Sun plonge : son chiffre d’affaires perd 20 %

Des résultats en chute libre

En effet, les chiffres pour son troisième trimestre budgétaire montrent à quel point la firme souffre de la crise. Ainsi, son chiffre d’affaires à baisser de 20 % par rapport à la même période l’année dernière, pour atteindre 2,61 milliards de dollars. Pour compliquer les choses, ces résultats sont bien en dessous des prévisions des analystes qui tablaient sur 2,86 milliards de dollars et on s’attend à ce que l’action de la firme en prenne un coup.

Sun accuse une perte de 201 millions de dollars, par rapport aux 34 millions de dollars de perte en 2008. Parmi ces 201 millions, 46 millions sont à attribuer aux compensations versées aux presque 6 000 salariés licenciés. Pour la première fois de son histoire, les ventes de serveurs x86 ont chuté et les ventes de serveurs Niagara n’ont augmenté que de 3 %, ce qui est extrêmement faible par rapport aux années précédentes. Les ventes de serveurs, tout modèles confondus, ont chuté de 26 %.

Un avenir bien sombre

Le rachat de Sun par Oracle ne semble pas non plus être une si bonne nouvelle que cela (cf. « Adieu IBM : Sun est racheté par Oracle »). En effet, Oracle a déjà dit qu’il était surtout intéressé par les logiciels de la firme, ce qui pourrait sous-entendre qu’il se débarrasserait des divisions matérielles, ce qui signifierait, selon les experts, plus de 10 000 licenciements. Ces craintes et ce manque de confiance en l’avenir n’aident absolument pas Sun alors que certains caractérisent le rachat par Oracle de mariages aux enfers et on s’attend à ce que son action continue de chuter. Bref, il semblerait que l'on assiste à un bouleversement complet du marché.

Posez une question dans la catégorie Les news : vos réactions du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
12 commentaires
    Votre commentaire
  • Krabardaf
    Arf, la fin des SPARC, ce serait quand même une grosse page qui se tourne dans l'histoire de l'informatique...Et surtout un constructeur de moins dans une bataille déjà très fermée.
    1
  • SpadVIII
    Surtout qu'Oracle ne fait pas des rachats "à la tendre". Il va dégager sans complexe tout ce qui ne l'intéresse pas, de manière bien violente. C'est déjà ce qu'il a fait avec ces précédentes acquisitions... ça craint bien pour une partie des employés de Sun.
    1
  • turlupin en ptard
    Citation:
    46 millions sont à attribuer aux compensations versées aux presque 6 000 salariés licenciés
    Ce qui fait moins de 8.000$ par employé viré. De quoi faire rêver les patrons français.

    Quant au rachat on sait que ce genre d'opération n'est bon que pour les gros actionnaires et mauvais pour le reste du monde, personnel, clients et finances publiques qui doivent en assumer les coûts sociaux.
    1