Se connecter avec
S'enregistrer | Connectez-vous

Interfaces de sortie

Preview ATI R5XX : AVIVO
Par
Au niveau des sorties analogiques tout d’abord (VGA), les DAC utilisés sont toujours des 10 bits. En ce qui concerne la sortie TV, elle est gérée par l’algorithme de la Xilleon, la puce HDTV d’ATI intégrée directement dans certaines télévisions, ce qui devrait procurer une bonne amélioration vu la qualité de cette puce. Le HDMI serait supporté, même si a priori les premières cartes ne bénéficieront pas d’une telle sortie.

Pour information, le HDMI peut être considéré comme le DVI de deuxième génération : il s’agit d’une sortie numérique, qui présente désormais l’avantage d’intégrer le son. Bien plus petite que le DVI, elle devient le standard haut de gamme en matière d’audio/vidéo et de Home Cinema, puisqu’on observe par exemple que les nouveaux vidéoprojecteurs HD abandonnent à peu près tous l’entrée DVI qu’il pouvaient précédemment supporter, pour du HDMI (Hitachi PJTX-100 -> 200, Sanyo Z2 -> Z3, Z4, Panasonic PT-AE 500 -> 700, 900, etc.). La même évolution s’observe sur les TVHD LCD, les écrans plasma… Bien sûr, des adaptateurs entièrement numériques existent, mais ce n’est jamais le plus élégant et la partie audio elle sera définitivement perdue.

Pour aller de paire avec cette sortie, le HDCP est supporté (comme chez NVIDIA) et devrait permettre la visualisation du contenu haute définition protégé. Notez également sur le schéma précédent le support de deux sorties DVI dual-link : celles-ci remplacent la sortie single-link gérée par le TMDS à 165 MHz actuelle, et offrent des perspectives intéressantes. Ainsi, il devient possible de gérer indépendamment deux écrans numériques jusqu'en 2048*1536*75 Hz par exemple, tout en appliquant des corrections et résolutions complètement différentes sur chaque écran ! Les rarissimes écrans dotés d’une profondeur de bits supérieure (entre 10 et 16 bits, soit certains écrans professionnels) sont par ailleurs supportés, même si dans le cas d'écrans de plus de 10 bits ce support sera réservé à la sortie, le pipeline restant pour sa part à un traitement en 10 bits.

Tout cela pourrait (ou non) permettre une qualité d’affichage supérieure en 2D, et donc dans toutes les applications.