Se connecter / S'enregistrer

Comparatif cartes mères 790i Ultra SLI : un chipset NVIDIA qui vaut le détour ?

Comparatif cartes mères 790i Ultra SLI : un chipset NVIDIA qui vaut le détour ?
Par , Rédaction Tom's France

La supériorité des processeurs haut de gamme Intel n’est plus à démontrer, et nombre d’entre nous ont associé ces derniers avec des cartes mères à chipset Intel. Pourtant, NVIDIA s’est servi depuis plusieurs années du support exclusif de la technologie SLI comme fer de lance contre la concurrence sur ce marché. Comme vous le savez probablement, ce n’est pas que les chipsets du géant de Santa Clara soient incapables de gérer le SLI – mais le fait est que NVIDIA verrouille cette technologie pour ses propres plateformes par leurs pilotes, qui restreignent artificiellement le support matériel.

En restant presque constamment le leader du marché des cartes graphiques ces dernières années, NVIDIA a pu forcer les amateurs de configurations multi-GPU à s’équiper de chipsets SLI. Forte de cette exclusivité, la firme au caméléon n’a donc pas eu besoin de développer des chipsets extrêmement performants puisque les manques à ce niveau étaient occultés au profit du gain de performances graphiques lié au SLI.

Ce fut ainsi le début du quelconque nForce 4 SLI Intel Edition, des nForce 500 si problématiques que la plupart des prototypes de cartes mères n’ont jamais atteint le stade de la production de masse et pour finir, le nForce 680i plus convaincant mais cher. De plus, Intel ayant fait un peu de rétention d’information, les cartes mères 680i ne sont pas compatibles avec les Core 2 Quad 45 nm, ce qui mena NVIDIA à ajouter le 780i à sa gamme de produits, qui n’est ni plus ni moins qu’un 680i avec un nouveau pont PCI Express 2.0 indépendant.

L’historique peu brillant ne nous laissait donc entrevoir de que très minces améliorations par rapport au 790i, et pourtant, une surprise était au rendez-vous. Bien que faisant appel à une finesse de gravure de 90 nm qui commence à dater, le nouveau northbridge témoigne d’une conception totalement remaniée.

Le northbridge des cartes mères 790i supporte un total de 32 lignes PCI Express 2.0, les processeurs FSB 1600 MHz et la DDR3 haute fréquence. Le southbridge est techniquement plus vieux, fournissant un slot PCI Express 16x, un 8x et quatre 1x ainsi que la classique connectique d’entrées/sorties. Ce southbridge n’est vraisemblablement rien de plus que le chipset mono-chip qui était déjà présent sur le nForce 570 SLI pour processeurs AMD, qui a plus de deux ans. Notons qu’AMD et NVIDIA utilisent tous deux la technologie HyperTransport.

Le 790i Ultra SLI semble identique en tous points au 790i SLI, exception faite de la fréquence mémoire puisque le premier supporte officiellement la DDR3 jusqu’à 2000 MHz contre 1600 MHz pour le second. L’un comme l’autre peuvent bien entendu gérer tout type de DDR3, mais on ne peut exclure la possibilité que les meilleurs composants soient triés, ce qui conduira probablement les plus fortunés d’entre nous à acheter ce que NVIDIA présente comme étant le nec plus ultra.

Exception faite de la P5N64 WS PRO, notre comparatif du jour inclut toutes les cartes mères 790i Ultra SLI disponibles à ce jour et même mieux, puisque nous avons obtenu un modèle qui n’est pas (encore ?) commercialisé. Qui sont les concurrents du jour, que vaut le dernier né de NVIDIA par rapport au X48 Express d’Intel qui jouit d’une bonne réputation ? L’heure est venue de répondre à ces questions !