Se connecter avec
S'enregistrer | Connectez-vous

32 bits : benchmarks

Quelle quantité de RAM peut-on réellement exploiter ?
Par

Jeux

Nous avons réuni six jeux pour obtenir des moyennes entre le temps nécessaire au démarrage ainsi qu’aux lancements de niveaux, lesquelles ont ensuite été normalisées en prenant la configuration 4 Go de RAM + fichier d’échange sur le disque dur comme référence.

Les résultats permettent de voir si tel ou tel jeu réagit par rapport au déplacement du fichier d’échange et/ou des fichiers temporaires vers la RAM, et si oui dans quelles proportions. Comme on peut le voir, le passage de 12 à 16 Go n’apporte presque rien sauf sous Half Life 2 Cinematic Mod : les autres résultats sont dans la marge d’erreur.

On ne peut malheureusement pas mesurer l’impression de fluidité quand on joue, plus particulièrement lorsqu’un jeu charge de nouvelles zones d’une carte alors qu’on est en cours de partie (GTA IV, Mafia II), ou encore lorsque l’on se déplace en vue panoramique (Anno 1404, Sims 3). La moyenne d’ips est quasiment inchangée, mais la sensation d’une plus grande fluidité, de l’absence de micro – coupures est belle et bien là.

Programmes

Du côté des programmes, le déplacement du fichier d’échange comme celui des fichiers temporaires vers la RAM engendrent une hausse des performances subjective mais aussi mesurable.

Comme c’était déjà le cas avec les jeux, l’emplacement du fichier d’échange et des fichiers temporaires n’est absolument pas anecdotique.

Conclusion

Les versions 32 bits de Windows XP, Vista et Seven peuvent tout à fait tirer parti de 8 Go de RAM et plus. Chaque logiciel réagit différemment, mais on voit que le fait de créer un RAM-disque et de déporter les fichiers temporaires vers la RAM n’a jamais eu d’effet négatif. Vu que les cours de la mémoire sont à la baisse actuellement, nous recommandons de viser 8 ou 12 Go de RAM sachant qu’il faut vraiment avoir une utilisation extrême pour pouvoir exploiter 16 Go. Tous ceux qui ne souhaitent pas passer à un OS 64 bits y trouveront donc leur compte.