Radeon HD 4870 : mieux que la GTX 260 !

Il y a encore quelques jours, tout semblait parfait pour NVIDIA : le constructeur venait de lancer ses GeForce GTX 260 et 280 qui, malgré leurs 6 mois de retard, poussaient l’architecture unifiée introduite avec les GeForce 8 au maximum de ce que la finesse de gravure de 65 nm et un nombre de transistors gigantesque pouvait permettre. Le gain en performance par rapport à l’ancienne et désormais assez vieille génération n’était certes pas très engageant (59 % en moyenne sur une 9800 GTX), mais l’arrivée des applications CUDA était intéressante et NVIDIA n’avait comme concurrent que lui-même. Au contraire, AMD semblait toujours plus dans le rouge de sa division graphique avec l’impossibilité avouée de pouvoir se battre comme avant sur le segment haut de gamme, une gamme un peu vieillissante désormais au niveau des performances et très récemment, une disponibilité en catimini des Radeon HD 4850 avant même que celles-ci n’aient pu être testées, et à un prix étonnamment bas – 150 €.

STALKER Clear Sky

Le miracle a pourtant eut lieu pour AMD : les performances de la Radeon HD 4850 ont surpris tout le monde à commencer par NVIDIA, qui malgré le lancement à la dernière minute d’une GeForce 9800 GTX + qui ne sera disponible que mi-juillet ne peut pas lutter contre le rapport performances/prix explosif de cette carte comme nous l’avons vu. L’habituel discours marketing d’optimisation de l’efficacité et du rendement de l’architecture, qui sonnait plutôt creux jusque là a soudain une portée nouvelle vu les résultats de cette Radeon HD 4850, et nous laisse espérer encore mieux. Ayant à sa propre surprise réussie à monter le nombre de multiprocesseurs de 320 à 800 malgré un quota de transistors supplémentaire de 43 % et une finesse de gravure inchangée, AMD ne souhaite pas se contenter de jouer les gagne-petit, à raison. Une Radeon HD 4870, basée sur la même architecture mais avec des performances (et bien sûr un prix) en hausse a en effet été annoncée et commence doucement à être disponible, bien que ce dernier point reste un sujet d’incertitude. Sur le papier, elle pourrait donc chatouiller directement les nouvelles cartes haut de gamme de NVIDIA, pour un prix nettement inférieur. Et dans la pratique ?