Se connecter avec
S'enregistrer | Connectez-vous

Le sel multiplie par 6 la capacité des disques durs

Par - Source: ZDNet Asia | B 19 commentaires

Des chercheurs de l'institut pour la recherche et le génie des matériaux de Singapour ont découvert un moyen de multiplier par 6 la capacité des disques durs. Leur secret ? Ajouter un peu de sel pendant la lithographie des plateaux magnétiques.

L'augmentation de la capacité de stockage des disques passe en effet par la diminution de la taille physiquement occupée par les bits sur les plateaux magnétiques. Pour ce faire, une des techniques envisagées à l'avenir est le recours à une étape de lithographie pour dessiner sur les plateaux des îlots magnétiques correspondant chacun à un bit. Cette technique dite "patterned media" ou "bit-patterned recording" peut être drastiquement améliorée en modifiant la solution de développement utilisée pendant la lithographie électronique.

Les chercheurs de l'institut furent ainsi capable de produire des îlots de stockage d'environ 10 nm, ce qui se traduirait par une capacité de 3,3 térabits par pouce carré, plus de six fois la capacité des plateaux actuels. Autrement dit, cette technique ouvre la voie à des disques durs de 3,5" de 24 To. Il reste encore beaucoup de travail pour transformer cette découverte en procédé industrialisable et encore plus pour mettre au point les mécaniques et les têtes de lecture sachant s'accommoder de plateaux aussi denses. Les chercheurs visent dorénavant à atteindre les 10 térabits par pouce carré.

Commentaires
Afficher les 19 commentaires.
Cette page n'accepte plus de commentaires
  • CBFX , 17 octobre 2011 15:14
    Avec une telle densité les débits feraient un sacré bond en avant... Les SSD n'ont qu'à bien se tenir, les HDD ne sont pas encore morts !
  • Melt-x , 17 octobre 2011 15:41
    Quelqu'un a versé accidentellement du sel dans les solutions? :D 
  • Sylvain37 , 17 octobre 2011 15:55
    Un peu de poivre, et une touche de basilic... Bon ap' ! :o 
  • dextermat , 17 octobre 2011 16:37
    C'est bien beau tout sa mais il faut absolument rendre les disques dure plus fiable, faire des backup de 24 TO prend un 2e disque dure de 24 TO....
  • you62@guest , 17 octobre 2011 16:53
    Si je peux ajouter qqc precisions, pour ce que j'en ai compris :

    pour la litho, on tartine une résine sensible aux electrons sur un substrat, pour pouvoir ensuite venir graver le motif souhaité (ici les futures bits magnétique).
    Le truc c'est que les électrons n’enlèvent pas la résine mais la rendent plus fragile, et qu'en plus, il y a un effet de zone : la résine est aussi abimée autour du point d'impact du faisceau d’électrons (et pas seulement dans le point d’impact). On a donc besoin d'une étape supplémentaire pour faire apparaitre le motif et cette étape va détériorer le motif a cause de l'effet de zone. On devra donc faire des bits plus gros.

    Eux ce qu'ils font, c'est qu'ils utilisent une "résine" qui forme un oxyde de silicium quand elle est éclairée par des électrons. Ils disent que le SiO ainsi formé est super résistant mécaniquement, chimiquement et en température et donc l'étape révéler le motif se passe mieux et les bits peuvent être plus petit (mais ils ne disent pas comment ils font).
    L'histoire du sel, c'est pour affiner la zone d'effet du faisceau d’électron sur leur résine et donc pouvoir faire des motifs fins (sinon ok ils abiments rien quand ils révèlent les bits, mais ils ont des bits enormes donc ca sert a rien...)
  • fitfat , 17 octobre 2011 17:10
    CBFX>Loin de là. Les SSDs continuerons à enterrer les DDs tant que ces derniers auront des temps de réponses 70 à 150 fois plus long :) 
  • penti43400 , 17 octobre 2011 18:47
    fitfatCBFX>Loin de là. Les SSDs continuerons à enterrer les DDs tant que ces derniers auront des temps de réponses 70 à 150 fois plus long

    A mon avis, si les disques durs devenaient aussi denses, je crois qu en plus d augmenter sa capacites cela augmenterais egalement son temps de reponse puisque les tetes auraient beaucoup moins de chemin a parcourir pour aller dune donner a un autre... (6x moin a loccurence)
  • penti43400 , 17 octobre 2011 18:48
    desole, diminuerait, plutot le temps de reponse
  • -1 Masquer
    fonzid , 17 octobre 2011 19:55
    24 To pour les serveurs et 10 Mo pour nous because the Cloud :( 
    Commence ça ils prennent le contrôle de tout ...

    « Un Reseau pour les gouverner tous. Un Reseau pour les trouver. Un Resau pour les amener tous et dans les ténèbres les lier. »
  • loopend , 18 octobre 2011 07:50
    CBFXAvec une telle densité les débits feraient un sacré bond en avant... Les SSD n'ont qu'à bien se tenir, les HDD ne sont pas encore morts !


    Mais cela ne dépend il pas aussi de la capacité performative des têtes de lecture ? Logiquement, ça devrait s'accompagner d'un nouveau procédé de lecture pour en tirer pleinement parti ?
  • Basilic et Pistou , 18 octobre 2011 09:20
    Sylvain37Un peu de poivre, et une touche de basilic... Bon ap' !

    Sans oublier le pistou, hein !! :lol:  :whistle: 
  • Basilic et Pistou , 18 octobre 2011 09:24
    loopendMais cela ne dépend il pas aussi de la capacité performative des têtes de lecture ? Logiquement, ça devrait s'accompagner d'un nouveau procédé de lecture pour en tirer pleinement parti ?

    Je pense qu'en lisant un tout petit peu la news jusqu'au bout, on ne devrait pas se poser cette question !

    Citation :
    Il reste encore beaucoup de travail pour transformer cette découverte en procédé industrialisable et encore plus pour mettre au point les mécaniques et les têtes de lecture sachant s'accommoder de plateaux aussi denses
  • Muthos@guest , 18 octobre 2011 11:03
    2 technologies différentes ça peut pas faire de mal pour l'émulation
  • fitfat , 18 octobre 2011 11:12
    penti43400A mon avis, si les disques durs devenaient aussi denses, je crois qu en plus d augmenter sa capacites cela augmenterais egalement son temps de reponse puisque les tetes auraient beaucoup moins de chemin a parcourir pour aller dune donner a un autre... (6x moin a loccurence)

    Pas tellement. Que tu prenne un 80Go d'il y a une 10-aines d'années ou un 2To actuel, tu reste sur du 12~14ms en sans NCQ.
  • shooby , 18 octobre 2011 15:40
    Melt-xQuelqu'un a versé accidentellement du sel dans les solutions?

    la version geek des bétises de cambrai !
  • castavins , 18 octobre 2011 22:43
    Je vois bien une histoire à la "eureka" tout comme vous on dirait !

    Basilic & pistou with an hdd, amazin'...
  • mitraxkLiche@guest , 19 octobre 2011 16:57
    D'un autre coté, les temps d'accès, beaucoup en parlent, mais plein d'utilisateurs s'en foutent complètement. Si on a des débits linéaires
    comparables, et des capacités encore plus importantes, pourquoi s'embeter avec les SSD? à part la résistance mécanique, je ne vois pas.
  • matthieu lamelot , 19 octobre 2011 17:24
    Citation :
    D'un autre coté, les temps d'accès, beaucoup en parlent, mais plein d'utilisateurs s'en foutent complètement. Si on a des débits linéaires
    comparables, et des capacités encore plus importantes, pourquoi s'embeter avec les SSD? à part la résistance mécanique, je ne vois pas.
    Donc, tu n'as jamais essayé un SSD.

  • fitfat , 28 octobre 2011 10:13
    Calcul simple.
    Disons que ton DD débite 100Mo/s. Donc pour seulement envoyer un cluster de 4Ko, il mettra 2.56ms. Hors ton DD mets déjà 10ms juste pour atteindre la position du dit cluster. Donc il lui faut au total 12.56 pour t'obtenir la donnée.
    Pour le SSD, disons qu'il débite à 200Mo/s. Il lui faut 0.06ms pour trouver la donnée. Donc pour un cluster de 4Ko, il mettra 1.34ms à te le fournir.