Se connecter avec
S'enregistrer | Connectez-vous

Microsoft a breveté la commande sudo ?

Par - Source: USPTO | B 43 commentaires

Le bureau des brevets vient d’accéder à une demande de Microsoft qui estime avoir inventé une méthode permettant à un utilisateur de lancer une commande en tant qu’administrateur. Cela ressemble beaucoup à la commande UNIX sudo.

Sudo

Pour rappel, sudo (substitute user do) a été conçu et implémenté dans les années 1980 par le département informatique du SUNY/Buffalo et permet de lancer un programme en utilisant les droits d’un autre utilisateur, généralement le superuser que l’on nomme aussi root.

Microsoft

Or, le système qui vient d’être breveté par Microsoft ressemble étrangement à cela. La firme possède maintenant les « systèmes ou les méthodes … qui permettent à un utilisateur d’élever ses droits », afin de lancer une application qu’il n’aurait pas pu exécuter en principe.

Il semblerait que la seule différence soit la présence d’une interface graphique comme l'UAC de Vista ou Windows 7, au lieu de la simple ligne de commande que l’on tape dans Linux ou Mac OS X. Or, même cet aspect-là existe déjà dans de nombreux systèmes d’exploitation. Il sera en tous les cas intéressant de voir ce que Microsoft compte faire de ce brevet et s’il va demander des frais de licences à tous ceux qui disposent d’un programme permettant d’élever les droits de l'utilisateur.

Commentaires
Afficher les 43 commentaires.
Cette page n'accepte plus de commentaires
Meilleurs commentaires
  • 15 Masquer
    web@tux , 13 novembre 2009 08:46
    Mais qu'est ce que c'est que cette arnaque???
  • 13 Masquer
    urschuca , 13 novembre 2009 09:05
    Pourquoi pas breveté la barre d'espace pendant qu'on y est ?
Tous les commentaires
  • 15 Masquer
    web@tux , 13 novembre 2009 08:46
    Mais qu'est ce que c'est que cette arnaque???
  • 13 Masquer
    urschuca , 13 novembre 2009 09:05
    Pourquoi pas breveté la barre d'espace pendant qu'on y est ?
  • tantal_fr , 13 novembre 2009 09:12
    En fait il s'agit plutôt du brevet sur l'UAC :


    Citation :
    The following disclosure describes one or more tools enabling a user to elevate his or her rights. In one embodiment, the tools present a user interface to a user whereby the user may elevate his or her rights without having to search for or type in an account name. This user interface may be presented in response to a request to perform a task requiring a right not permitted by the user's current account. In some cases, for example, the tools determine which accounts have rights sufficient to enable a user to perform a task not permitted by a user's current account. The tools may then present these accounts and enable the user to select and submit an authenticator for one of these accounts.


    Sudo, gtksu ou kdesudo ne font pas ça. En gros il s'agit d'une interface d'élévation de privilèges automatique : en gros, quand on est connecté avec un utilisateur et qu'une opération pour laquelle on à pas les droit doit être exécuté, le système propose les utilisateur qui peuvent effectuer l'opération et permet de se loguer temporairement pour cela.

    Sous linux, si vous êtes sur Dolphin ou Nautilus, vous ne pourrez pas effacer ou déplacer un fichier appartement à root, vous aurez juste un message : accès refusé.

  • David Civera , 13 novembre 2009 09:14
    Désolé, mais l'UAC, c'est vraiment pas nouveau...
  • -1 Masquer
    underseb , 13 novembre 2009 09:34
    Sauf qu'en général, quand microsoft dépose ce genre de brevet, c'est pour éviter de se faire attaquer plus qu'autre chose.
  • le_rater , 13 novembre 2009 09:53
    l'UAC ca fait chié, première chose que je fais quand j'installe Vista ou 7, je la désactive!!
    Sinon, après avoir copier Mac OS X (pour le visuel), voler du code pour l'installation de 7 sur une clef USB, voilà qu'une commande native linux est breveté. Microsoft ou comment manger à tous les ratelier!!

    PS: sur l'article, inutile de dire que SUDO existe sur Linux ET sur mac OS X, mac OS X est une base linux, et sudo une commande native Linux, donc.....
  • Anonyme , 13 novembre 2009 10:01
    "Sous linux, si vous êtes sur Dolphin ou Nautilus, vous ne pourrez pas effacer ou déplacer un fichier appartement à root, vous aurez juste un message : accès refusé. "

    "sudo dolphin" ou "sudo nautilus" et tu pourras. Je connais pas les détails du brevet, mais d'après ce que j'ai lu c'est exactement ce qui se fait sous linux, et apparemment également sous mac.
    Cette histoire ne me plait pas, mais je pense qu'on ne risque pas grand chose.
  • niko34 , 13 novembre 2009 10:19
    Etonnant de corriger l'auteur de l'article en affirmant qu'"OSX est une base linux", ce qui est faux. Si tu veux mieux comprendre les bases d'OSX cherche un peu (MACH, BSD). Si ça continue, on va bientôt pouvoir lire que Linux est la base d'Unix :) )) Ce qui était important, c'était de souligner que le brevet concernait une fonctionnalité existante depuis 80 sous différents unix, à laquelle MS a rajouté une interface... ce que l'article fait bien ressortir.

    Ce qui est breveté là ressemble plus à une fonctionnalité d'OSX qui demande le mot de passe Administrateur (de manière graphique) lorsqu'une installation veut toucher à des dossiers systèmes (bien avant l'apparition de Vista d'ailleurs). Qu'ils aient refait la même chose avec l'UAC, pourquoi pas puisque c'est une bonne idée. De là à la breveté, c'est quand même gonflé... puisqu'ils n'ont ni inventé la commande qui appartient à unix, ni inventé le principe de son utilisation graphique, popularisée sous OSX.
  • tantal_fr , 13 novembre 2009 10:34
    Citation :


    "sudo dolphin" ou "sudo nautilus" et tu pourras. Je connais pas les détails du brevet, mais d'après ce que j'ai lu c'est exactement ce qui se fait sous linux, et apparemment également sous mac.
    Cette histoire ne me plait pas, mais je pense qu'on ne risque pas grand chose.


    Justement, l'intérêt de cette commande est de ne pas avoir à faire sudo (ou runas sur NT), et que l'élévation de privilège soit détectée et propose de façon graphique la liste des utilisateurs autorisés. Et ce de façon transparente pour l'utilisateur.

    De toute manière, je doute que sudo puisse être inquiété par ce brevet.

    Citation :
    Désolé, mais l'UAC, c'est vraiment pas nouveau...


    Ce brevet non plus, il a été déposé en 2005, avant la sortie de Vista
  • -1 Masquer
    Caabale , 13 novembre 2009 10:42
    David CiveraDésolé, mais l'UAC, c'est vraiment pas nouveau...


    L'UAC, c'est pas nouveau, le sudo, c'est pas nouveau. Integrer le sudo dans l'UAC, ca cest nouveau, et c'est donc brevetable. Un brevet, ce n'est pas seulement pour une invention "from scratch", mais aussi pour les assemblages nouveaux de choses anciennes.
  • JackDaniels93 , 13 novembre 2009 10:53
    CaabaleL'UAC, c'est pas nouveau, le sudo, c'est pas nouveau. Integrer le sudo dans l'UAC, ca cest nouveau, et c'est donc brevetable. Un brevet, ce n'est pas seulement pour une invention "from scratch", mais aussi pour les assemblages nouveaux de choses anciennes.


    Ou comment faire du neuf avec du vieux, je trouve que c'est quand même de l'arnaque...
    Ces histoires de brevets me donnent la nausée, c'est vraiment de la politique de merde d'appli proprio ! En plus j'ai rien contre ça à la base, il y a d'excellentes appli proprio qui emmerdent personne (comme Opera par exemple), mais entre Microsoft et Apple, on est verni je trouve :p 
  • DDD78 , 13 novembre 2009 11:04
    Clairement le vrai problème est le problème de la brevetabilité des logiciels. Qu'on autorise le brevet à quelque chose qui nécessite un investissement en argent ça me parait logique. Quand on autorise un brevet pour des trucs facilement pensable qui ne nécessite aucun investissement, c'est du grand n'importe quoi. Ca veut dire qu'il suffit d'avoir les moyens de déposer un brevet pour bloquer la recherche ou avoir de grosses rentrées d'argent non méritée. C'est du racket.
  • LVM , 13 novembre 2009 11:28
    niko34Etonnant de corriger l'auteur de l'article en affirmant qu'"OSX est une base linux", ce qui est faux. Si tu veux mieux comprendre les bases d'OSX cherche un peu (MACH, BSD). Si ça continue, on va bientôt pouvoir lire que Linux est la base d'Unix )) Ce qui était important, c'était de souligner que le brevet concernait une fonctionnalité existante depuis 80 sous différents unix, à laquelle MS a rajouté une interface... ce que l'article fait bien ressortir.Ce qui est breveté là ressemble plus à une fonctionnalité d'OSX qui demande le mot de passe Administrateur (de manière graphique) lorsqu'une installation veut toucher à des dossiers systèmes (bien avant l'apparition de Vista d'ailleurs). Qu'ils aient refait la même chose avec l'UAC, pourquoi pas puisque c'est une bonne idée. De là à la breveté, c'est quand même gonflé... puisqu'ils n'ont ni inventé la commande qui appartient à unix, ni inventé le principe de son utilisation graphique, popularisée sous OSX.


    Oui ça fait en effet bientôt près d'une décennie qu'OS X emploi ce procédé. Accorder un brevet là dessus à MS vu cette antériorité manifeste, montre que le bureau des brevets américains pédale encore un peu plus dans la semoule.
    Et oui ça montre que MS n'a décidément aucune limite...
  • vardon , 13 novembre 2009 11:49
    le_rater[/nom, mac OS X est une base linux, et sudo une commande native Linux, donc.....

    Non Mac OSX n'est pas sur une base Linux, mais sur une base UNIX
  • Anonyme , 13 novembre 2009 13:27
    L'histoire des brevets américains commencent au début des années 80. C'était la récession. Ils se sont dit comment créer de la richesse à partir de rien. Et bien en privatisant des idées. J'ai une idée, je met un brevet dessus et voilà je créé de la richesse sans investissement initial grâce à un cadre réglementaire. Ca a été vrai pour les gènes, les logiciels. Peut-être d'autres secteurs sont concernés.On peut même coter ça en bourse. On peut spéculer et même verser des bonus.
    De plus en étant les premiers à le faire ils se sont dit qu'ils avaient un avantage sur la concurrence (les autres pays). Heureusement que l'Europe n'a pas exactement emboîté le pas.

    C'est génial non? Mais d'une absurdité sans borne. Mais je pense que quelques personnes pensent certainement à pouvoir privatiser la pluie ou l'air... La prochaine étape. En ces temps où on cherche comment faire redémarrer la croissance.
  • Anonyme , 13 novembre 2009 13:53
    @underseb: un brevet ne protège en rien, n'autorise pas à quoi que ce soit. il donne seulement le droit d'empêcher quelqu'un de faire quelque chose. Difficile donc de dire que MS cherche "à se protéger" en déposant des brevets.

    Par ailleurs, ce brevet est très peu bloquant, en y regardant bien. C'est le genre de brevet qui protège la chaise à 13 pieds en quinconce hypertopologique confluent. Pas de problème pour la chaise à 4 pieds, le tabouret, voire la chaise à 12 pieds en quinconce hypertopologique confluent. Par exemple, il suffirait de ne pas classer les identifiants d'authentification sur leur relation avec l'utilisateur pour ne pas enfreindre le brevet.

    Alors pourquoi MS dépose-t-il un brevet apparemment inutile? Parce qu'un brevet isolé, ça n'existe pas (sauf pour l'inventeur du dimanche). Dans n'importe quelle société de la taille de MS, on dépose en permanence des textes, et on les fait vivre, c'est à dire que selon l'état de la technique, on sort du chapeau tel ou tel extrait d'un texte déposé, on modifie les revendications, on divise, étend, éteint, redépose, maintient sous l'eau (plus trop longtemps depuis le 7 juillet 95, mais avant il y avait des brevets sous-marin mortels), et d'une manière générale on aboie à la concurrence en essayant de garder son terrain. C'est un business très rentable pour les avocats, pour les sociétés de patent trolls, et surtout pour négocier en bonne position en cas de litige, et fumer le calumet de la paix après des superpositions de portefeuilles (AMD+Intel...) qui écrasent la concurrence sous le poids soit de la technique (après tout, tous les brevets ne sont pas du bidon), soit sous le poids du cout d'un procès éventuel (après tout, même les pseudo brevets doivent être combattus en droit, et souvent ils coutent plus cher à battre que les vrais brevets en prix d'avocat).
  • tarass , 13 novembre 2009 14:54
    Citation :
    l'UAC ca fait chié, première chose que je fais quand j'installe Vista ou 7, je la désactive!!

    C'est un peu primaire comme réflexe... :non: 

  • Tu fait pareil sous MAC avec le programme qui te demande ton mot de passe quand tu veux modifier le système ou installer un programme qui nécessite les drotis d'admin ?
  • Pareil sous unix tu te mets toujours en mode admin ?

    Desactiver UAC sour windows = être toujours en mode admin et ca sur le plan de la sécurité c'est une belle ânerie. Tu ferais mieu de rester sous XP et desactiver tes firewall au point ou tu en es. :hello:  .

    J'éspère que tu le faits que pour toi et que tu ne l'impose pas à toute tes connaissances
    C'est avec des habitudes comme ca que windows devient une passoire....

  • Caabale , 13 novembre 2009 14:57
    ddd78Clairement le vrai problème est le problème de la brevetabilité des logiciels. Qu'on autorise le brevet à quelque chose qui nécessite un investissement en argent ça me parait logique. Quand on autorise un brevet pour des trucs facilement pensable qui ne nécessite aucun investissement, c'est du grand n'importe quoi. Ca veut dire qu'il suffit d'avoir les moyens de déposer un brevet pour bloquer la recherche ou avoir de grosses rentrées d'argent non méritée. C'est du racket.


    Mais si c'est si facilement pensable, pourquoi personne n'avait depose le brevet avant ? De ce que je sais, MS paie ses employes pour avoir ses idees et les mettre en pratique. Dire que ce n'est pas un investissement, c'est faux.

    aleborn@underseb: un brevet ne protège en rien, n'autorise pas à quoi que ce soit. il donne seulement le droit d'empêcher quelqu'un de faire quelque chose. Difficile donc de dire que MS cherche "à se protéger" en déposant des brevets.


    Bah, ils se protegent d'un depot de brevet par un concurrent :spamafote:  Si un concurrent depose un brevet sur le truc sur lequel MS bosse, c'est chiant, faut prouver que tu as eu l'idee avant, etc. La, ils n'ont plus le pb.
  • DDD78 , 13 novembre 2009 18:09
    CaabaleMais si c'est si facilement pensable, pourquoi personne n'avait depose le brevet avant ? De ce que je sais, MS paie ses employes pour avoir ses idees et les mettre en pratique. Dire que ce n'est pas un investissement, c'est faux.Bah, ils se protegent d'un depot de brevet par un concurrent Si un concurrent depose un brevet sur le truc sur lequel MS bosse, c'est chiant, faut prouver que tu as eu l'idee avant, etc. La, ils n'ont plus le pb.

    C'est simple. Il faut de l'argent pour déposer un brevet, il faut de l'argent pour défendre un brevet. Donc l'investissement c'est surtout une prise de risque car sur les brevets ultra litigieux c'est avocats contre avocats. Personne d'autre qu'une grosse boite n'irait déposer un tel brevet.
  • Anonyme , 13 novembre 2009 19:50
    Le système graphique décrit par ce brevet existe également sous Linux, il s'agit de PolicyKit : http://fr.wikipedia.org/wiki/PolicyKit (voir les captures d'écrans sur la page Wikipédia).
  • Afficher plus de commentaires