Se connecter / S'enregistrer

Contruisez votre PC solaire - Deuxième partie

Contruisez votre PC solaire - Deuxième partie
Par

Le premier article de notre série sur le PC solaire revenait sur les bases de l’énergie solaire. Dans cette deuxième partie, nous allons choisir les composants de notre PC, qui doivent consommer le moins d’électricité possible. Afin de les sélectionner, notre laboratoire de Munich a effectué de nombreux tests, pour aboutir en fin de compte à un record du monde dans le domaine des PC de bureau. La troisième partie de cette série d’articles contiendra des instructions illustrées étape par étape, pour que vous puissiez construire votre propre PC solaire.

Le PC que nous allons construire au cours de cet article ne nécessite que 61 watts au repos, moniteur compris : c’est un record du monde ! Et pourtant, l’AMD Athlon X2 BE-2350 double cœur offre une grande puissance de calcul. Nous avons sélectionné tous les composants pour leur faible consommation électrique. Ils ont été testés méticuleusement pour grappiller le moindre demi-watt, afin que l’ordinateur puisse fonctionner le plus longtemps possible, même en l’absence d’ensoleillement.

Bien qu’il ne consomme que 61 watts, notre PC solaire contient exclusivement des composants normaux d’ordinateur de bureau. Bien sûr, nous aurions pu utiliser un PC portable, qui dispose déjà d’un moniteur et d’une batterie, et qui fonctionne sur une tension de 16 ou 20 volts. Mais pour nous, la question était celle de la faisabilité technique : nous voulions relever le défi de faire fonctionner un PC de bureau uniquement grâce à l’énergie solaire, sans recours au réseau électrique. L’ordinateur que nous avons conçu n’est pas dépendant du lieu où il se trouve. On peut l’utiliser partout où le soleil brille ! Bien sûr, la taille des panneaux solaires et le poids total de l’installation font que personne ne risque de la transporter dans son sac à dos. Il faut plutôt voir notre PC solaire comme un projet de recherche, et comme source d’inspiration pour des installations à venir. Comme à notre habitude, cette série d’articles sera très détaillée, de manière à ce que les plus courageux d’entre vous puissent construire leur propre installation.

Une question de tension : 16 ou 220 volts ?

Pour pouvoir alimenter un ordinateur avec de l’énergie solaire, la tension et le type de l’alimentation utilisée jouent un rôle décisif. Un panneau solaire classique produit une tension électrique de 16 volts.

Il y a donc deux manières de raccorder l’ordinateur aux panneaux solaires, et chacune des deux méthodes présente des avantages et des inconvénients.

220 volts : des pertes trop importantes

En choisissant une tension de 220 volts, on peut utiliser des composants standards peu chers. Dans ce cas, un onduleur serait utilisé pour convertir les 16 volts continus des panneaux solaires en 220 volts alternatifs. L’ordinateur pourrait être raccordé en utilisant une alimentation standard.

En observant cette configuration, on comprend vite qu’il est un peu absurde de convertir la tension de sortie des cellules solaires, puis que l’alimentation la convertisse à nouveau pour retrouver des valeurs similaires à celles de départ. En fin de compte, entre les panneaux solaires et le PC, près de 25% de l’énergie serait transformée en chaleur, et donc perdue par les conversions successives de la tension.

16 volts : besoin d’une alimentation spéciale

Il est clairement plus efficace de conserver la tension de 16 volts. Mais une alimentation spéciale est alors nécessaire.

En raccordant directement le PC à la tension des panneaux solaires, nous n’avons pas besoin d’utiliser de transformateur de tension, et les pertes deviennent très faibles. Pourtant, utiliser directement du courant en 16 volts présente un inconvénient : la transmission de l’énergie des panneaux solaires vers le PC provoque des pertes étonnamment élevées dans les câbles : en fait, la tension étant faible, l’intensité monte en flèche. Nous savions qu’il était tout de même possible de remédier à ce problème, et nous avons donc décidé d’utiliser une alimentation en 16 volts. Vous trouverez des informations plus détaillées sur la construction du système d’alimentation du PC, ainsi que sur les panneaux solaires et les batteries que nous avons utilisés dans le troisième article de cette série.