Se connecter avec
S'enregistrer | Connectez-vous

Radeon HD 4800 : le meilleur rapport performances/prix ?

Radeon HD 4800 : le meilleur rapport performances/prix ?

Cela faisait bien longtemps que nous n’avions pas vu NVIDIA et ATI sortir leurs nouvelles architectures dans un intervalle de temps aussi rapproché. La dernière fois c’était en 2004, il s’agissait du R420 et du NV40 et les deux architectures étaient extrêmement proches dans leurs grandes lignes (6 vertex shaders, 16 pixel pipelines, 16 unités de textures…). Depuis les deux sociétés ont pris des chemins assez divergents pour faire évoluer leur architecture mais, même s’ils n’étaient pas forcément d’accord sur les choix techniques, ils restaient en revanche fidèle au concept de GPU monolithique : à chaque nouvelle génération le nombre de transistors est à peu près doublé et ensuite on essaie à partir de ces énormes puces, d’obtenir toute une gamme en jouant sur le nombre d’unités.

Space Siege, le prochain RPG-action de Chris Taylor

Sans doute encouragé par le succès de son G80, NVIDIA a choisi de persister dans cette voie comme vous avez pu le constater dans notre dossier sur le GT200. A l’inverse ATI depuis son rachat par AMD a connu pas mal de difficultés notamment avec son architecture R600 qui n’a pas eu les performances escomptées et a posé de nombreux problèmes techniques aux ingénieurs. Empêtré dans ses problèmes financiers il était donc difficile pour AMD de continuer à lutter avec NVIDIA qui affiche une santé insolente et peut donc se permettre de continuer à mettre au point de telles puces. Au lieu de continuer à se focaliser sur la performance brute AMD a donc décidé de se concentrer sur deux facteurs : la performance par watt et la performance par mm² de die. Avec succès ?