Se connecter avec
S'enregistrer | Connectez-vous

Microsoft : « Google veut tuer la vidéo sur le web »

Par - Source: Blog Technet | B 39 commentaires

Quelques jours après Apple, c’est au tour de Microsoft de demander à la Commission Européenne d’arbitrer un différent qui l’oppose à Motorola Mobility. Le régulateur européen va donc devoir donner son avis sur un contentieux entre les deux entreprises au sujet de brevets fondamentaux portant sur les technologies WiFi et H.264.

Des brevets dits « FRAND »

Ces brevets rentrent normalement dans un cadre FRAND (Fair, Reasonable and Non Discriminatory), c'est-à-dire que leurs détenteurs s’engagent à proposer un droit de licence « raisonnable » lorsque ces brevets font l’objet d’une standardisation (comme c’est le cas avec les différents standards WiFi, ainsi que le H.264). Le problème, c’est que Motorola Mobility a décidé de ne plus jouer le jeu et de demander des droits de licence surélevés pour une cinquantaine de brevets de ce type.

Microsoft explique ainsi que l’implémentation du standard H.264, très utilisé lorsqu’il s’agit de vidéos sur Internet, nécessite l’utilisation d’une façon ou d’une autre de technologies protégées par quelque 2300 brevets, détenus par 29 sociétés en tout. Pour avoir le droit d’utiliser ces brevets avec un ordinateur portable à 1000 dollars, cela coûte en tout et pour tout deux cents à Microsoft. De son côté, Motorola Mobility demande 22,50 dollars pour avoir le droit d’utiliser ses 50 brevets, indispensables à l’implémentation du standard H.264. Une telle somme est clairement excessive et déraisonnable…

2300 brevets pour 0,02$, 50 brevets pour 22,50$

Microsoft reproche également à Motorola Mobility son mode de calcul, basé sur le prix global de l’ordinateur portable, et non sur celui des seuls logiciels installés. Ainsi, pour un notebook à 2000 dollars, les droits de licence atteignent 45 dollars (2,25% du prix du produit), toujours pour ces mêmes 50 brevets ! Le problème est identique du côté du WiFi et de son implémentation utilisant des technologies brevetées par Motorola Mobility (même si ici, Microsoft ne donne pas de chiffres exacts).

Pour Microsoft, Motorola Mobility essaie tout simplement de bloquer les ventes d’ordinateurs sous Windows mais également des consoles Xbox 360 puisque ces dernières sont capables de lire des vidéos H.264 et peuvent utiliser du WiFi pour se connecter à Internet. Le différent entre ces deux sociétés prend toutefois une toute autre tournure lorsque l’on sait que Google a racheté l’an passé Motorola Mobility (la transaction vient tout juste d’être validée par la Commission Européenne), et que Google a annoncé, il y a un an, ne plus supporter le standard H.264 au profit de son propre codec WebM. Amusant, n'est-ce pas ? Reste donc à savoir comment le régulateur anti-trust européen va analyser cette situation plutôt complexe…

Commentaires
Afficher les 39 commentaires.
Cette page n'accepte plus de commentaires
  • -8 Masquer
    MHCROOT , 22 février 2012 22:41
    JUSTE RETOUR A L'AR***UEUR

    Microsoft oublie vite le fait qu'il a attaqué en justice tous les producteurs de smartphones et de tablettes Android et qu'ils leur prends entre 5 et 20 dollars par smartphone et par tablette Android vendu.

    Alors qu'il les paie ces 22,5 dollars. Ca lui apprendra à se croire plus malin que tout le monde et à jouer au con. Les brevets c'est pas seulement quand ça vous arrange hein.

    Alors à la caisse Microsoft !!!
    Faut rendre tout l'argent que vous avez volez et que vous continuez de voler sur le dos d'Android !!!

    Edit du modérateur : pas de propos diffamatoires.
  • Gerophil , 22 février 2012 22:47
    C'est pas microsoft qui va payer c'est toi pov' idiot .... -_-
  • Yannick G , 22 février 2012 22:49
    Citation :
    JUSTE RETOUR A L'ARNAQUEUR

    Microsoft oublie vite le fait qu'il a attaqué en justice tous les producteurs de smartphones et de tablettes Android et qu'ils leur prends entre 5 et 20 dollars par smartphone et par tablette Android vendu.

    Alors qu'il les paie ces 22,5 dollars. Ca lui apprendra à se croire plus malin que tout le monde et à jouer au con. Les brevets c'est pas seulement quand ça vous arrange hein.

    Alors à la caisse Microsoft !!!
    Faut rendre tout l'argent que vous avez volez et que vous continuez de voler sur le dos d'Android !!!


    Sauf que Microsoft (et d'autres comme lui) applique justement des droits raisonnables sur ce type de licence. Si tout le monde faisait comme Motorola veut faire, tu paierais ton notebook 4500 euros...
  • -3 Masquer
    tangix , 22 février 2012 22:50

    J'avais la même chose en tête en lisant l'article (commentaire de MHCROOT). Dommage que cet aspect ne soit pas évoqué dans l'article, ça équilibre la petite guerre !
  • Yannick G , 22 février 2012 22:51
    Citation :

    J'avais la même chose en tête en lisant l'article (commentaire de MHCROOT). Dommage que cet aspect ne soit pas évoqué dans l'article, ça équilibre la petite guerre !


    Ben non justement : ça n'équilibre rien dans le cas présent
  • tangix , 22 février 2012 22:55
    @Yannick G: Il faut aller un peu plus loin dans la botte de foin, Google sait que ça ne passera pas... le but est négocier les brevet android payer par HTC et autres à Microsoft. Et ceux-ci dépasse les 10$ ! Selon certains articles (pincettes inside) Microsoft gagnerai plus avec android qu'avec WinP7...
  • MHCROOT , 22 février 2012 22:59
    Non c'est bien Microsoft qui va devoir le répercuter sur le prix de ses OS à moins qu'il signe un accord de licence avec Google.

    Microsoft prends 5-20$ par terminal/tablette Android.

    Il va les rendre à Google via ces 22,5$ ou il va être forcé de signer un accord de licence avec Google et donc arrêter de percevoir des sommes sur chaque matériel Android vendu.

    Les brevets logiciel, encore une fois, ce n'est pas que quand ça les arrange.

    J'espère vraiment qu'ils seront forcés de les payer. Ca les fera (peut être) réfléchir la prochaine fois qu'ils auront la (très) mauvaise idée de faire la promotion des brevets logiciel.
  • 1815 , 22 février 2012 23:07
    Google m'a tuer
  • MHCROOT , 22 février 2012 23:09
    @tangix

    Exact, ils se font plus d'argent avec Android qu'avec WP7.

    Et les 5-20$ qu'ils prennent sont répercutés sur le prix en sortie d'usine. Ca gonfle considérablement le prix des terminaux Android !

    Je trouve que c'est un bon retour à l'envoyeur et j'espère encore une fois que soit :
    - Microsoft sera forcé de les payer
    - Microsoft trouvera un accord de licence avec Google le privant de toute royalties sur Android

    @Yannick G
    Microsoft n'applique pas du tout des droits raisonnables. ils prennent entre 5 et 20 dollars selon les constructeur par terminal Android. Je trouve cela tout sauf raisonnable surtout sur un produit open source !!!
  • 1815 , 22 février 2012 23:09
    dire que certains s'interrogeaient sur la pertinence du rachat de motorola...
  • MHCROOT , 22 février 2012 23:40
    Il est quand même bon de rappeler que Microsoft a attaqué Barnes & Noble pour Android avec seulement 6 brevets et qu'il demande 12 dollars par terminal Android vendu. Ca fait 2 dollars par brevet par terminal.

    A titre de comparaison, Google ne leur demande que 22,5/50 = 45 centimes par brevet par terminal

    Bref, à la caisse Microsoft !
    Rendez tout l'argent que vous prenez sur Android !
  • -6 Masquer
    Melaure , 23 février 2012 00:53
    Vous avez raison de défendre Google, la société qui cumule les poursuites sur leur gestion des données privées ... Une bonne alliance Microsoft/Apple/Oracle serait bienvenu pour stopper cette machine infernale ... et surtout que leur format webM finisse aux oubliettes !
  • tamelapu , 23 février 2012 01:36
    Citation :
    C'est pas microsoft qui va payer c'est toi pov' idiot .... -_-


    Roooo le vilain commentaire. Ce sera rapporté a monsieur le modérateur.
  • jean2009@guest , 23 février 2012 01:46
    Inversement si Microsoft se met à appliquer les tarifs Google/Motorola c'est pas 12 dollars qu'il va demander parce qu'il n'y a pas que 12 brevets, ils ferment les yeux sur plein d'autres choses. A peu près tous les brevets notamment du H264 sur lesquels Motorola exigerait des droits sont des co-brevets avec MS. Si MS fait pareil, le format H264/Mpeg 4 est mort, et alors le format Google dominerait... c'est là où veut en venir MS.
  • delocalise , 23 février 2012 07:55
    A quand Windows à 22$ ? Je trouve le prix actuel d'une licence windows largement plus indécent que la petite somme réclamée par motorola dont les brevets ont rapportés beaucoup d'argent à l'industrie des nouvelles technologies. Motorola fait de la vraie recherche qui permet une véritable évolution de notre société. Cette recherche a un prix et Motorola a ouvert sa technologie aux autres. Que fait Microsoft sinon avoir un quasi-monopole dans le monde de l'ordinateur personnel et racheter des brevets développés par de vrai créateurs ?
  • Rorothermidor , 23 février 2012 10:00
    Bonjour,
    contrairement à certains, ce que j'ai compris dans l'article c'est que c'est 50 brevets chacun à 22,5 $, c'est hors de prix et clairement destiné à tuer le H264.
    Si Microsoft attaque dans ce cas c'est justement parce qu'ils en ont le droit. La somme réclamée est énorme et pousserait MS à augmenter ses tarifs en l'occurence de son OS maison pour compenser le surcoût, Windows est déjà cher mais là on risque de crever le plafond.
    Jean2009 a également raison sur la valeur du monopole que vise Google avec cette manoeuvre. Tuer le H264 revient à imposer leur format WebM ce qui revient également à dire obliger tout le monde à passer par SES brevets et faire le prix qu'ils veulent puisque le monopole l'exige, même sans faire un prix exhorbitant, ils seront en position de force pour obliger les constructeur/développeurs à faire ci ou ça et réduire la concurrence pour devenir le seul standard de référence.
    Ceci étant, une cour destinée à juger ceci ne prendra pas le parti de google puisqu'il s'agit essentiellement d'unen série de brevets FRAND ce qui oblige Motorola à revoir leurs tarifs à la baisse pour redevenir raisonnables.
    En dehors de ça, MS possède des formats maison qui sont aussi beaucoup exploités sur le web...
  • fitfat , 23 février 2012 10:02
    Yannick GSauf que Microsoft (et d'autres comme lui) applique justement des droits raisonnables sur ce type de licence. Si tout le monde faisait comme Motorola veut faire, tu paierais ton notebook 4500 euros...

    Ben non... tu le paierais le même prix, sauf qu'il pourra pas lire nativement le H.264.

    Rorothermido>Le WebM est aussi libre que Linux.
  • back6 , 23 février 2012 10:50
    Qui va gagner la guerre des brevets ? Apple, Microsoft, Google ? N'oubliez pas un point: H264 est payant et WebM est gratuit. Google cherche a imposer un gratuit. Pour quelle raison ? Parce que Google paye des licences à tout une tapée de sociétés pour un OS qu'il ne fait pas payer.
    A force de faire se renchérir les produits, on ne peut espérer qu'une chose, que ce soit le libre qui y gagne. Quand je pense qu'il n'y a pas un lecteur mp3 sur 10 qui sait lire le ogg, alors qu'il n'y a pas de licence à payer ? Ces grosses boites, et particulièrement Apple et Microsoft veulent nous enfermer dans un paiement permanent de droits pour des idées souvent triviales.
  • -1 Masquer
    Yannick G , 23 février 2012 10:50
    Citation :
    Yannick GSauf que Microsoft (et d'autres comme lui) applique justement des droits raisonnables sur ce type de licence. Si tout le monde faisait comme Motorola veut faire, tu paierais ton notebook 4500 euros...

    Ben non... tu le paierais le même prix, sauf qu'il pourra pas lire nativement le H.264.


    Et il n'aurait pas de WiFi (et probablement pas de Bluetooth, d'USB,... bref, des standards qui doivent utiliser des technologies reposant probablement elles aussi sur des brevets FRAND, je suppose). On peut aller très loin avec cette logique.
  • -1 Masquer
    gedd , 23 février 2012 11:55
    MHCROOTJ...Microsoft oublie vite le fait qu'il a attaqué en justice tous les producteurs de smartphones et de tablettes Android ...

    Il me semble que pour la plupart des constructeur il n'y a pas eu d'attaque en justice et qu'il on payé de leur propre chef. non ?
Afficher plus de commentaires