Se connecter / S'enregistrer

Les watercoolings les plus impressionnants

Les watercoolings les plus impressionnants
Par , Kevin Parrish
Introduction

Le refroidissement des ordinateurs a indéniablement parcouru un long chemin depuis l’époque des radiateurs basiques en aluminium, lesquels n’avaient que peu d’ailettes et pas de ventilateur. Il n’en demeure pas moins que le concept général est resté principalement le même de nos jours, et les systèmes de refroidissements jouent bien entendu un rôle crucial dans la stabilité d’un ordinateur : une mauvaise dissipation de la chaleur entraine des plantages voir pire.

La photo ci-dessus représente des dissipateurs qui ont été taillés à partir de baguettes d’aluminium, lesquelles sont obtenues en travaillant des lingots. A ce stade, ce ne sont que des grandes barres qui n’ont pas encore été découpées, mais on voit bien les ailettes en détail lorsque l’on zoom sur la photo.

Nous avons dédié les pages qui suivent aux plateformes à refroidissement liquide parmi les plus réussis que nous ayons vus ces derniers temps. Juste pour le plaisir des yeux !

Lire plus Lire moins
Afficher les 20 commentaires.
Cette page n'accepte plus de commentaires
  • aster , 26 mars 2009 10:18
    Impressionnants, certes, quelques uns le sont...
    Mais les plus beaux systèmes sont ici : http://www.million-dollar-pc.com/
  • okey-dokey , 26 mars 2009 10:31
    Toujours sympa ce genre de réalisation.

    Ceci-dit:

    Citation :
    Le refroidissement liquide des disques durs n’est pas entièrement efficace pour une simple raison : la mécanique n'est pas vraiment en contact avec le châssis du disque


    C'est juste une grosse connerie ça :p 

    Déjà si ce n'etait pas efficace en Watercooling parce que la mecanique n'est pas en contact avec le chassis.. alors rien ne serait efficace pour refroidir un disque dur, et encore moins un vulgaire flux d'air.

    Le watercooling des disques durs c'est tres efficace. J'en ai deux qui tournent comme ça dans une boite hermetique depuis plusieurs années, sans la moindre ventilation, et ils se portent très bien. Ceci-dit sur la plupart des disques le plus gros de la chaleur s'evacue par les cotée et non les faces principales.
  • Florian c , 26 mars 2009 12:30
    Tu le dis toi même, par le côté. Les waterblocks HDD présentés auraient été des modèles qui refroidissaient les côtés, la remarque n'aurait pas été faite.
  • draxssab , 26 mars 2009 14:12
    +1 pour million-dollar-Pc, les plus belles conceptions originales y sont. Par contre, j'ai un petit faible pour cette config dual-loop bicolore:

    http://img110.imageshack.us/img110/4556/gx2build1rn8.jpg
  • okey-dokey , 26 mars 2009 14:46
    Citation :
    Tu le dis toi même, par le côté. Les waterblocks HDD présentés auraient été des modèles qui refroidissaient les côtés, la remarque n'aurait pas été faite.



    Dans ce cas la phrase est mal tournée:

    Citation :
    Le refroidissement liquide des disques durs n’est pas entièrement efficace pour une simple raison : la mécanique n'est pas vraiment en contact avec le châssis du disque


    Et l'emploi du terme "mécanique" inapproprié, parce que (à mon sens) quand on parle de mécanique là on pense à la mécanique (interne) du disque dur.. pas au waterblock destiné à le refroidir.
  • Anonyme , 26 mars 2009 18:49
    Dossier obsolète - rien de novateur là dedans - les réalisations montrées ici sont loin de ce que l'on peut voir sur XS , et même en France sur HFR ou Noky

    On arrive à faire des choses bien plus sympa que çà ;) 
  • maxx hubert , 26 mars 2009 19:25
    Bonjour Tout le monde
    Dommage que le rédacteur de l'article aie oublié celui-là !!!
    Si il y à du génie dans la conception ET dans la réalisation, c'est bien Là !!

    http://www.explosion-zone.ch/forum/thread.php?threadid=3&page=1

    Perso, je n'aime pas trop le boitier (tous les goûts sont dans la nature) mais la réalisation du Système ne mérite qu'une réaction : Chapeau Bas, Monsieur !!!
    Maxx
  • kenshin3019 , 26 mars 2009 20:05
    Merci pour le lien maxx !! je vais montrer ça a mes acolyte tourneur/fraiseur :)  étant chaudronnier je ne peut qu'apprécier le boulot (MONSTRE) effectué

    il n'y à qu'un passionné pour faire ce genre de........ comment peut-on appeler ceci une œuvre ? enfin oui chapeau bas
  • maxx hubert , 26 mars 2009 21:43
    Hello Kenshin
    De rien. Il faut avouer que le Bonhomme est impressionnant. Non seulement il est Concepteur 3D, connait la mécanique des fluides (il suffit de regarder son "aube" de refroidissement du Cpu), "tâte" de la commande numérique, possède un atelier ou l'on pourrait manger par terre (Bon, remarque, il est Suisse et les Suisses et la propreté...) mais en plus, son montage est esthétique. Pfuii !!! Il y en à qui se pavannent avec quelques tuyaux assemblés à la "va comme j'te pousse", ils feraient mieux de prendre des leçons. En plus, je présume que son système est hyper efficace !!! Pour "critiquer", personnellement, j'aurais préféré des ventilateurs de chez Noctua question silence, mais bon.... (Si cela se peut, il à déjà changé, va savoir...)
    J'aimerais assez essayer un système basé sur un liquide refroidi par plaques a effet Pelletier afin d'avoir un fluide à 1° et pas de ventilos. Je cherche....mais je crains de ne jamais atteindre le niveau de finition de ce Monsieur !!
    Bon, allez, Bonne soirée les gens

    Cordialement,
    Maxx
  • -1 Masquer
    okey-dokey , 26 mars 2009 22:03
    Citation :

    J'aimerais assez essayer un système basé sur un liquide refroidi par plaques a effet Pelletier afin d'avoir un fluide à 1° et pas de ventilos



    Et tu comptes le refroidir comment ton peltier ? (simple curiosité sachant qu'un peltier ça chauffe plus que ça refroidi ..)
  • maxx hubert , 27 mars 2009 09:00
    Citation :
    Et tu comptes le refroidir comment ton peltier ? (simple curiosité sachant qu'un peltier ça chauffe plus que ça refroidi ..)


    Ben, avec des radiateurs en aluminium !!! Comme on le faisait avec les amplificateurs il y a une vingtaine d'années (avant la généralisation des ventilateurs qui coûtaient moins cher que l'aluminium). Mais je ne vois pas d'autre solution pour arriver à des températures "basses" et constantes. C'est bien un ventilo, mais cela ne fait que brasser l'air ambiant. Si tu es en été avec une temp de 25°, ton liquide ne sera pas en dessous, donc....
    Et comme je ne veux pas tomber dans les systèmes avec "frigo" avec compresseur et tout le "bazar" qui va avec et ajoutés aux problèmes de givrage....de plus, c'est peut-être un peu "excessif" en termes d'encombrement, mise en place et....bruit (compresseur+Ventilo(s)+Pompe, ça fait du monde !)
    Si tu as des idées (toi ou quelqu'un d'autre), je suis preneur
  • okey-dokey , 27 mars 2009 09:11
    Permets-moi d'etre un minimum sceptique.

    Un peltier, ok ça fait du grand froid, mais à coté ça fait aussi du grand chaud. Et si tu comptes refroidir ça par de simples radiateur, va falloir y mettre le paquet alors. Parce que si ton peltier est trop chaud ... il sera tout simplement inefficace puis mort et enterré.
    Tu te retrouves à devoir fortement refroidir un élément franchement chaud de quelques cm²... un peu comme un CPU :p 


    C'est bien beau de vouloir refroidir l'eau à des temperatures proche de 0. Mais ça n'est pas aussi simple que ça :p 
    N'oublie pas que tu vas avoir des problèmes de condensation (l'eau sera en-dessous du point de rosée => tout ton circuit verra de la condensation se former.
    Et ton peltier va aussi générer du givre qu'il faudra gérer.

    Tu ne serais pas le premier à vouloir utiliser un peltier parce que vu comme ça ça semble l'ideal. Mais si on ne voit pas plus de realisation que ça, c'est pas pour rien. C'est juste qu'au final ça entraine plus de contraintes que de gains.
    Pour ma part je n'ai jamais vraiment vu d'installation "à long terme" utilisant l'effet Peltier. En général certains l'utilisent plus pour des projets d'un coup (un peu comme d'autres sortent le LN2)
  • maxx hubert , 27 mars 2009 11:44
    D'accord avec toi, je n'ai jamais prétendu que cela serait facile !!

    - Tu dis que :
    " Un peltier, ok ça fait du grand froid, mais à coté ça fait aussi du grand chaud. Et si tu comptes refroidir ça par de simples radiateur, va falloir y mettre le paquet"

    Je ne crois pas qu'un Pelletier soit plus difficile à refroidir qu'une batterie de 6 transistors TO3 qui débitaient 500 Watts RMS, c'est effectivement une question de taille et de masse de radiateurs et le problème de refroidissement d'une petite surface très chaude (70-80°) se retrouve le même. Le problème de l'encombrement étant moindre, même si l'on se base sur la surface latérale d'une tour; Des radiateurs de 50cm de hauteur sur 15 de large et 8 d'épaisseur représente une sérieuse masse de refroidissement (1 radiateur pour 4 ou 6 Pelletier). Par comparaison, les amplis (montés en classe B) étaient refroidis par des radiateurs de 150 mm de hauteur (6 U) sur lesquels étaient fixés 4 TO3 et la temp de radiateurs tournait aux alentours des 50°, ce qui était largement supportable.

    Pour les problèmes de condensation, il est effectif que je vais me trouver confronté au phénomène du point de Rosée, mais je pense que le problème est soluble par une isolation appropriée, la différence de temp ne dépassant pas 35° (temp ambiante - temp du liquide refroidi), l'isolation doit poser moins de problèmes que celle d'un ballon d'eau chaude que l'on fixerai dans un grenier non chauffé. Il existe de conduites souples isolées et je compte isoler également le réservoir de l'atmosphère ambiante.

    Il y a également le problème du givrage. Comme je ne descends pas le Pelletier en dessous de 1° à 2° (par régulation électronique), le problème ne devrait pas se poser et, à la limite, l'isolation avec des silicones devrait annuler le phénomène.

    Je sais bien que je ne serai pas le premier à essayer, mais l'une des raisons pour laquelle on ne trouve pas de systèmes équivalents est peut-être la difficulté de la mise en oeuvre, un radiateur et des ventilateurs "suffisant" largement aux afficionados du Water-Cooling/24h, les autres applicant des solutions plus "extrèmes" genre LN2.

    Ce qui me "titille" le plus les neurones, c'est qu'il existe des société qui proposent des solutions à base de Pelletier pour refroidir des lasers en applications médicales (par exemple) et que dans ce cas, le système DOIT être fiable et fonctionner à long terme

    Toute idée ou critique étant la bienvenue, je continue à fouiner afin de réaliser un système à température constante et stabilisée en H24


    Salut les gens

    Maxx
  • okey-dokey , 27 mars 2009 12:29
    Ok, on est plus ou moins d'accord.

    Juste un petit détail à mon sens.

    Citation :

    Je ne crois pas qu'un Pelletier soit plus difficile à refroidir qu'une batterie de 6 transistors TO3 qui débitaient 500 Watts RMS, c'est effectivement une question de taille et de masse de radiateurs et le problème de refroidissement d'une petite surface très chaude (70-80°) se retrouve le même. Le problème de l'encombrement étant moindre, même si l'on se base sur la surface latérale d'une tour; Des radiateurs de 50cm de hauteur sur 15 de large et 8 d'épaisseur représente une sérieuse masse de refroidissement (1 radiateur pour 4 ou 6 Pelletier). Par comparaison, les amplis (montés en classe B) étaient refroidis par des radiateurs de 150 mm de hauteur (6 U) sur lesquels étaient fixés 4 TO3 et la temp de radiateurs tournait aux alentours des 50°, ce qui était largement supportable.



    Les transistors dont tu parles sont plus ou moins prévus pour fonctionner à ces températures et supportent sans mal cela.
    Pour le peltier: plus la face chaude est chaude, moins il est efficace.
    Je ne connais pas les valeurs limites d'un Peltier, mais rien ne garanti que le machin fonctionne de manière optimale si la face chaude est à plus de 70°C ;) 
  • maxx hubert , 27 mars 2009 12:40
    Citation :
    Ok, on est plus ou moins d'accord.

    Juste un petit détail à mon sens.




    Les transistors dont tu parles sont plus ou moins prévus pour fonctionner à ces températures et supportent sans mal cela.
    Pour le peltier: plus la face chaude est chaude, moins il est efficace.
    Je ne connais pas les valeurs limites d'un Peltier, mais rien ne garanti que le machin fonctionne de manière optimale si la face chaude est à plus de 70°C ;) 



    Merci, je vais me renseigner
  • peronik , 27 mars 2009 16:27
    perso le "machin" de refroidissement de PC le plus dingue que j'ai vu sur le net c'est le projet aurora des "cooling master" une cascade 4 etapes qui refroidi la CM entre -50°c et -160°c

    http://www.cooling-masters.com/articles-34-10.html

    pour faire mieux faut s'accrocher


  • maxx hubert , 27 mars 2009 17:45
    Whaou !! C'est sûr que le "machin" qui s'appelle AURORA est un montage assez "hard" et je reste admiratif devant la réalisation. Cependant, on est (très) loin d'un système "portable" et silencieux et cela s'adresse plus à de la recherche en laboratoire qu'à une utilisation bureautique !! Sûrement très bien pour battre des records d'Over-Clocking, mais totalement inadapté pour une utilisation H24. Imagine la tête à Madame quant elle découvre le "truc" au milieu du salon !!! Les enceintes acoustiques, c'est déjà dur, mais un congélateur à PC, je suis sûr que ça ne passerait pas !! Le "W.A.F" à ses limites !!
    Super réalisation quand même. Je retourne plancher sur mes refroidisseurs à effet Pelletier.
    Salut les gens
    Maxx
  • Doublec69 , 27 mars 2009 21:01
    Vraiment sympa cette article, d'ailleurs vous auriez put citer le fameux PC à 13 000 € (article parut le 12 Mars) et ses 9 ventilateurs juste pour refroidir le système de Watercooling.

    Personnellement, je trouve que sont style (loin d'être extravagant), impose le respect, et l'admiration du travaille propre et bien fait.
  • maxx hubert , 27 mars 2009 23:23
    C'est vrai, j'aurais pu, mais la finalité était différente entre un homme mettant tout son savoir-faire en jeu et un autre qui signe un chèque. Quant au style, c'est une affaire de goût qui ne peut se discuter, mais style ou pas, j'admire. Ne pourrait-on reconnaitre cette réalisation au titre de "l'Art Industriel" ?? A voir et à méditer. Au fait, que disait-on de la tour Eiffel en 1900 ??
  • Doublec69 , 28 mars 2009 10:38
    Lorsque je parlait de travaille propre et bien fait , je faisait bien sûr allusion au boulot effectué de main de maitre par l'équipe de Puget Systems (et pas d'un chèque de ... hum 13000 €uros).

    maxx hubertNe pourrait-on reconnaitre cette réalisation au titre de "l'Art Industriel" ??

    Oui Probablement.