Le Surface Pro est encore moins réparable que l'iPad, selon iFixit

Le Surface Pro démontéLe Surface Pro démontéiFixit vient de démonter le Surface Pro de Microsoft et il lui a donné une note de réparabilitée de 1/10. C’est pire que l’iPad qui a pourtant une très mauvaise réputation dans ce domaine et qui avait récolté un 2/10.

Microsoft fait pire qu’Apple

Remettons les choses dans leur contexte. Dans l’absolu, la portée de ce problème est limitée. Le service après-vente est assuré par les constructeurs qui ont les moyens de contourner certaines des difficultés présentées par iFixit. De plus, l’impact écologique reste minime, car les utilisateurs démontent rarement leur machine, quoi qu’il arrive. Enfin, la notation de iFixit peut prêter à débat. Néanmoins, les experts ont des griefs importants à l’encontre de la tablette de Microsoft.

Il y a une couche de colle énorme entre le châssis et l’écran, ce qui rend le démontage de ce dernier particulièrement ardu. Le Surface Pro requiert aussi plus de 90 vis. La carte mère demande à elle seule 29 vis pour être fixée au châssis, ce qui paraît excessif. Le démontage de la batterie est possible, mais très peu pratique. Elle n’est pas soudée à la carte, mais la tonne de colle qui l’entoure rend son remplacement presque impossible. Remplacer le SSD est aussi une opération très délicate en raison des quatre câbles très fragiles entourant l’appareil.

Un système très proche des PC

En ce qui concerne les composants qui intègrent le Surface Pro, Microsoft utilise un SSD Micron ReadlSSD C400 (cf. notre comparatif SSD) qui a un débit de 500 Mo/s en lecture et 95 Mo/s en écriture et qui utilise un contrôleur Marvell 88SS9174.

On trouve aussi deux petits ventilateurs, 8 puces mémoires Micron pour un total de 4 Go de RAM, un micro-contrôleur Atmel MXT1386E et trois contrôleurs Atmel MXT154E qui gèrent la couche tactile de l’écran. La puce audio est une Realtek ALC3230, le chipset est un Intel Mobile HM77, le processeur est un Core i5–3317U (cf. notre comparatif de processeurs) et le module Wi-Fi / Bluetooth est un Marvell Avastar 88W8797. Enfin, la batterie est signée LG. Elle a une capacité de 42 Wh avec une tension de 7,4 V pour 5 676 mAh. iFixit rappelle que la batterie de l’iPad à une puissance de 43 Wh, à titre de comparaison.

Posez une question dans la catégorie Les news : vos réactions du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
19 commentaires
    Votre commentaire
  • fredom1989
    On voit exactement l'intérêt des tablettes face aux pc portables pour les fabricants... Le gens ne pourrons plus faire réparer leurs appareil hors période de garantie en passant par des magasin spécialisé bien moins chers que les fabricants.
    4
  • vedge2000
    @fredom1989
    Apple le fait déjà leur Macbook Pro, iMac, Macbook Air et iPhone!! Même un Macmini c'est pas ultra simple de changer qqch.

    Je trouve moins catastrophique le fait de ne pas pouvoir démonter une tablette que de ne pas pouvoir changer/remplacer un HDD sur un portable ou sur un All-In-One sans passer par le fabricant!
    0
  • mitsha
    Perso je trouve ça scandaleux étant donné le prix de l'appareil... ça veux dire que dans quelques années tout ceci va finir à la poubelle car pas réparable. Et les sociétés en charge du recyclage vont bien s'amuser avec toute cette colle.
    0