Se connecter avec
S'enregistrer | Connectez-vous

Une première pile à combustible grand public en 2009

Par - Source: MTI Micro Fuel Cells | B 17 commentaires

Avec les écrans SED et OLED, l'ordinateur quantique et les nanotubes, les piles à combustible font partie des innovations technologiques dont on a le plus parlé durant la dernière décennie, sans en voir le moindre début d'application grand public. Pourtant, les chercheurs ne se tournent pas les pouces, et les produits progressent. À tel point qu'une première vague de produits pourrait très bien balayer le marché l'année prochaine.

MTI Micro Fuel Cells a ainsi l'intention de lancer avant la fin 2009 un chargeur pour tout périphérique doté d'un port USB. Ce chargeur comporte en son sein une pile au méthanol (DMFC) alimentée par une cartouche de méthanol. Avec une seule cartouche, le chargeur Mobion est capable de générer 25 Watts-heures d'énergie électrique. Soit suffisamment pour recharger un téléphone portable une bonne dizaine de fois. Tout cela pour un appareil qui tient dans la main. Aucun prix n'a cependant été avancé, et c'est malheureusement le paramètre qui conditionnera le succès de ce nouveau type d'accessoires.

Afficher 17 commentaires.
Cette page n'accepte plus de commentaires
  • Anonyme , 12 décembre 2008 12:13
    Une batterie lithium de la même taille pourrait aussi recharger ma batterie de téléphone plus de 10x...

    Bref je ne suis pas encore convaincu par cette technologie.
  • -2 Masquer
    Anonyme , 12 décembre 2008 12:28
    La différence est la facture d'émission de carbone sur tout le cycle de vie de ta batterie ... t'as pas être convaincu ou pas, ça pollue moins c'est tout ^^ !
  • florent-36 , 12 décembre 2008 12:31
    idem pour moi, pas convaincu...
    en plus le methanol est toxique , donc si ce truc tombe et fuit bonjour les dégâts ...
  • Anonyme , 12 décembre 2008 12:34
    Viper31La différence est la facture d'émission de carbone sur tout le cycle de vie de ta batterie ... t'as pas être convaincu ou pas, ça pollue moins c'est tout ^^ !

    C'est ce que tu crois.
    Que les gens peuvent être naïf... :sarcastic: 

    Pour produire de l'éthanol il faut beaucoup d'énergie dans les raffineries, et cette énergie elle ne vient pas de nulle part hein...
    (Ca consomme bcq plus d'énergie que de fabriquer une batterie lithium qui seras elle utiliser durant des année, et qui au passage est 100% recyclable)

    Finalement cette énergie ne serait-elle pas mieux utiliser pour recharger une batterie lithium comme je l'ai dit? Et oui.

    Bref ca ne décalle que le problème.

    Quand on parle d'écologie/économie d'énergie il faut regarde TOUTE la chaîne de production.
    C'est pas parce que on aura tous des voiture électrique dans le future que ca sera plus propre. On aura faussement une meilleur conscience en voiture.
    Mais les centrale nucléaire derrière il en faudra, et beaucoup.
  • okey-dokey , 12 décembre 2008 12:50
    Je ne suis pas non plus super convaincu par l'usage d'un combustible type ethanol pour produire de l'electricité dans une appareil portatif.

    Meme si techniquement on sait faire de l'ethanol à partir de sources "non-fossiles", on sait aussi faire de l'electricité "propre" directement sans avoir à passer par cet intermediaire.

    Autant la technique peut se defendre pour une voiture (et encore l'ideal etant d'utiliser de l'hydrogene directement, qui aurait ete produit ailleur de maniere propre aussi), autant pour un telephone... j'en vois pas l'interet (economique, ecologique, etc)


    Enfin si j'en vois l'interet: nous vendre des cartouches d'ethanol... Ca rapporte plus qu'un chargeur secteur.
  • Anonyme , 12 décembre 2008 12:54
    okey-dokey(et encore l'ideal etant d'utiliser de l'hydrogene directement, qui aurait ete produit ailleur de maniere propre aussi)

    Ben justement non.
    1. l'hydrogène prend bcq de place, plus que de l'éthanol et à volume égale il est moins énergétique je crois.

    2. l'hydrogène est très volatile, il est très difficile de le confiner dans un réservoir, même le plus étanche des réservoirs laisse s'échapper l'hydrogène (C'est le plus petit atome qui existe). Or le problème avec l'hydrogène c'est qu'il détruit je ne sais plus quel couche atmosphérique. En plus je voudrait pas rouler dans une bombe, car quand ca explose ca fait mal.

    Bref c'est pas gagné.
  • pluies , 12 décembre 2008 13:50
    soamême le plus étanche des réservoirs laisse s'échapper l'hydrogène (C'est le plus petit atome qui existe).

    Wtf :erk:
  • Anonyme , 12 décembre 2008 13:52
    vous confondez éthanol et méthanol...........
  • Anonyme , 12 décembre 2008 14:19
    wade47vous confondez éthanol et méthanol...........

    Oui bon, ca ne change rien à la polémique.
    On est pas à 2 atomes d'H et 1 ce C près.
  • vcs2600 , 12 décembre 2008 15:02
    soaBen justement non.1. l'hydrogène prend bcq de place, plus que de l'éthanol et à volume égale il est moins énergétique je crois.2. l'hydrogène est très volatile, il est très difficile de le confiner dans un réservoir, même le plus étanche des réservoirs laisse s'échapper l'hydrogène (C'est le plus petit atome qui existe). Or le problème avec l'hydrogène c'est qu'il détruit je ne sais plus quel couche atmosphérique. En plus je voudrait pas rouler dans une bombe, car quand ca explose ca fait mal.Bref c'est pas gagné.


    Il y a déjà des stations en Californie qui distribuent de l'hydrogène et des voitures conçues pour fonctionner directement avec ce type de carburant, certes encore bien trop coûteuses pour le grand public, mais je n'ai jamais entendu parler de problème de stockage de l'hydrogène ! Et puis l'hydrogène de ne détruie aucune couche atmosphérique, puisqu'en se combinant avec les atomes d'oxygène présent dans l'air, il donne... de l'eau pure (d'où son nom : hydro=eau; gène=qui fabrique). Exactement ce qui sort du pot d'échappement d'une voiture à hydrogène, d'ailleurs.
    Le seul soucis concernant l'hydrogène, c'est le type d'énergie utilisé pour sa fabrication. Si on fabrique l'hydrogène grâce à l'électricité produite par une centrale à charbon, ça sert pas à grand chose ! :) 
  • Dav' , 12 décembre 2008 15:06
    soaOui bon, ca ne change rien à la polémique.On est pas à 2 atomes d'H et 1 ce C près.

    Bah ouais, c'est comme le monoxyde et le dioxyde de carbone, on est pas à un atome d'oxygène près, sauf que ça change tout.

    Ensuite l'éthanol est toxique, ça on le sait tous, c'est de l'alcool. Mais sa production n'est pas particulièrement polluante, à moins que vous ne considériez les producteurs de vins comme des pollueurs... A la limite les tracteurs dans les champs de betteraves polluent, ainsi que les camions qui transporteront les produits premiers et finis. Ce qui ne changera pas par rapport à une batterie Li-ion.

    Pire, je sais plus où j'ai lu ça, ils sont en train de trouver des moyens de fabriquer de l'éthanol et de l'hydrogène à partir de bactéries et d'algues et tout ça en partant de CO2. Donc bon...

    Quand à celui qui parlait de réservoir non étanche pour l'hydrogène, il devrait aller faire un tour chez Air Liquide qu'ils lui expliquent un peu comment ça marche...
  • Anonyme , 12 décembre 2008 15:10
    vcs2600Il y a déjà des stations en Californie qui distribuent de l'hydrogène et des voitures conçues pour fonctionner directement avec ce type de carburant, certes encore bien trop coûteuses pour le grand public, mais je n'ai jamais entendu parler de problème de stockage de l'hydrogène ! Et puis l'hydrogène de ne détruie aucune couche atmosphérique, puisqu'en se combinant avec les atomes d'oxygène présent dans l'air, il donne... de l'eau pure (d'où son nom : hydro=eau; gène=qui fabrique). Exactement ce qui sort du pot d'échappement d'une voiture à hydrogène, d'ailleurs.Le seul soucis concernant l'hydrogène, c'est le type d'énergie utilisé pour sa fabrication. Si on fabrique l'hydrogène grâce à l'électricité produite par une centrale à charbon, ça sert pas à grand chose !


    http://www.notre-planete.info/actualites/actu_202_hydrogene_danger_couche_ozone.php
  • Anonyme , 12 décembre 2008 15:34
    Oui il existe un réel problème de stockage de l'hydrogène.
    C'est pour cela qu'une certaine quantité de recherche sont en cours pour trouver des solutions à ce problème.
    Pour votre information, il s'agit environ de 1% de la masse d'un réservoir d'hydrogène qui s'échappe par jour.
    Les directions des recherches se penchent actuellement sur entre autre des matières qui fixent l'hydrogène ( matières à base carbone) .
    Donc à l'heure actuelle l'hydrogène n'est malheureusement pas la solution miracle

  • jojolemariole , 12 décembre 2008 15:58
    Au début j'ai cru que c'était beaucoup 25W.h, mais en fait en réfléchissant j'ai remarqué que mes accumulateurs 2500mA.h fournissent 1.2V soit 3W.h

    en fait ça représente ni plus ni moins que 8 accumulateurs
  • zeb , 12 décembre 2008 17:09
    Dav'Pire, je sais plus où j'ai lu ça, ils sont en train de trouver des moyens de fabriquer de l'éthanol et de l'hydrogène à partir de bactéries et d'algues et tout ça en partant de CO2.

    A bon. Moi j'ai lu que certains micro-organismes transformeraient le sucre en éthanol+CO2. Etonnant, non ? ... ;) 

    Il s'agit en fait de pile à hydrogène. Pour ne pas avoir à trimballer de l'hydrogène, non dangereux en l'état mais qui à une fâcheuse tendance à aimer l'oxygène au point de s'y accoupler de façon explosive en présence d'une flamme, on génère l'hydrogène au fur et à mesure des besoins à partir d'éthanol (voire de méthanol), très facile à produire, très peu nuisible à l'environnement, très pratique à transporter, et surtout très bon marché. (Le méthanol n'est dangereux qu'ingéré et encore en quantité importante - c'est le nom savant de l'alcool frelaté. En cas de fuite, ne pas lécher la pile, c'est tout. Je déconseille AUSSI de lécher les pile au mercure, au plomb, au lithium, etc.)

    Bref, avant de hurler à la mort parce qu'il y a un dégagement de gaz carbonique, il faudrait faire le bilan carbone de la chaîne suivante :

    Sucre (fruit, betterave, canne) + Eau -> Alcool + CO2
    Alcool + Eau -> Hydrogène + CO2
    Hydrogène + Oxygène -> Energie + Eau

    Sucre + Oxygène + Eau -> Energie + CO2 + Eau

    --------------------------

    Pétrole -> Essence + (tas de saloperies) -> Energie + C02

    Alors, un volontaire pour me dire combien de CO2 dans le premier cas, et combien dans le second ?
  • Tremex , 12 décembre 2008 17:27
    - Pour jojolemariole : une recharge ne représente que huit accus mais peu de gens se promènent avec ces huit accus de secours sur eux ... Si on s'embête à inventer des piles à combustible miniatures, c'est bien parce qu'il y a un problème d'autonomie. Qui va aller en s'aggravant puisque les systèmes portables veulent tout faire à la fois, avec des processeurs de plus en plus puissants ...
    - Ce genre de pile fonctionne bien au Méthanol (DMFC : Direct Methanol Fuel Cell) et non pas à l'Ethanol, moins toxique mais difficile à employer. Le méthanol industriel est issu d'une réaction à base de gaz naturel, donc peu écologique (remarquez, une partie de l'éthanol aussi).
    En fait ces piles fonctionnent à l'hydrogène, il y a une conversion à l'intérieur. Autonomie supérieure car on ne cherche pas à recharger le méthanol, ce qui obligerait à des compromis. Pareil que comme pour pile et accu ...
    - quand on compare écobilan d'une DMFC et d'un accu lithium, il faut aussi se poser la question de l'origine de l'électricité pour recharger l'accu. Comme il est nucléaire ou issu d'hydrocarbures fossiles, ce n'est pas plus écologique que la synthèse de méthanol. D'ailleurs pour la même raison un véhicule électrique est tout aussi polluant qu'un véhicule thermique (à l'heure actuelle). C'est juste que la pollution est déportée au niveau de la centrale, ça se voit moins. Par contre on en reparlera quand cette électricité sera issue d'énergies renouvelables.
    - Selon moi, l'hydrogène n'est pas une solution : c'est un vecteur d'énergie, comme une simple batterie, pas une source primaire d'énergie comme l'est le pétrole. Il faut donc bien trouver de l'énergie à la base, et on finit toujours par devoir gratter de la ressource non-renouvelable, uranium ou carbone fossile.
    - Le stockage de l'hydrogène est au point. Mais sa densité d'énergie est trop faible : le DoE (Department of Energy, USA) demande à ce qu'un système de stockage opérationnel emporte 6 % de sa masse totale en hydrogène, c'est-à-dire 6 kg de H2 dans un réservoir (rempli) de 100 kg, ce qui permettrait à un véhicule pas trop gourmand de rouler 300-400 km. Aucun système n'est actuellement opérationnel ...
    Et rappelons que un réservoir à essence ne pèse guère que 25 kg à vide pour 50 kg d'essence, donc le système emporte de l'ordre de 60 % ou plus de sa masse totale sous forme de carburant. Il y a donc encore de la marge pour rattraper l'essence.
    Une transition directe vers l'électrique serait plus simple. Peu de gens roulent plus de 150 km par jour, tout à fait dans les cordes d'un petit véhicule actuel, et on peut louer occasionnellement. Mais il faudra un sacré changement de mentalité. Ou l'essence à 5 € le litre !
  • deg-tcd , 13 décembre 2008 03:07
    je vois beaucoup de commentaires sur le nucléaire... peut etre je mourrais de la thïroide à cause de tchernobyl (et du gouvernement incompétent qui nous à laissé sous la pluie sans protections durant une semaine), ou peut etre d'autre chose parce que j'aurais pas dû aller avec mes potes boire des bières en regardant la centrale de Golfech la nuit...ne jamais faire l'affront de penser qu'on est autre chose que des statistiques, périmables et facilement sacrifiables...


    malgrès tout c'est encore une énergie formidable qui nous permet (pour l'instant) de communiquer à moindre coût, de rester éveillés tard... je laver le linge et de prendre des douches chaudes, si douces, de cuisiner des plats préparés et conservés au congélateur et prendre l'ascenseur, le métro, le train, de rentrer à la maison dans des rues éclairées...

    son petit probleme c'est : de polluer de grandes zones pour des millénaires, et d'être difficile à gêrer et potentiellement dangereuse, si mal maitrisée ou confiée à des incompétents et des gens ne pensant qu'aux revenus...

    c'est marrant, qques milliards de gens qui préfèrent leur confort en échange d'une épée de Damoclès invisible... on se croirait dans un roman de sf des 60's...


    en attendant y a pas "mieux", faut pas cracher dans la soupe...