Se connecter avec
S'enregistrer | Connectez-vous

Le premier transistor moléculaire au monde

Par - Source: Yale | B 14 commentaires

Pour la première fois au monde, des chercheurs de l’Université de Yale et de l’Institut des Sciences et Technologies de Gwangju en Corée du Sud, viennent de créer un transistor à partir d’une seule molécule.

Une molécule qui agit comme un transistor

Les scientifiques ont pu ajuster la tension d'une molécule de benzène (C6H6) attachée à des connecteurs en or pour modifier son état, prouvant que la structure peut se comporter de la même manière qu’un transistor en silicium contrôlant le passage du courant.

Le début d’une révolution

Les universitaires viennent de publier les résultats de leurs travaux dans la revue Nature, mais ont aussi avoué qu’il faudra attendre plusieurs décennies avant de voir cette technologie passer des laboratoires aux chaînes de production. Ces recherches ne sont pas non plus les seules dans le domaine de la miniaturisation des transistors et des scientifiques finlandais et australiens ont présenté au début du mois un transistor fabriqué à partir d’un seul atome.

On notera aussi le clin d’oeil historique alors que ces recherches ont été publiées par Yale le jour de l’anniversaire du premier transistor fonctionnel par John Bardeen et Walter Brattain, le 23 décembre 1947.

Commentaires
Interroger un expert

Votre question aux experts de la catégorie Les news : vos réactions du forum

Exemple : Android, ordinateur portable, usb, disque dur

Cette page n'accepte plus de commentaires
  • floxit , 28 décembre 2009 02:39
    Ca fait plaisir de vivre de nouvelles découvertes encore à nos jours et de pouvoir dire à nos descendants "J'y étais", même si, dans ce cas, ce ne sera pas une aussi grande révolution que le jour où on connaitra tout sur le cerveau (et éventuellement profiter au mieux de nos propres capacités actuellement dans "l'obscurantisme") ou qu'on vaincra intégralement toute forme de cancer...
  • Anonyme , 28 décembre 2009 03:00
    en réponse à floxit sachez que "de nos jours" nous faisons bien plus de découverte et que la vitesse à laquelle nous les faisons ne cessent de croître; quant aux mystères que recèlent encore notre cerveau il est impossible de connaitre la date à laquelle ils seront percés toutefois les chercheurs y travaillent et il a déja était possible de simuler le fonctionnement de 1% du cortex cérébral humain ce qui semble indiquer que simuler le fonctionnemt d'un cervaux humain devrait être possible aus environs de 2018...
  • Anonyme , 28 décembre 2009 03:27
    ben 6 2 gggo
    c'est aussi ce que les physiciens du 19e siècles et du début du 20e pensaient, avant de découvrir la mécanique quantique :) 
  • Afficher les 14 commentaires.
  • Basilic et Pistou , 28 décembre 2009 08:50
    ben 6 2 gggoen réponse à floxit sachez que "de nos jours" nous faisons bien plus de découverte et que la vitesse à laquelle nous les faisons ne cessent de croître; quant aux mystères que recèlent encore notre cerveau il est impossible de connaitre la date à laquelle ils seront percés toutefois les chercheurs y travaillent et il a déja était possible de simuler le fonctionnement de 1% du cortex cérébral humain ce qui semble indiquer que simuler le fonctionnemt d'un cervaux humain devrait être possible aus environs de 2018...

    J'espère bien que non ! Pour tout dire, je redoute le jour où on pourra y arriver. Quand on voit l'usage qui est fait des grandes découvertes contre l'humanité ...
  • Misutsu , 28 décembre 2009 09:32
    J'adore ce genre de news, ça me donne l'impression d'être dans un film de science fiction O.O
  • frederpe , 28 décembre 2009 09:39
    Basilic et PistouJ'espère bien que non ! Pour tout dire, je redoute le jour où on pourra y arriver. Quand on voit l'usage qui est fait des grandes découvertes contre l'humanité ...

    Pas vraiment presse de voir arriver ce genre de technologie. L'analyse et le libre arbitre font partie du fonctionnement du cerveau humain et j'ai pas envie que mon pc me fasse la peau parce que s'est le "meilleur choix" !
    SKYNET si tu me lis, pardonne moi !
  • okey-dokey , 28 décembre 2009 11:27
    Ce que j'adore dans cette news c'est la petite illustration où l'on voit effectivement le "transistor moléculaire" ... relié à une piste de cuivre qui fait 1000 sa taille :D 

    Ca montre bien que c'est bien beau de faire des transistors hyper miniaturisés, mais encore faut-il pouvoir les alimenter avec quelque chose, et que cette alimentation soit à la meme echelle.
    Les problèmes actuels de miniaturisation ne tiennent pas que dans la taille des transistors purs et durs mais aussi (surtout?) des circuits entre les transistors. Tant qu'on n'aura pas resolu ça, ils peuvent bien faire autant de transistors moléculaires qu'ils veulent ça ne sera jamais applicable.
  • nighty1980 , 28 décembre 2009 14:24
    Pour info IBM sait déjà simuler un cerveau de chat, celui de l'homme arrivera bien aux alentour de 2018 et celui de la femme est tellement plein de courcircuits qu'on est pas sur de pouvoir simuler :-)
  • Anonyme , 28 décembre 2009 14:42
    Les mythes sur le cerveau.... Connaître et comprendre l'intégralité du fonctionnement du cerveau ne servira pas aux fantasmes exacerbés par les séries de SF. Une des croyances les plus énervantes est cette réalité déformée au possible : "l'homme n'utilise que 10% de son cerveau", et bien c'est totalement faux, la réalité va faire mal à ceux qui pensent qu'on va se découvrir des pouvoirs exceptionnelles le jour où l'on dépassera ce chiffre ! La réalité la voici : "l'homme n'utilise que 10% de son cerveau EN MEME TEMPS". Et encore 10% c'est un chiffre assez élevé, uniquement dans les moments d'intenses concentrations, et pour une petite partie de la population. la raison en est toute simple, le coût énergétique serait beaucoup trop élevé, hors comme tout système ultra-fiable, la nature limite les performances à ce qu'elle peut supporter en toute situation. Qui plus est la température augmenterait beaucoup trop, il suffit d'avoir eu un jour une température aux alentours de 41°C pour s'apercevoir qu'à l'exception d'hallucinations, on est juste bon pour avoir un mal de crâne du tonnerre !
  • turlupin en ptard , 28 décembre 2009 15:07
    D'ici qu'on arrive à comprendre le fonctionnement du cerveau peut-être serons-nous, enfin, devenus une espèce intelligente.
    Mieux vaut en rire avec ce résumé des facultés propres au masculin et au féminin :


  • magellan , 28 décembre 2009 17:07
    turlupin en ptardD'ici qu'on arrive à comprendre le fonctionnement du cerveau peut-être serons-nous, enfin, devenus une espèce intelligente.Mieux vaut en rire avec ce résumé des facultés propres au masculin et au féminin :

    Encore un chouette débat en perspective concernant l'éthique de créer une "intelligence"... tout comme nous avons débattus de la possibilité technique de restituer le fonctionnement de l'esprit humain;)
  • Anonyme , 28 décembre 2009 18:49
    Mouais, enfin travaillant moi même sur le sujet, je peux vous dire ça fait quelques années que des travaux similaires ont été publiés, notamment avec une molécule de C60 (je cite cet exemple, puisqu'il est français)
    Ils ont réussi à vendre leur travaux à Nature en faisant passer ça pour le premier transistor moléculaire, bien joué ;) 
    Néanmoins, il faut être extrêmement prudents dans ce domaine, à savoir qu'on ne peut pas être sur à 100% qu'on a bien mesuré du transport à travers la molécule en question. A vrai dire, il est tout à fait possible de mesurer des effets similaires à travers un agrégat d'or qu'on aurait contacté par mégarde au lieu de la molécule.. j'attends de lire l'article en détail pour y voir plus clair.

  • -3 Masquer
    VicentiuB , 28 décembre 2009 19:26
    nighty1980
    Pour info IBM sait déjà simuler un cerveau de chat, celui de l'homme arrivera bien aux alentour de 2018 et celui de la femme est tellement plein de courcircuits qu'on est pas sur de pouvoir simuler :-)


    +1 lol
  • shooby , 29 décembre 2009 10:58
    floxitCa fait plaisir de vivre de nouvelles découvertes encore à nos jours et de pouvoir dire à nos descendants "J'y étais", même si, dans ce cas, ce ne sera pas une aussi grande révolution que le jour où on connaitra tout sur le cerveau (et éventuellement profiter au mieux de nos propres capacités actuellement dans "l'obscurantisme") ou qu'on vaincra intégralement toute forme de cancer...

    Toi, ta regardé un épisode de bisounours ;)