Se connecter avec
S'enregistrer | Connectez-vous

Samsung Serie 9 haut de gamme : l'Ultrabook 13.3" de référence ?

Samsung Serie 9 haut de gamme : l'Ultrabook 13.3" de référence ?
Par

Aussi surprenant que cela puisse paraitre, Samsung n’emploie pas une seule fois le terme Ultrabook sur la page dédiée à son Série 9. Au lieu de cela, le constructeur coréen insiste à plusieurs reprises sur la qualité du châssis et de l’écran, les performances de ses composants et enfin sa vitesse de démarrage : le nouveau venu est plus fin, léger et performant que son prédécesseur.

Le Série 9 13,3 pouces version 2012 répond à tous les critères pour en faire un Ultrabook et pourtant, Samsung ne nous colle pas à la figure l’appellation d’Intel qui peut parfois donner l’impression que les constructeurs veulent faire savoir au monde entier qu’ils sont en mesure de répondre au MacBook Air. Samsung a peut-être estimé que l’appellation Ultrabook n’est pas aussi spécifique et restrictive qu’Intel l’avait imaginé initialement. Sachant que les Ultrabook peuvent différer au niveau des composants internes comme de leur diagonale, l’appellation a perdu en distinctivité.

Passé ces hypothèses, on sait que le Série 9 est moins épais et moins lourd que le MacBook Air : 1,3 cm et 1,18 Kg contre 1,7 cm et 1,35 Kg. Autres avantages pour Samsung, une résolution de 1600x900 (contre 1440 x 900 pour le MBA) et l’adaptateur Ethernet inclus. En revanche, notre modèle de test est annoncé à 1700 euros, c’est-à-dire au même tarif que le MacBook Air équivalent sachant que ce dernier dispose d’un léger avantage du côté CPU (i7-3667U à 2 GHz contre i7-3517U à 1,9 GHz).

Après une semaine d’utilisation, on peut dire sans prendre de risque que Samsung a réalisé un quasi sans faute. Le châssis mat nous a particulièrement plu du fait qu’il n’accumule pas les traces de doigts contrairement à d’autres modèles avec une finition brillante.

Le lecteur de cartes témoigne lui aussi du soin apporté aux détails : ce dernier est protégé par une trappe qui se rétracte dès lors que l’on insère une carte SD/SDHC. Cette solution permet non seulement à l’Ultrabook de garder une ligne soignée, mais aussi et surtout d’éviter de perdre les fausses cartes mémoire que l’on trouve sur d’autres modèles.

La partie extérieure du nouveau Série 9 est globalement réussie, mais nous n’avons pas été particulièrement conquis par le clavier et le touchpad. Les touches de type chiclet sont certes très plaisantes à l’œil, mais elles n’offrent pas le confort de frappe d’un clavier desktop. Concrètement, la pression nécessaire à l’activation des touches est très faible, ce qui tend à faciliter les fautes de frappe. Si cet Ultraportable se destine à un usage principal, on souffrira alors peut-être moins de la gêne que nous avons éprouvé (en passant régulièrement d’Ultrabook à desktop et inversement).

Il est en revanche beaucoup plus difficile de trouver des excuses au touchpad. Les boutons gauche et droit sont intégrés à la surface de la zone tactile, de manière à soi-disant donner plus de liberté pour le déplacement du curseur et aux gestes à plusieurs doigts. A l’usage, ce touchpad est assez perturbant vu que 80 % de sa surface réagit à la pression, or la zone qui génère une action clic droit/gauche correspond à une superficie de 20 % en partant du bas. Cette méthode a déjà été employée depuis longtemps par le MacBook Pro, à la différence près qu’OS X ne s’appuie réellement que sur le clic droit. Entre le fait que Windows nécessite une utilisation régulière des deux clics et le fait qu’ils soient tous deux assez durs sur l’Ultrabook de Samsung, le touchpad est assez désagréable au final.

Samsung Série 9 (2012)
Format
13,3 pouces
15 pouces
Hauts-parleurs
3 W (1,5 W x 2)
4 W (2 W x 2)
Batterie
44 Wh (4 cellules)
63 Wh (8 cellules)
Poids
1,16 Kg
1,65 kg
Dimensions
31,3 x 21,8 x 1,3 cm
35,7 x 23,7 x 1,5 cm

Le test se porte sur la version haut de gamme (i7-3517U, 256 Go de SSD) du Série 9 13,3 pouces, lequel est accessible dès 1150 euros avec Core i5-3317U et SSD de 128 Go. Samsung propose également une version 15 pouces partageant les mêmes touchpad et clavier, tandis que l’affichage n’a plus rien à voir puisque l’on passe d’une dalle PLS à une dalle TN très nettement inférieure. Le positionnement des haut-parleurs diffère lui aussi : sur les côtés du clavier dans le cas du 15 pouces, ils passent sous le châssis pour le 13,3 pouces.

Bien entendu, l’encombrement et la batterie revus à la hausse sur le 15 pouces le rendent plus lourd (1,65 Kg), mais ses dimensions lui permettent tout de même ce conserver l’appellation Ultrabook telle que définie par Intel.


Samsung 13,3" Série 9 "toutes options"
Processeur
Core i7-3517U (Ivy Bridge), 1,9 GHz, 4 Mo de cache L3 partagés, 2C/4T, TDP @ 17 Watts, 22 nm
Ecran
13,3" SuperBright Plus (1600x900)
DRAM
4 Go DDR3-800 SO-DIMM
SSD
Lite-On LMT256M3M SSD
IGP
Intel HD 4000 Graphics, 350 MHz par défaut, 1,15 GHz Max. Fréquence dynamique
OS
Windows 7 Professionnel
WiFi
802.11b/g/n
Il y a 0 commentaire.
Cette page n'accepte plus de commentaires