Se connecter avec
S'enregistrer | Connectez-vous

Traitement numérique

Prise de vue et traitement noir et blanc des photographies en numérique
Par

Le traitement numérique appliqué à une photographie issue d’un réflex ou d’un compact est essentiel. Il permet dans un premier temps d’opérer une conversion esthétique en noir et blanc si l’image est en couleur, puis ensuite d’effectuer des opérations de retouche plus ou moins complexes permettant de mettre en valeur des parties de l’image (luminosité, contraste, masquage, bruit / grain…).

Dans tous les cas, rappelons-le, une retouche sur une mauvaise photo ne fera pas une bonne photo. Le processus de création photographique se réalise de la prise de vue au tirage, le photographe devant anticiper la finalité esthétique de la photo.

Conversion en Noir et Blanc

La conversion en noir et blanc d’une photographie couleur peut s’effectuer, comme nous l’avons vu précédemment, par le boitier, ou dans un logiciel de retouche. Le processus est similaire (la technique des filtres de couleurs par exemple est disponible sur certains boitiers), même si l’action par logiciel reste plus souple et plus contrôlable par le photographe.

Nous allons voir ci-dessous quelques procédés permettant de transformer une photographie couleur en noir et blanc dans un logiciel de retouche. Nous utiliserons ici Adobe Photoshop CS2, mais de nombreux autres logiciels permettent de réaliser des opérations similaires, citons par exemple Gimp, Corel Paint Shop Pro Photo, Adobe Photoshop Elements, Photofiltre etc…

Adobe Photoshop, Gimp et Corel Paint Shop Pro, 3 logiciels de référence pour la retouche photo parmis une offre de plus en plus étoffée.

Pour arriver à des résultats pertinents, il est possible de réaliser les opérations manuellement, ce que nous allons voir dans une première partie. Il existe cependant de nombreux scripts, plug-ins et filtres pour Photoshop ou d’autres logiciels qui automatisent ces opérations et apportent souvent une esthétique particulière (pour tenter par exemple de se rapprocher du rendu de certaines pellicules). Le revers est que l’on ne contrôle plus tout à fait précisément les divers paramètres de conversion.

Opérations de conversion manuelle

Il existe bien des manières de transformer une image couleur en noir et blanc, encore faut-il que le résultat mette en valeur la photographie, en proposant un maximum de nuances de gris, et que l’aspect final tende vers une "beauté subjective".

Prenons comme exemple une mire représentant les couleurs primaires, secondaires et le noir et blanc ainsi qu’une photographie couleur issue d’un scan de négatif (Kodak Portra VC 400) pour réaliser nos essais.