Se connecter avec
S'enregistrer | Connectez-vous

Construire un PC de jeu équilibré

Construire un PC de jeu équilibré
Par

Sans même parler du cas classique de la configuration achetée au supermarché où la partie graphique n’est absolument pas au niveau du reste des composants (à commencer par le processeur), nous avons presque tous eu envie un jour d’acheter un ou plusieurs composants sur un coup de tête pour donner un coup de fouet à une configuration incapable de faire tourner le jeu du moment.

La notion d’équilibre qui est absolument primordiale est justement ce qui fait défaut aux PC que l’on trouve sur les étalages en grande distribution : même en allant chercher des configurations équipées de processeurs haut de gamme, d’une quantité de mémoire généreuse et de disques durs spacieux, la partie graphique est encore très souvent le parent pauvre pour les jeux actuels. Cet équilibre fait aussi défaut lorsque l’on achète une carte graphique à la pointe avant d’arriver au constat amer que sa configuration vieillissante la bride bien de dessous du niveau mis en avant par les tests.

Bien entendu, nous sommes conscients que notre communauté n’est pas représentative des besoins de monsieur tout le monde en matière de PC, de même que certains d’entre vous sont parfaitement au fait sur la notion d’équilibre grâce à la lecture d’une pléthore de tests et à force d’avoir monté plusieurs configurations.


Aussi allons nous dans cet article essayer plusieurs combinaisons de processeurs et cartes graphiques pour en tirer la configuration la plus équilibrée au travers du panel de jeu. Plutôt que de baisser les détails graphiques pour arriver à un nombre d’images par seconde correct, nous les maintenons aussi élevés que possible en permanence pour déterminer exactement quelle est la puissance de calcul GPU et CPU nécessaire pour voir un jeu tourner tel que les développeurs l’ont conçu. Tout en gardant cette exigence quant au niveau des détails graphiques, nous répétons la procédure de tests sur quatre résolutions qui couvrent les écrans de 17 à 30 pouces.

Cet article a donc trois objectifs :

1/ Voir quelles performances sont issues des différentes associations CPU/GPU/Résolution, afin de pouvoir observer ce que chaque carte graphique apportera à votre propre configuration (vu que nous n'utilisons généralement que des processeurs haut de gamme lors des tests de GPU eux-mêmes haut de gamme afin d'éviter tout goulet d'étranglement). D’autre part, les tests processeurs ont souvent tendance à faire figurer une carte graphique haut de gamme et/ou une baisse du niveau de détails graphiques pour ne mettre en évidence que la seule influence du CPU.

2/ Recommander de façon précise un couple CPU & GPU minimum pour jouer à chaque jeu et pour chaque résolution. C’est un point de vue pragmatique qui donne également à cet article un côté guide d’achat.

3/ Mettre en évidence le meilleur équilibre CPU / GPU possible, là où les effets de goulet d’étranglement sont moindres.

Nous nous intéresserons spécifiquement aux processeurs Intel aujourd’hui, mais cet article étant le premier d’une série, les processeurs AMD seront bientôt à l’honneur. Par ailleurs, nous essaierons d’inclure les produits les plus récents comme les Radeon HD 5800 et le Core i5.