Un disque dur de la navette Columbia récupéré

Le disque tel qu'il a été retrouvéPour ceux qui doutent de la résistance des disques durs et des capacités de récupération de données, voilà qui va donner à réfléchir. Des résultats scientifiques issus d’expériences effectuées durant le dernier vol de la navette Columbia (qui s’était désintégrée lors de sa rentrée dans l’atmosphère en 2003) ont été publiés.

Des données récupérées après une chute de plus de 60 km

Ces résultats étaient présumés perdus, car on pensait que le disque avait été détruit. Néanmoins, les restes du disque ont été retrouvés lors de l’enquête qui a suivi le crash. Le disque dur, un Seagate de 400 Mo a donc été envoyé à la société Ontrack Data Recovery, les équipes de cette société spécialisée dans la récupération de données ont travaillé plusieurs années pour réussir à récupérer 99 % des données. Les possibilités d’effectuer ce type d’expériences étant rarissimes, les résultats de cette expérience portant sur le xénon sont particulièrement précieux même s’ils n’offrent pas d’applications concrètes.

Posez une question dans la catégorie Les news : vos réactions du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
39 commentaires
    Votre commentaire
  • C'est pas plutôt 400 Go ?
    0
  • C'était en 2003 et cela devait etre un disque un peu spécial....
    1
  • UN DISQUE DUR de la navette Columbia récupéréES !!

    Bravo !
    -3