La PS3 enfin profitable grâce à son die shrink

La PS3 rapporterait enfin de l’argent à Sony depuis que la firme utilise des GPU RSX gravés en 40 nm.

Une PS3 qui a grandement minci

La nouvelle plateforme est désignée par le SKU CECH-2100A, qui vient remplacer le modèle CECH-2000A qui utilise un processeur graphique gravé en 65 nm, comme l’a officiellement confirmé Sony. Ainsi, la console voit sa consommation réduite de 15 % en moyenne par rapport à l'ancienne version pour rester en dessous des 80 W dans la plupart des cas. Comparativement à la première PS3  qui demandait 160 W pour la lecture d’un Blu-ray, la nouvelle génération ne demande que 77 W, voire 78 W. Cela se traduit donc par des systèmes de refroidissement plus petits et des procédés moins complexes pour gérer la consommation. Ainsi, le bloc d’alimentation pèse 30 g de moins que celui de la CECH-2000A, pour atteindre 412 g. Il pesait 815 g sur la PS3 60 Go originelle. De même, le ventirad pèse maintenant 408 g, contre 805 g pour la première PS3 et 545 g pour la CECH-2000A.

Le temps des pertes monstrueuses est maintenant loin

Lorsque l’on combine ces économies au fait qu’une puce en 40 nm coûte moin cher à fabriquer, car il est possible d’en mettre plus sur un même wafer, on comprend que Sony arrive enfin à réaliser un profit sur la vente de ses consoles, contrairement à ses débuts où le Japonais perdait plus de 300 $ à chaque fois qu’il vendait une console PS3 intégrant un disque dur de 20 Go.

Posez une question dans la catégorie Les news : vos réactions du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
19 commentaires
    Votre commentaire
  • kenshin3019
    ayant une ps3 60go (première version), j'aurai aimé savoir s'il y avait une différence des performance entre les différente version qui sont sorti jusqu'à maintenant.
    Je parle bien sur de performance graphique et puissance de calcul (processeur), je n'évoque pas la consommation qui à priori à l'air bien mieux maitrisé que sur les première version.
    Donc si quelqu'un en sait + à ce sujet merci d'avance ;)
    -2
  • Serious Gilles
    @kenshin3019: Non c'est les mêmes fréquences que d'origine normalement, GPU et CPU.

    Le but est de réduire le coût des puces mais aussi le système d'alimentation, refroidissement etc. Augmenter la fréquence (car c'est le seul moyen puisque le design des chips est figé) augmenterait également la chauffe, donc ça annulerait en partie l'effet bénéfique, et la réduction du coût du reste du système.

    En plus ça ne servirait à rien car les développeurs doivent coder pour l'ensemble du parc PS3, donc ils seraient de toute façon limité par le bas.

    Et pas question à mon avis d'interroger un quelconque registre sur le hard pour savoir qu'elle révision de PS3 c'est (et rajouter des effets en conséquence) Les devs de jeux en chient déjà bien assez comme ça, demande à tfpsly ;)
    9
  • aim9x
    Avec un CELL en 32/28 nm, on aura certainement une PS3 encore un peu plus compact (pour fin 2011 à mon avis). En tous cas les ingés de Sony et Toshiba font leur boulots.
    6