Tom’s Guide : exploitez Opera à 100%

Nos collègues et voisins de chez Tom’s Guide viennent de mettre en ligne un dossier consacré à Opera, et plus particulièrement aux différentes astuces permettant d’exploiter tout le potentiel de ce navigateur Internet.

Filtre anti-phishing et anti-malware, Opera Link, Turbo ou encore Proxy Me : découvrez une sélection de 15 trucs et astuces pour exploiter Opera à 100%.

“Il est l'un des navigateurs Web les plus méconnues et pourtant... il regorge de fonctionnalités vraiment étonnantes. Opera est l'un des browser les plus innovants et c'est à ce titre que Tom's Guide a décidé de lui consacrer un dossier. Plutôt que de chercher, en vain, la raison pour laquelle Opera est moins utilisé que les Internet Explorer, Firefox et autres Safari, nous avons choisi de vous montrer 15 astuces qui sont autant de fonctionnalités de ce navigateur surprenant.”

Posez une question dans la catégorie Les news : vos réactions du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
4 commentaires
    Votre commentaire
  • Wiiip
    La plupart des fonctionnalités "géniales" d'opéra datent de l'époque ou firefox naissait, et où IE se découvrait être la bouse inefficacité qu'était (à posteriori, IE5&6) ...
    Opera faisait des "précédents" sans requête, conservait les champs textes (qui n'a jamais perdu un message sur un fin de session ?), intégrait la plupart des plugins de firefox de base, possédait un exceptionnel système d'onglets, des raccourcis à la souris jamais égalés, une stabilité, une vitesse, une esthétique, et une compatibilité encore de premier ordre.
    Mais il avait un tout petit bandeau de pub (pour opera)
    "Opera est génial", c'était il y a 7 ans qu'il fallait le dire, du temps ou tous les drogués du libre vénéraient mozilla avec le même recul qu'un scientologue achète ses bouquins.
    Mais à force de part de marché ridicules, et de remaniements drastiques, Opera est devenu une énorme usine cassée, perdant sa légèreté et ses meilleures fonctionnalités, pour devenir un sous-firefox ponctué de quelques possibilités qu'on ne lui a jamais demandé ...
    Opera, c'est comme Winamp, sauf qu'il n'est pas mort à cause d'un major, mais à cause de l'oubli du grand public qui lui est complètement passé à coté.
    Maintenant, c'est trop tard, il n'en reste plus qu'un grand squelette qui fait rêver.
    5
  • Basilic et Pistou
    Put1, arrête, je vais chialer !! :lol:

    Ce qui prouve que même le meilleur produit de monde, sans marketing, n'est rien, alors que le pire Norton est "tout" ! Ca fait mal au fion, mais c'est la triste réalité !
    0
  • Wiiip
    Elle était pas bien mon envolée lyrique ? :p
    0