Se connecter avec
S'enregistrer | Connectez-vous

Le Surface Pro est encore moins réparable que l'iPad, selon iFixit

Par - Source: iFixit | B 19 commentaires

Le Surface Pro démontéLe Surface Pro démontéiFixit vient de démonter le Surface Pro de Microsoft et il lui a donné une note de réparabilitée de 1/10. C’est pire que l’iPad qui a pourtant une très mauvaise réputation dans ce domaine et qui avait récolté un 2/10.

Microsoft fait pire qu’Apple

Remettons les choses dans leur contexte. Dans l’absolu, la portée de ce problème est limitée. Le service après-vente est assuré par les constructeurs qui ont les moyens de contourner certaines des difficultés présentées par iFixit. De plus, l’impact écologique reste minime, car les utilisateurs démontent rarement leur machine, quoi qu’il arrive. Enfin, la notation de iFixit peut prêter à débat. Néanmoins, les experts ont des griefs importants à l’encontre de la tablette de Microsoft.

Il y a une couche de colle énorme entre le châssis et l’écran, ce qui rend le démontage de ce dernier particulièrement ardu. Le Surface Pro requiert aussi plus de 90 vis. La carte mère demande à elle seule 29 vis pour être fixée au châssis, ce qui paraît excessif. Le démontage de la batterie est possible, mais très peu pratique. Elle n’est pas soudée à la carte, mais la tonne de colle qui l’entoure rend son remplacement presque impossible. Remplacer le SSD est aussi une opération très délicate en raison des quatre câbles très fragiles entourant l’appareil.

Un système très proche des PC

En ce qui concerne les composants qui intègrent le Surface Pro, Microsoft utilise un SSD Micron ReadlSSD C400 (cf. notre comparatif SSD) qui a un débit de 500 Mo/s en lecture et 95 Mo/s en écriture et qui utilise un contrôleur Marvell 88SS9174.

On trouve aussi deux petits ventilateurs, 8 puces mémoires Micron pour un total de 4 Go de RAM, un micro-contrôleur Atmel MXT1386E et trois contrôleurs Atmel MXT154E qui gèrent la couche tactile de l’écran. La puce audio est une Realtek ALC3230, le chipset est un Intel Mobile HM77, le processeur est un Core i5–3317U (cf. notre comparatif de processeurs) et le module Wi-Fi / Bluetooth est un Marvell Avastar 88W8797. Enfin, la batterie est signée LG. Elle a une capacité de 42 Wh avec une tension de 7,4 V pour 5 676 mAh. iFixit rappelle que la batterie de l’iPad à une puissance de 43 Wh, à titre de comparaison.

Afficher 19 commentaires.
Cette page n'accepte plus de commentaires
  • fredom1989 , 14 février 2013 08:31
    On voit exactement l'intérêt des tablettes face aux pc portables pour les fabricants... Le gens ne pourrons plus faire réparer leurs appareil hors période de garantie en passant par des magasin spécialisé bien moins chers que les fabricants.
  • vedge2000 , 14 février 2013 08:47
    @fredom1989
    Apple le fait déjà leur Macbook Pro, iMac, Macbook Air et iPhone!! Même un Macmini c'est pas ultra simple de changer qqch.

    Je trouve moins catastrophique le fait de ne pas pouvoir démonter une tablette que de ne pas pouvoir changer/remplacer un HDD sur un portable ou sur un All-In-One sans passer par le fabricant!
  • mitsha , 14 février 2013 09:31
    Perso je trouve ça scandaleux étant donné le prix de l'appareil... ça veux dire que dans quelques années tout ceci va finir à la poubelle car pas réparable. Et les sociétés en charge du recyclage vont bien s'amuser avec toute cette colle.
  • bosscat , 14 février 2013 10:02
    D'ici de temp-ci, la trés grosse majorité des gens auront changé de tablettes, bien avant qu'elles tombent éventuellement en panne.
  • skarel , 14 février 2013 11:07
    En même temps c'est toute l'industrie qui prend (resp. a déjà pris) cette direction lorsque les produits arrivent (resp. sont arrivés) à un certain stade de maturité. Est-ce qu'un téléviseur est facilement démontable ? Un micro-onde ? Un lecteur Blu-ray ? Même les bagnoles nécessitent de plus en plus des outils appropriés à leur ordinateur de bord ...
  • Anonyme , 14 février 2013 11:13
    Citation :
    La carte mère demande à elle seule 29 vis pour être fixée au châssis, ce qui paraît excessif

    Franchement, il y a des dizaines d'ingénieurs qui ont planché sur le truc, faire des remarques de ce genre sans plus d'argumentation technique.... bof


    Regardez la mobo c'est plein de vide, il est évident, et ce qui explique en partie probablement le nombre de vis, que la mobo contribue énormément à la rigidité de l'appareil.
  • Anonyme , 14 février 2013 11:15
    Citation :
    La carte mère demande à elle seule 29 vis pour être fixée au châssis, ce qui paraît excessif

    Franchement, il y a des dizaines d'ingénieurs qui ont planché sur le truc, faire des remarques de ce genre sans plus d'argumentation technique.... bof


    Regardez la mobo c'est plein de vide, il est évident, et ce qui explique en partie probablement le nombre de vis, que la mobo contribue énormément à la rigidité de l'appareil.
  • KyrO_82 , 14 février 2013 11:19
    Citation :
    Elle a une capacité de 42 Wh avec une intensité de 7,4 V

    Tension, pas intensité (du courant)
  • Kenelm , 14 février 2013 11:28
    Tablettes pas réparables, droit numériques non cessibles, machines verrouillés sur un OS, développement de logiciel pas gratuit... putain vive le futur on va bien se marrer :D 
  • St-Jean , 14 février 2013 13:27
    KyrO_82Tension, pas intensité (du courant)
    Tu m'as devancé. Il me semble pourtant que c'est le B-A-BA. On apprend ça, quoi, en 4e ?
  • St-Jean , 14 février 2013 13:38
    Tiens, c'est bizarre. Mon message ci-dessus apparaît immédiatement dans Firefox, mais, même en rafraîchissant la page, pas dans IE 10 sous Win8/Metro. Y aurait-il un problème de cache peu performant quelque part dans IE10 ?
  • Anonyme , 14 février 2013 13:39
    St-JeanTiens, c'est bizarre. Mon message ci-dessus apparaît immédiatement dans Firefox, mais, même en rafraîchissant la page, pas dans IE 10 sous Win8/Metro. Y aurait-il un problème de cache peu performant quelque part dans IE10 ?

    Non j'ai eu le même problème avec FF, ce qui explique mon double post plus haut.

    C'est le site web qui chie depuis la récente mise à jour visiblement.
  • dthx , 14 février 2013 15:35
    La carte mère demande à elle seule 29 vis pour être fixée au châssis, ce qui paraît excessif.

    Personnellement, je préfère un tas de vis à dévisser que des clips qu'on risque de casser à chaque démontage. Dans un appareil aussi fin et pas forcément léger, multiplier les fixations de la carte-mère avec le chassis améliore la rigidité et la fiabilité (le boîtier se tord alors moins facilement, moins de contraintes pour les circuits imprimés).
    Microsoft a fabriqué ce que les entreprises demandaient: un appareil compact comme une tablette (même si un peu épaisse) et aux mêmes performances et capacités qu'un PC portable. Comme on n'a rien sans rien, il est évident qu'un design aussi compact implique une densité de composants élevée et un démontage plus délicat. Après, ils proposent et on achète ... ou pas ! Libre donc à ceux qui ne veulent que d'un PC facilement réparable et upgradable de promener leur tour, leur écran plat, un pack de batteries de camion et un static inverter dans les transports en commun....
  • KyrO_82 , 14 février 2013 15:51
    Citation :
    Tu m'as devancé. Il me semble pourtant que c'est le B-A-BA. On apprend ça, quoi, en 4e ?

    Pas les journalistes ^^

    Citation :
    C'est le site web qui chie depuis la récente mise à jour visiblement.

    Ah parce que avant la mise à jour ça allait bien chez toi? :D  Pas la 1ère fois qu'on voit des doubles ou triples posts, je suis habitué à avoir moi même de nombreuses erreurs 500 ou 404 sur ce site ^^

    Et rien que les smiley dont le lien est faux dans les commentaires d'un article, alors qu'ils s'affichent correctement sur le forum, ça fait des années que c'est comme ça ;) 

    Citation :
    Personnellement, je préfère un tas de vis à dévisser que des clips qu'on risque de casser à chaque démontage.

    Tu oublies la colle...
    Et un circuit imprimé, c'est très solide, bien plus que le boitier. Donc à la limite les vis sont là pour renforcer le boitier ouais, mais pas pour renforcer le circuit imprimé :D 
  • turlupin en ptard , 14 février 2013 15:59
    skarelEn même temps c'est toute l'industrie qui prend (resp. a déjà pris) cette direction lorsque les produits arrivent (resp. sont arrivés) à un certain stade de maturité...
    Même les bagnoles nécessitent de plus en plus des outils appropriés à leur ordinateur de bord ...

    Ce n'est pas vraiment nouveau.
    Il y a 30 ans je passais d'une R5 à une R11, d'occasion les deux, faut pas rêver.
    Suite à une panne sur la R5 j'avais dû changer les "charbons" (contacts des balais collecteurs) de l'alternateur.
    Coût de la réparation à l'époque : 5 FF de pièces et zéro main d'oeuvre, n'importe qui avec une main et un cerveau moyen en état de marche pouvait le faire.
    2 ans plus tard, même type de panne sur la R11 (plus de charge de l'alternateur) pour la même raison : usure des balais.
    Coût de la réparation : environ 1000 FF pièces et MO pour échange standard de l'alternateur.
    Impossible de changer seulement les balais, l'alternateur était complètement intégré, scellé, indémontable sauf par un électricien auto et le coût en main d'oeuvre aurait, à lui seul, atteint ou dépassé les 2000 FF.

    C'est une évolution inéluctable ou presque : plus ça va et plus on intègre des ensembles de pièces pour obtenir un abaissement des coûts de fabrication, une plus grande simplicité d'utilisation, une meilleure fiabilité (l'exemple qui m'a le plus marqué est le système de chargement de bande des magnétoscopes VHS) et donc moins de maintenance dont le coût global diminue du fait que ce qui coûte le plus cher, aujourd'hui, dans les pays "riches", c'est la main-d'oeuvre.

    Le problème est que, si c'est vrai du point de vue statistique, ça ne l'est plus quand ça tombe sur vous.
    Mais, globalement, ça fonctionne comme prévu.

    Le principal problème qui en découle est, effectivement, celui du recyclage qui est très compliqué par la difficulté du démontage et de la séparation des éléments en fonction de leur composition.
    Le coût de main d'oeuvre rend le recyclage beaucoup plus couteux que la destruction, d'où énorme risque de gaspillage et de pollution.

    C'est sur ce point qu'il faut pousser les industriels à choisir d'autres process de fabrication parce que l'intégration est une évolution quasiment irréversible.
  • magellan , 14 février 2013 16:54
    Et c'est déjà le cas avec les produits à durée de vie programmée (électroménager notamment).

    Je me souviens que mes souris pouvaient se démonter, et j'utilisais cette facilité pour nettoyer en profondeur les plastiques (surfaces). Maintenant? Essayez donc... la plupart sont montées à force ou par clips, donc non démontables, ou juste démontables... une fois:/
  • -1 Masquer
    magellan , 16 février 2013 00:14
    Encore une belle connerie :non: 

    Bordel, même en admettant un poids de 500G, 1 million*0.5K = 500.000kgs, soit 500 tonnes de déchets.
  • -7 Masquer
    spae0899 , 16 février 2013 08:43
    Ah ouais, quand même...
    En plus comme elle fait 1kg...