Se connecter avec
S'enregistrer | Connectez-vous

TOP500 : l'évolution des supercalculateurs ralentit

Par - Source: Tom's Hardware FR | B 3 commentaires

Tous les six mois, les grandes puissances ont une occasion supplémentaire de ses mesurer : le TOP500 couronne le supercalculateur le plus rapide du monde. EN juin dernier, le Japon avait pris une belle longueur d'avance grâce au K Computer (Riken) de Fujitsu. 6 mois plus tard, il est toujours champion et le premier à dépasser le cap symbolique des 10 PFlops (cette performance engloutit 12,66 MW de puissance électrique).

Cette 38e édition du TOP500 est d'ailleurs la première à ne montrer aucun changement dans le TOP 10. Le signe d'une progression plus lente de la puissance des processeurs et aussi peut-être une conséquence de la crise économique. Notons tout de même l'arrivée dans la liste de la dernière génération des processeurs d'AMD et Intel.

Les Opteron Bulldozer Interlagos à 16 coeurs (mais 8 modules) animent le HERMIT, un Cray XE6 construit pour l'université allemande HWW de Stuttgart. Il embarque 7104 Opteron 6276 cadencés à 2,3 GHz et développe pour le moment une puissance théorique de 1,044 PFlops (831,4 TFlops en pratique). Les Xeon E5 Sandy Bridge-E eux, ont été choisi par le Lawrence Livermore Laboratory aux États-Unis pour son Zin. 5776 Xeon 8 coeurs à 2,6 GHz lui confèrent une puissance théorique de 961 TFlops (773 TFlops en pratique).

Commentaires
Afficher 3 commentaires.
Cette page n'accepte plus de commentaires
  • LeRosbif@guest , 14 novembre 2011 16:10
    C'est pour ca que l'avenir est aux grilles informatiques publique comme Charity Engine.

    www.charityengine.com
  • -2 Masquer
    turlupin en ptard , 14 novembre 2011 17:15
    Les concours de kikaleplugrokiki...

    Il semble qu'on n'arrivera jamais à dépasser ce réflexe de cour d'école.

    Du nombre de médailles aux J.O. à la puissance des supercalculateurs en passant par les concours du plus gros mangeur de hot-dogs ou autre abyssale connerie du même ordre, sans oublier les concours agricoles et les Miss en tout genre, apparemment nous sommes incapables de nous passer de ce genre de choses et ne cessons d'en inventer, sans cesse plus ridicules ou honteuses.

    Même les "intellos" ont besoin de leurs concours spécifiques pour savoir qui est le plus ceci ou le plus cela, sans trop se poser la question de savoir si être "le plus" implique ou pas d'être "le meilleur".
    Un monde pourri où la notion de compétition supplante celle d'émulation, où la force brute écrase l'intelligence, où la "réussite" ringardise la solidarité qui a pourtant permis à l'espèce humaine de perdurer malgré toutes ses tares.
    Un monde où les ordinateurs les plus puissants servent à simuler le fonctionnement et les effets d'armes de destruction massive, des stratégies de spéculation boursière dont on voit aujourd'hui les conséquences et d'autres choses tout aussi indispensables à notre propre destruction pendant que des recherches scientifiques utiles à tous comme le programme Folding@Home doivent faire appel à la générosité de ceux qui sont ou seront les victimes des utilisations pré-citées.

    Que c'est beau le capitalisme !

    Oui, ça va... je sais... :sarcastic: 
  • draxssab , 14 novembre 2011 21:02
    @turlupin VRAIMENT en ptard

    C'est beau d'avoir une opinion sur l'humanité (je suis d'ailleur partiellement de ton avis), mais ce n'est pas vraiment l'endroit pour en parler....