Le 1er prototype Tizen de Samsung : Android a du souci à se faire

Samsung vient de présenter le premier prototype embarquant Tizen lors de la démonstration de la version 1.0 du système d’exploitation (cf. « Tizen 1.0 est là »). Il s’agit d’un smartphone impressionnant pour un design de référence. Il montre que le Coréen explore pleinement une alternative à Android. Nous ne parlons pas de la fin d’Android évidemment, mais comme le titre le suggère, nous pensons que Google a du souci à se faire.

Un investissement important de la part de Samsung

Pour un design de référence qui inaugure les premiers pas d’un constructeur avec un nouveau système d’exploitation, le produit montré est plutôt bien abouti. Il dispose d’un écran Super AMOLED de 4,65 pouces d’une définition de 1 280 x 720, d’un appareil photo 8 Megapixels, d'un SoC Cortex-A9 1,2 GHz dual core, d’un module SIM et GPS ainsi que 16 Go de mémoire. Le châssis est un peu gros et maladroit, mais c’est nettement plus fini que de nombreuses plateformes qui nous ont été données de voir et qui ne disposent que d’une carte mère connectée à un PC.

Les premières informations concernant l’interface nous ont aussi surprises pour deux raisons : elles montrent un investissement important de la part de Samsung et elles s’annoncent déjà très prometteuses. Tizen reprend clairement de nombreux éléments issus de Bada, l’ancien système d’exploitation de Samsung et TouchWiz, l’interface de Samsung pour Android, selon The Handheld Blog.

Samsung s’éloigne de Google

Tout d’abord, cela confirme le plein investissement du Coréen dans ce projet (cf. « Samsung va abandonner Bada pour Tizen »), puisqu’il y a clairement apporté du temps, de l’argent et ses technologies. Comme nous l’expliquions dans notre dossier sur Samsung et les grands noms de la high-tech, le fabricant semble étudier l’hypothèse d’un autre système d’exploitation qu’Android et Tizen en est aujourd’hui une preuve criante (cf. « Les entreprises high-tech qui cartonnent »). En plus de développer son propre système d’exploitation, Samsung semble se séparer de plus en plus de Google, comme le montrent les 50 Go offerts sur Dropbox lors de l’achat d’un Galaxy S III, qui est clairement un pied de nez à Google Drive.

Or, le succès commercial d’Android dépend aujourd’hui beaucoup de Samsung. L’an dernier, le Coréen fut le seul vendeur de smartphones Android à connaître une croissance exemplaire. HTC a aussi fait de bons résultats, mais a connu une baisse au dernier trimestre 2011 qui s’est aggravée au premier trimestre 2012 (cf. « HTC souffre beaucoup de la concurrence »). Motorola, LG et Sony Ericsson connaissent des pertes opérationnelles qui ne laissent rien présager de bon. Bref, le seul grand facteur de croissance d’Android et aujourd’hui Samsung. Un abandon du système par le Coréen aurait donc des conséquences très importantes. Il est prématuré de penser que Samsung ne fabriquera plus de smartphone Android, mais il est clair que la firme prépare une alternative sérieuse.

Une interface très prometteuse

L’autre aspect intéressant de cette présentation est le fait que Tizen 1.0 est relativement abouti pour un logiciel aussi nouveau. Comparativement, le BlackBerry 10 était nettement moins fonctionnel. Le prototype de Samsung pouvait se connecter à un réseau cellulaire, il disposait d’un système de cartographie, d’une application pour visionner des albums photo, gérer ses contacts, une intégration à Twitter et Facebook et la possibilité de partager sa connexion cellulaire avec un ordinateur.

L’aspect qui est le plus impressionnant selon nous est le navigateur. Dans la vidéo publiée sur YouTube par The Handheld Blog et visible ci-dessous, le navigateur atteint un score de plus de 400 points sous HTML5Test.com. Comparativement, un iPhone 4 atteint 324 points. HTML5Test mesure la compatibilité d’un navigateur avec le nouveau standard. De plus, la vidéo montre une excellente fluidité lors de la navigation de pages web. On aime aussi la présence du bouton Home en haut à gauche de l’écran, ce qui permet d’accéder à l'écran d'accueil plus rapidement que le bouton physique du bas si son pouce se trouve déjà en haut de l’écran.

Il y a encore un long chemin à parcourir pour Tizen. Il devra séduire les fabricants, rallier les développeurs et offrir des fonctionnalités capables de rivaliser avec des concurrents déjà bien installés. Néanmoins, entre BlackBerry 10, Boot to Gecko et Tizen, le dernier est celui qui nous semble le plus apte à prendre les parts de marché d’iOS et Android.

Posez une question dans la catégorie Les news : vos réactions du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
24 commentaires
    Votre commentaire
  • yoctogap@guest
    Fascinant de voir que l'article n'indique à aucun moment le fait que Tizen est, comme Android, basé sur Linux.
    Le fait de la qualifier de "nouveau système d'exploitation" est donc un peu trompeur.
    1
  • ufot@guest
    quel horreur, un mix entre symbian et android, beurk, beurk, ils ont du boulot. Encore un android/ios like sans grand intérêt et innovation majeure en termes de design, toujours ces pages d'icônes très avant-gardistes...bref peu d'intérêt pour moi, j'attend de voir ce que va nous faire RIM et l'évolution de WebOs en open source...
    1
  • David Civera
    yoctogap@GuestFascinant de voir que l'article n'indique à aucun moment le fait que Tizen est, comme Android, basé sur Linux.Le fait de la qualifier de "nouveau système d'exploitation" est donc un peu trompeur.


    Désolé, mais c'est vraiment du foulage de gueule ce commentaire. Vu le nombre de fois qu'on là dit et vu le nombre d'article linké ici où je le dis... faut pas exagéré. Le fait que Tizen ait un noyau Linux (tout comme B2G d'ailleurs) en fait tout de même un nouveau système d'exploitation
    3