout le monde se fout eperduement (sauf probablement les membres de la commission qui ont dut etre obligé d'acheter une version de cette OS pour montrer l'exemple)...
    Franchement.. nous sommes face a un ramissit de branleur, qui ne savent pas quoi foutre de leurs journée et qui, entre 2 pause de café, se dise :
    - tiens... et si on aller faire chier microsoft...
    - qu'est ce qu'on pourrait leur demander cette fois ?...
    - et si on les obligeait d'installer XP mais sans le kernel, ca permetrait aux utilisateurs d'avoir une alternative...
    - c'est quoi un kairnèlle ?
    - chais pos, j'ai lu ca dans "les OS pour les null"
    - Bon OK, avant de commencer a papoter, on fixe déja l'amande... Bon, on est d'accord, on prend un chiffre rond.. allez.. au pif 5 millions par jour de retards a compter de maintenant, avec effet retroactif... il est 10:10 sur la pendule de la cafette..

    Feraient mieux de passer plus de temps au resto.. au moin, il le font bien !!
    0