Test AMD Athlon 64 FX-57

Il y a quelques semaines, AMD lançait ses Athlon X2 et signait ce faisant l’arrêt de mort de l’évolution de fréquence des Athlon 64. Malgré les qualités techniques indéniables de ces processeurs, la difficulté à soutenir la montée en fréquence reste en effet réelle pour le constructeur, même si elle reste bien moins altérée par les problèmes de dissipation thermique qu’Intel. Une fois encore, le principal problème ne semble toutefois pas tant technique que marketing : voulant rester coûte que coûte fidèle à son sempiternel P-Rating, les Athlon X2 sont ainsi positionnés à partir de 4200+, et les Athlon 64 resteront cantonnés à 4000+ au maximum. Or les processeurs single-core et dual-core répondent chacun à un cadre d’utilisation qui est pour l’instant très différent. Cette opposition va tendre à disparaître d’ici de nombreux mois, mais nous n’en sommes pas encore là. Sur ce point, la dénomination utilisée par Intel paraît plus logique puisqu’elle sépare deux gammes distinctes.


En outre, comme nous l’avions vérifié lors du test du core Venice, la dernière révision de l’Athlon 64 présente une dissipation maîtrisée et une forte propension à l’overclocking, pour un processeur qui aurait atteint sa limite de fréquence commerciale. Constatant cela, AMD opère donc un léger changement de positionnement au niveau de sa gamme FX, qui distingue ce lancement de l’Athlon FX-57 des autres.