Intel repousse ses PC Retina à 2013

Intel avait pour projet de vendre des Ultrabook disposants d’écrans très haute définition cette année. Il semble aujourd’hui qu’il ait reporté ses plans à l’année prochaine.

Les leçons de l’iPad 3

Le nouvel iPad nous a appris que la fabrication d’un écran très haute résolution de 9,7 pouces était une tâche difficile (cf. « iPad : Samsung serait le seul à produire l’écran Retina »). Plus la diagonale est grande et plus l’augmentation du nombre de pixel est problématique. Le rapport signal-bruit devient mauvais au point de corrompre les informations reçues par les sous-pixels, la consommation électrique augmente de façon exponentielle en raison de l’accroissement nécessaire de la luminosité du rétroéclairage et les rendements sont exécrables.

Intel parle d’écrans haute définition depuis la fin de l’an dernier (cf. « Des écrans hautes définitions sur les Ultrabooks de 2012 »). Nous étions déjà sceptiques et parlions à l’époque d’un excès d’optimisme du fondeur. En effet, nous commençons à peine à voir des moniteurs qui pourraient être qualifiés de Retina, selon les règles d’Intel et leur commercialisation est toujours incertaine.

Pour mémoire, Retina est un terme marketing lancé par Apple lors de la présentation de l’iPhone 4. Il désigne une dalle d’une résolution si importante que les pixels sont invisibles à l’oeil nu. Il ne s’agit pas néanmoins d’une résolution précise comme on a pu l’entendre avec ceux qui estimaient qu’il s’agissait d’un écran d’une résolution de plus de 300 ppp. En effet, la distance qui sépare le sujet et l’écran rentre en jeu dans le calcul. Ainsi, l’écran de l’iPad 3 est Retina, même si sa résolution n’est « que » de 264 ppp (cf. « Retina, distance et définition : expliquons »), parce qu’il est tenu à une plus grande distance qu’un téléphone.

La démocratisation des écrans haute résolution est encore loin

Selon Intel, un dalle Retina de 21" doit avoir une définition d’environ 3 840 x 2 160 ou une résolution d’approximativement 220 ppp. Or, le premier écran de ce genre vient tout juste de faire son apparition au CES 2012. Signé Panasonic, la dalle de 20 pouces disposait d’une définition de 3 840 x 2 160, soit une résolution de 216 ppp exactement. La dalle IPS en démonstration était intéressante, mais encore loin de la commercialisation. Jusqu’à présent, la plus haute résolution appartenait au moniteur IBM T220, un 22 pouces de 3 840 x 2 400 (204 ppp), dont l’énorme épaisseur et le prix le réservaient au monde médical et professionnel.

L’énormité de ces écrans montre à quel point nous sommes encore loin de la dalle portable de 15" de 3 840 x 2 160 imaginée par Intel. On ne dépasse pas aujourd’hui les 1 920 x 1 200 et à notre connaissance, il n’y a même pas eu de démonstration technologique atteignant ce genre de résolution. Les contraintes d’un ordinateur portable concernant la place disponible et la sacro-sainte autonomie rendent sa commercialisation encore plus difficile.

La prochaine étape sur la route du progrès semble être un écran 11 pouces d’une définition proche de celle du nouvel iPad, c’est-à-dire 2 560 x 1 440, soit une résolution d’environ 250 ppp. C'est un pas important par rapport au 1 366 x 768 d'aujourd'hui. Néanmoins, vu que l’iPad de troisième génération est bien parti pour être le seul écran Retina sur tablette cette année, nous restons sceptiques quant à une commercialisation d’une dalle 11 pouces d’une si haute résolution en 2013. C’est déjà plus raisonnable que la date de 2012 avancée par Intel auparavant, mais cela reste encore très optimiste.

Posez une question dans la catégorie Les news : vos réactions du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
9 commentaires
    Votre commentaire
  • Le concept Retina d'Apple est bien, mais c'est l'évolution logique dans l'ère du temps. (ce n'est possible que depuis l'avènement des chip graphique récent et leur bande passante mémoire de malade).
    Apple a été (comme d'habitude) malin sur ce coup la en déposant le premier un nom sur ce concept ^^

    Mais si ce n'était pas Apple, c'était peut être Samsung dans 1 an...

    En tout cas, le concept Rétina apporte vraiment un plus dans le confort de visualisation. Ça c'est indéniable
    (C'est mon ressenti perso ^^)
    1
  • Heu, par contre, un truc me chiffonne :
    21" + 3 840 x 2 160 => 220 ppp.
    Et vous dites que :
    20" + 3 840 x 2 160 => 216 ppp

    Là on a une résolution identique mais sur une dalle plus petite, et vous dites que le ppp est inférieur... C'est normal ou il y a une coquille?
    3
  • Sacré David ^^Selon Intel, un dalle Retina de 21" doit avoir une définition d’environ 3 840 x 2 160 ou une résolution d’approximativement 220 ppp. Or, le premier écran de ce genre vient tout juste de faire son apparition au CES 2012. Signé Panasonic, la dalle de 20 pouces disposait d’une définition de 3 840 x 2 160, soit une résolution de 216 ppp exactement

    ChklangHeu, par contre, un truc me chiffonne :21" + 3 840 x 2 160 => 220 ppp.Et vous dites que :20" + 3 840 x 2 160 => 216 ppp Là on a une résolution identique mais sur une dalle plus petite, et vous dites que le ppp est inférieur... C'est normal ou il y a une coquille?


    Effectivement, y a une coquille ;)
    0