Ford
Se connecter avec
S'enregistrer | Connectez-vous

[CES] Étrange : Steve Ballmer à la conférence Qualcomm

Par - Source: Tom's Hardware FR | B 3 commentaires

Steve Ballmer à la conférence Qualcomm (source : The Verge)Steve Ballmer à la conférence Qualcomm (source : The Verge)

À la grande surprise de tous, Steve Ballmer vient de monter sur la scène de la conférence de presse Qualcomm pour présenter des terminaux Windows Phone 8 et Windows RT. Pour votre humble rédacteur qui a couvert son premier CES en 2007 en commençant par une conférence donnée par M. Ballmer et Bill Gates (cf. « CES 2007 : Keynote Bill Gates : Welcome Bill Gates »), c’est un moment historique étrange plein de malaises.

Steve Ballmer s’est retiré du CES pour y participer en tant que simple invité ?

Cette année est symbolique, car c’est la première où Microsoft est absent du CES et l’une des rares où il n’ouvre pas ce célèbre salon dédié à l’électronique grand public. Le choix de Steve Ballmer de monter sur scène alors qu’il avait annoncé il y a plus d’un an se retirer de cet événement (cf. « Microsoft se retire complètement du CES » ) est étrange et difficile à justifier. Craint-il d’être oublié par la presse ? Son bref passage aux allures de vendeurs d’encyclopédies était-il si nécessaire ? A-t-il tellement besoin des faveurs de Qualcomm ? Quoi qu’il en soit, sa prestation fut assez drôle.

Microsoft dans l’ombre de Qualcomm et loin du coeur d’Intel

Étant l’invité de Qualcomm, il n’a pas parlé une seule fois de Surface, son projet dans lequel il s’est tant investi, uniquement parce qu’il tourne sur un Tegra 3 de NVIDIA, le concurrent de Qualcomm. Il n’a pas non plus mentionné Intel, son grand partenaire de toujours ou les Ultrabook, ni même les PC. Il n’a même pas participé à la conférence du père des Atom qui s’est déroulée quelques heures auparavant et Intel n’a pas daigné mentionner le Surface Pro (cf. « Intel parle Lexington, Bay Trail et Ivy Bridge 7W ») alors qu’il fabrique une puce pour la tablette. M. Ballmer a seulement montré deux smartphones déjà connus et jugés anciens comparativement à toutes les nouveautés présentées au salon, le Lumia 920 et le HTC 8X.

Que les choses ont changé depuis 2007. Microsoft n’est plus la star du CES qui ouvre le bal et occupe tout un étage du Convention Center où se tient les festivités. C’est un petit invité parmi d’autres, muselé et contrôlé par Qualcomm qui mène la danse. Moi, de mon temps…

Commentaires
Interroger un expert

Votre question aux experts de la catégorie Les news : vos réactions du forum

Exemple : Android, ordinateur portable, usb, disque dur

Cette page n'accepte plus de commentaires
  • Rorothermidor , 8 janvier 2013 11:05
    Bonjour,
    Steve Ballmer est à la conférence Qualcomm. Si malaise il y a, c'est sans doute parce qu'il a décidé de ne pas installer son entreprise comme il était coutume de le faire jusque là. IL est possible qu'il regrette cette décision d'autant qu'il n'était pas prévu qu'il y ait tant de controverse autour de son nouvel OS Windows 8 et surtout la version RT qui semble faire couler beaucoup d'encre mais sans doute pas dans le sens prévu par MS. L'idée même de se présenter sur la conférence d'un autre est du même coup un peu dérageante mais il présente deux appareils qui ne sont plus à présenter ? J'aimerais voir la conférence au complet pour voir exactement où ils veulent en venir. Il y a nécessairement un accord entre Qualcomm et MS pour des développements à venir et c'est sous ce couvert qu'il s'est présenté au salon.
  • -9 Masquer
    LVM , 8 janvier 2013 12:13
    RorothermidorBonjour,Steve Ballmer est à la conférence Qualcomm. Si malaise il y a, c'est sans doute parce qu'il a décidé de ne pas installer son entreprise comme il était coutume de le faire jusque là.


    On remarquera d'ailleurs que le CES est boudée par de plus en plus d'entreprises.
    Vous y avez vu un stand Apple, Google, Facebook, ou MS ? Non, la tendance lancée par Apple il y a quelques années fait semble t-elle des émules.
    Ces conférences ont d'ailleurs pas mal d'inconvénients.
    1/ Etre noyé dans le bruit médiatique car tout le monde présente des nouveautés en même temps.
    2/ Etre dépendant d'un calendrier qui ne correspond peu voir pas du tout à la sortie des produits. Le CES est d'ailleurs trop souvent l'occasion de présentations de produits pas finis ou de prototypes qui ne sortiront pas avant longtemps voir jamais. Ça déçoit le public, qui finalement aujourd'hui ne s'intéresse plus à ce genre de foires.
    3/ Ça coûte des sous, pour des retombées minimes.
    4/ C'est dépassé à l'heure d'internet où tout se sait et se voit dans la seconde.

    RorothermidorIL est possible qu'il regrette cette décision d'autant qu'il n'était pas prévu qu'il y ait tant de controverse autour de son nouvel OS Windows 8 et surtout la version RT qui semble faire couler beaucoup d'encre mais sans doute pas dans le sens prévu par MS.


    Franchement je ne crois pas que le CES même avec un stand immense, aurait suffit à MS pour sauver Windows 8. Comme je disais à l'heure d'internet tout se sait et se voit, et pas besoin de se rendre à Las Vegas pour apercevoir un système déjà sorti il y a plusieurs mois et on a déjà débattu en long et en large.

    Quand à dire qu'il n'était prévu que ce système face controverse, je crois que tu refuses de voir les graves défauts de ce système: laid et austère (alors que la technique permet de faire aujourd'hui tout ce qu'on veut en matière de design), contre-intuitif (gestures étranges, fonctions cachés et réparties sans logique), parfaitement inadapté aux besoins et au matériel de ses clients. Le parc est à 99,9% conçu de PC non tactiles sur lesquels "Modern" UI ne convient pas, et du côté des tablettes iOS et Android ont tout le marché ou presque (c'est trop tard).

    L'échec de Windows 8 était prévisible, et nombreux l'ont écrit et bien argumenté. Malheureusement la presse a préféré ignorer cela et présenter Windows 8 comme une concurrence crédible aux systèmes d'exploitations normaux (Win7, OS X ou Linux). Pour les journalistes il est toujours bon de faire croire à une réelle compétition, ça fait du buz, donc de l'audience.
    C'est un effet pervers des médias, mais ce qu'il faut qu'ils comprennent, c'est que le public n'est pas tombé de la dernière pluie, et ignore ces avis biaisés.
    Les gens se sont donc fait déjà eux même leur idée, et vu les ventes catastrophiques de PC ce trimestre, ainsi qu'une présence inférieur de W8 sur le net par rapport à W7 et même Vista(!) à leurs sorties respectives, on voit bien que la controverse est massive et loin d'être subjective.

    RorothermidorL'idée même de se présenter sur la conférence d'un autre est du même coup un peu dérageante mais il présente deux appareils qui ne sont plus à présenter ? J'aimerais voir la conférence au complet pour voir exactement où ils veulent en venir. Il y a nécessairement un accord entre Qualcomm et MS pour des développements à venir et c'est sous ce couvert qu'il s'est présenté au salon.


    Oui on sait pas trop qui est le faire-valoir de l'autre dans cette keynote. Qualcomm veut se faire connaître, MS veut lui pas qu'on l'oublie. Quel spectacle... :sarcastic: 
  • David Civera , 8 janvier 2013 15:14
    LVM j'ai seulement deux problèmes avec ton propos.

    Citation :
    On remarquera d'ailleurs que le CES est boudée par de plus en plus d'entreprises.
    Vous y avez vu un stand Apple, Google, Facebook, ou MS ? Non, la tendance lancée par Apple il y a quelques années fait semble t-elle des émules.


    Quand on parle de CES (Consumer **Electronics** Show) on ne peut pas mettre Google, Facebook, Apple ou MS dans le même panier. Google et Facebook ne sont pas dans l'électronique. Le premier fait son fric dans la pub (Android et les smartphones sont par contre très présents, donc il est indirectement là) et l'autre est un service web.

    Apple s'en fiche, il avait MacWorld à l'époque, qui tombait au même moment et maintenant, il a ses conférences qui ramènent les foules. Par contre MS n'a pas cette chance. Il a des conférences durant l'année, mais elles ciblent les dev, donc le CES était une belle occasion d'attirer le grand public.

    Le CES, c'est comme le salon de l'auto, on n'y va pas pour acheter une voiture ou apprendre quelque chose, mais rêver. C'est pour cela que c'est à Vegas et pas à la Silicon Valley et qu'il persiste et qu'il persistera encore longtemps et que tout le monde s'en fou si les produits présentés ne sortent pas.

    Oui ça coute cher, mais les entreprises n'y vont pas pour faire de l'argent, mais se faire une réputation. MS est parti du salon parce que sa réputation en prend un coup et il est de moins en moins pertinent dans ce genre d'événement. Auparavant, il menait la danse avec les OEM. Aujourd'hui, c'est lui qui se fait mener. Il n'a donc plus vraiment de raison d'être au CES.

    Citation :
    Quand à dire qu'il n'était prévu que ce système face controverse, je crois que tu refuses de voir les graves défauts de ce système


    Je te promet que Microsoft ne voulait pas faire de controverse. Maintenant c'est clair que Windows 8 a de sérieux problèmes. https://www.youtube.com/watch?v=WTYet-qf1jo