Se connecter avec
S'enregistrer | Connectez-vous

Un capteur utilisant des points quantiques

Par - Source: InVisage | B 8 commentaires

InVisage vient de présenter sa technologie QuantumFilm qui utilise un système de points quantiques pour offrir des performances quatre fois meilleures et une gamme dynamique deux fois supérieure par rapport aux capteurs photo classiques.

Un point quantique pour capturer une image

Un point quantique, aussi appelé une boîte quantique, est un semiconducteur dont les quasi-particules (les excitons) sont confinées dans un espace en 3D. Ses caractéristiques dépendent de la taille et la forme de la boîte qui est en fait un nanocristal. Parmi toutes ses propriétés, la boîte quantique peut être un excellent capteur de lumière.

InVisage a donc placé des points quantiques au dessus du die en silicium qui va s’occuper de lire l’image reçue pour la transformer en un signal numérique. Pour faciliter la production de son capteur, les points quantiques sont superposés sur le die durant les dernières étapes de sa fabrication, ce qui représenterait aussi un surcoût minimal.

Selon la firme, QuantumFilm peut capturer 90 % à 95 % de la lumière traversant l’objectif, contre 25 % pour un capteur classique qui souffre de deux problèmes majeurs : ses circuits sont au-dessus des récepteurs, ce qui bloque une partie de la lumière et ils sont moins sensibles. QuantumFilm est censé pallier à ces deux obstacles avec des capteurs en haut et plus sensibles.

Commercialisation pour fin 2011

L’entreprise affirme qu’elle travaille depuis trois ans sur la fabrication de boîtes quantiques optimisées pour ce genre d’application et qu’elle est menée par Ted Sargent, professeur et chercheur en nanotechnologie à l’Université de Toronto. Il faut dire que les scientifiques travaillent sur les points quantiques depuis des années, mais le problème réside surtout dans la fabrication en masse de puces les utilisant.

InVisage annonce qu’il présentera ses technologies durant la conférence Image Sensors Europe 2010 qui se tiendra à Londres le 24 mars prochain et parle d’une livraison des premiers exemplaires de test durant le dernier trimestre 2010. InVisage a annoncé qu’il se concentrait d’abord sur les capteurs pour smartphones et affirme qu’il est déjà en négociations avec certains fabricants, sans néanmoins citer de marque. La firme devrait démarrer la production de masse durant la seconde moitié de l’année prochaine pour une commercialisation d’ici Noël 2011, voire début 2012.

Commentaires
Afficher les 8 commentaires.
Cette page n'accepte plus de commentaires
  • web@tux , 23 mars 2010 08:17
    J'y crois pas! Une avancée majeur sur les capteurs optique pour des smartphones... Qu'elle tristesse...
  • zyphos , 23 mars 2010 08:29
    Peut-être que les capteurs de smartphones sont tellement petits que la technologie n'est abordable en terme de prix que pour ce support non ?
  • LVM , 23 mars 2010 10:21
    web@tuxJ'y crois pas! Une avancée majeur sur les capteurs optique pour des smartphones... Qu'elle tristesse...


    Sauf que c'est pourtant là où des progrès sont nécessaires à cause de la taille forcément très petite (et ça ne changera pas) des capteurs.
  • Anadrol , 23 mars 2010 10:25
    Il faut savoir faire d'abord petit avant de pouvoir faire grand,
    c'est pareil avec les écrans OLED.
  • Iksarfighter , 23 mars 2010 10:50
    J'ai rien capté...
    OK je sors !
  • shooby , 23 mars 2010 18:07
    AnadrolIl faut savoir faire d'abord petit avant de pouvoir faire grand,c'est pareil avec les écrans OLED.

    et quant on voit que les oled commencent à se multiplier ses derniers temps ...
  • x-alt , 24 mars 2010 10:26
    Le problème du capteur ccd/cmos c'est qu'on ne plus les rétrécir.
    Le problème des boiboites quantiques c'est qu'on ne peut pas les agrandir.
    Faut s'attendre à ce que les marketeux nous sortent des compacts quantiques 56Mpix en 2012, ça permettra en plus de nous fourguer des cartes mémoire d'un terra.
  • web@tux , 24 mars 2010 13:18
    Citation :
    Sauf que c'est pourtant là où des progrès sont nécessaires à cause de la taille forcément très petite (et ça ne changera pas) des capteurs.

    C'est vrai. Et ca pourra est bon pour les webcams 3D aussi...