Les SoC mobiles d’Intel vont bénéficier du Tri-Gate

Si les processeurs Ivy Bridge d’Intel sont les premiers à bénéficier de transistors « Tri-Gate », cette technologie devrait également être utilisée dans certains des prochains SoC du fondeur. C’est en tout cas ce que le constructeur a annoncé lors de l’International Electron Devices Meeting.

La technologie Tri-Gate dans des SoC en 22 nm

Les processeurs Core de troisième génération gravés en 22 nm intègrent déjà de tels transistors, avec à la clé une augmentation de la fréquence de fonctionnement – et donc des performances – ou bien une diminution de la consommation. Les futurs SoC gravés en 22 nm et bénéficiant de cette technologie devraient être de 20 à 65% plus performants que les actuels SoC basse consommation d’Intel gravés en 32 nm, comme le Clover Trail de certaines tablettes Windows 8, ou les puces Medfield que l’on trouve au sein de certains smartphones.

L’objectif avoué est bien entendu de venir concurrencer les SoC ARM de milieu et haut de gamme. Intel espère que ses SoC gravés en 22 nm et utilisant la technologie Tri-Gate seront produits en masse dès l’année prochaine.