Se connecter avec
S'enregistrer | Connectez-vous

Visite à la clinique Seagate pour données perdues

Visite à la clinique Seagate pour données perdues
Par

Seagate Recovery Services peut récupérer des données sur tous types de supports, bandes magnétiques comprises. Les bandes sont d’ailleurs les supports les plus faciles à traiter d’après les spécialistes de SRS. Mais ils sont aussi parmi les plus fragiles. Avec le temps, une bande inutilisée peut en effet se coller. Au contraire, si elle est trop utilisée, par souci d’économie, la structure de la cassette peut se détériorer.

Vous pouvez en apprendre plus sur la société Seagate Recovery Services, et sur les services qu’elles proposent au travers de notre article “Seagate Recovery Services : SOS données perdues !”.

Lire plus Lire moins
Afficher les 12 commentaires.
Cette page n'accepte plus de commentaires
  • alphajet , 16 juillet 2007 10:12
    Très intéressant ce petit reportage! On voit bien les différents niveaux d'intervention, et surtout, j'ai apprécié la petite partie qui parle des disques RAID. Comme quoi les utilisateurs pas trop pointus qui veulent utiliser cette technologie devraient peut être y réfléchir à 2 fois !
  • starcommander , 16 juillet 2007 10:54
    :non:  J'ai rarement visité des salles blanches (même de classe 1000) où l'on ne porte pas de capuchon!!!!!

    Et la hotte n'est pas aspirante mais au contraire il y a un flux d'air(filtré) constant qui repousse les particules encore présentes dans la pièce ...
  • Iksarfighter , 16 juillet 2007 10:56
    Merci pour ce joli reportage.
  • matthieu lamelot , 16 juillet 2007 11:05
    Citation :
    :non:  J'ai rarement visité des salles blanches (même de classe 1000) où l'on ne porte pas de capuchon!!!!!

    Et la hotte n'est pas aspirante mais au contraire il y a un flux d'air(filtré) constant qui repousse les particules encore présentes dans la pièce ...


    Oui j'étais très étonné aussi de voir le très peu de précautions prises pour éviter les poussières. Je m'attendais à voir des bonshommes à la intel en combi intégrale spationaute. Mais non même pas, et même moi je ne portais qu'une simple blouse. Mais bon manifestement ça suffit (pour Seagate, le fait de se faire ouvrir un disque chez SRS n'annule pas la garantie).

    (tu dois avoir raison pour la hotte, tout d'un coup ça paraît plus logique ;)  )
  • job31 , 16 juillet 2007 14:55
    Oui, au bloc opératoire aussi le courant d'air est soufflant.
  • white-rabbit , 16 juillet 2007 15:04
    où sont passées les rayures sur le plateau du dd des photos 14-15-16-17
  • matthieu lamelot , 16 juillet 2007 15:12
    White rabbit : ce n'est tout simplement pas le même disque dur :) 
    Car non, on peut pas faire disparaître les rayures comme ça : il n'y a pas encore de Botox pour DD :lol: 
  • Maho , 16 juillet 2007 18:29
    Le but est de récupéré des données, c'est indiqué dans l'article....
    Quelle que soit la manière ... (je pense que 99,9 % des personnes censées s'en fiche ?)
  • Dams , 22 juillet 2007 15:02
    J'aime bien "L'opération complète n'aura pas durer plus de 2 minutes"

    Quand on voit le prix que c'est facturé, on se dit qu'on se fait bien entuber !
  • catlan , 23 juillet 2007 18:16
    je crois que tu oublies que l'opération de récupération peut prendre beaucoup plus de temps et que ce qui a été présenté n'est qu'une partie de l'opération globale de récupération... et il faut la rentabiliser. Nouveau support de stockage, temps machine pour la récupération de données, et il faut bien rémunérer correctement ce savoir faire, car au moins il y en a un commerce, et ce n'est pas pour déplaire aux usagers intensifs de matos info... Et surtout de supports de stockage...
  • hmagnier , 24 juillet 2007 09:26
    Zorglob ! c'est beau la ve !
  • Thierrylafronde , 25 mars 2008 18:36

    Chaque technicien a sa hotte à flux laminaire

    Il n'y a pas de bagarre :)  et chacun range son bordel :)