Google accélère Internet

Google vient de présenter une couche application visant à accélérer les environnements web, il s’agit de SPDY (qui se prononce speedy).

Internet plus rapide

Le projet n’en est encore qu’à ses balbutiements et la firme cherche avant tout des testeurs qui l’aideront à passer du laboratoire à la réalité. L’idée est très intéressante puisque le but de SPDY est de réduire les temps de latence en réalisant un multiplexage des flux d’information, en assignant des priorités aux requêtes et en compressant l’entête HTTP. Ce projet fait partie d'une entreprise plus large qui vise à accélérer le web.

Le HTTP version Google

Google explique que SPDY lui est venu à l’esprit lorsqu’il a cherché à optimiser la façon dont le navigateur et le serveur communiquent. La firme cherche donc à concevoir une mise à jour du HTTP qui ne fonctionne pour l’instant que sur son navigateur Chrome. Les tests en laboratoire ont montré une diminution du temps de chargement d’environ 55 % pour les 25 sites les plus visités du web, mais il convient de voir ce que SPDY donnera en pratique.

Si l’expérience vous intéresse, il est possible de lire la documentation (en anglais) et passer en revu le code actuel sur Chronium.

Posez une question dans la catégorie Les news : vos réactions du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
6 commentaires
    Votre commentaire
  • e-TE_iut
    ce n'est pas plutot une diminution de 55% du temps de chargement? :ange:
    2
  • David Civera
    très juste... merci
    1
  • papamike62
    Initiative intéressante, mais en pratique même Google aura du mal à faire accepter son protocole par tous. Mais ça peut être une bonne base de travail pour un groupe de standardisation. Ils auront au moins prouvé l'intérêt de remplacer HTTP par un protocole plus adaptés aux besoins du web actuel.
    3