Se connecter avec
S'enregistrer | Connectez-vous

Effacement sécurisé et mise à jour du firmware

OCZ RevoDrive 3 : le SSD ultime ?
Par

Pour les passionnés, le contrôle est une chose importante. Les premiers acquéreurs du RevoDrive et du RevoDrive X2, pratiquement tous des passionnés, s’en sont rendu compte à leurs dépens lorsqu’ils ont voulu procéder à un effacement sécurisé ou à une mise à jour du firmware de leur produit. Dans bien des cas, l’effacement sécurisé est le seul moyen de remettre un lecteur en son état d’origine, et les mises à jour de firmware d’un SSD sont aussi importantes que celles du BIOS d’une carte-mère : qu’elles résolvent les problèmes de compatibilité ou qu’elles améliorent les performances, elles peuvent rendre un produit inutilisable parfaitement fonctionnel du jour au lendemain. Quoi qu’il en soit, il est toujours préférable d’avoir la possibilité de les effectuer.

Le RevoDrive et le RevoDrive X2 prennent en charge ces deux fonctionnalités, mais uniquement via le Live CD d’une distribution Linux et moyennant une connaissance de base des commandes Unix. On a vu plus convivial…

Dans le cas de l’effacement sécurisé, il faut ouvrir un terminal et utiliser la commande wipe pour effacer chacun des lecteurs de la grappe (deux sur le RevoDrive et quatre sur le RevoDrive X2). Si vous n’y connaissez rien à Unix, votre seule planche de salut est l’interface graphique de Parted Magic. Mais pour ce faire, il faut préalablement briser la grappe avant d’effectuer la procédure…

Pour ce qui est de la mise à jour, c’est pire encore : il n’existe aucune interface graphique permettant de réaliser cette opération ; la procédure passe obligatoirement par l’ouverture d’une fenêtre terminal. Et encore, il faut d’abord télécharger le logiciel OCZ Linux Update Tool via le Live CD de votre distribution Linux puis trouver le « Device ID » de chaque lecteur de la grappe. Pour procéder à la mise à jour proprement dite, il convient ensuite d’exécuter la commande de mise à jour sur chaque lecteur, à savoir sudo [emplacement de la mise à jour du firmware] /dev/sh? (remplacer ? par l’identifiant du lecteur).

La très bonne nouvelle est qu’OCZ a considérablement facilité l’effacement sécurisé et la mise à jour du firmware sur le RevoDrive 3 X2 : il suffit maintenant de télécharger l’utilitaire OCZ Toolbox, dans lequel le SSD s’affiche comme un modèle SATA conventionnel. Sachant qu’OCZ crée l’équivalent d’une grappe unifiée, il n’y a plus qu’un seul lecteur logique à traiter.