Se connecter avec
S'enregistrer | Connectez-vous

Il faut sauver le soldat Qimonda

Par - Source: Silicon | B 0 commentaire

Un accord conclu ce week-end entre l’allemand Infineon Technologies, l'Etat fédéral du Land de Saxe et une banque d'investissement portugaise (dont le nom n’a pas été communiqué) devrait permettre au constructeur Qimonda d’éviter la catastrophe, au moins provisoirement.

Spécialisé dans la fabrication de mémoire DRAM, Qimonda est en effet au plus mal depuis quelques mois, à tel point que sa maison-mère Infineon cherche désespérément à s’en débarrasser. Sans l’organisation de ce plan financier, Qimonda aurait même pu mettre la clé sous la porte. Le sauvetage de la société passe par l’injection de quelque 325 millions d’euros dans ses comptes. 75 millions proviendront d’Infineon, 100 millions de la banque portugaise et 150 millions du Land de Saxe. Les autorités réglementaires doivent toutefois encore valider ce montage financier.

Commentaires
Il y a 0 commentaire.
Cette page n'accepte plus de commentaires