Se connecter avec
S'enregistrer | Connectez-vous

La mort du BIOS chez MSI d’ici 3 ans

Par - Source: ThinkQ | B 35 commentaires

MSI devrait commencer à livrer des cartes UEFI d’ici la fin de l’année et complètement abandonner le BIOS d’ici trois ans.

La mort annoncée du BIOS chez MSI

C’est ce que rapportent nos confrères de ThinkQ qui citent des sources travaillant pour MSI. Les premiers produits UEFI seront des cartes mères Sandy Bridge. Le détail intéressant est que la firme ne se limitera pas aux modèles haut de gamme, comme certains de ses concurrents, mais qu’il apportera cette technologie sur tous les segments utilisant la prochaine plateforme d’Intel. Les premiers modèles devraient débarquer fin 2010, début 2011.

Il y a maintenant une raison pour passer à l’UEFI

Ce n’est pas la première fois qu’un fabricant de cartes mères, ni même MSI, commercialise des cartes UEFI, ce dernier ayant mis des modèles P45 sur le marché en 2008 équipés de ce qu’il appelle « ClickBIOS » en référence au fait que le programme utilise la souris, contrairement au BIOS classique (« Cartes mères MSI et EFI »). Néanmoins, l’annonce de disques durs de 3 To (cf. « Seagate promet un disque dur 3 To ») nécessitant une carte mère UEFI (cf. « Comment va se gérer la limite des 2 Tio »), a poussé le Taïwanais à faire le grand saut tant attendu.

En effet, cela fait maintenant un moment que l’on espère cette transition par les fabricants (cf. « Les PC adopteront enfin l'EFI en 2008 ? »), mais la crise et le fait qu’ils n’avaient pas réellement de raison technologique pour abandonner le BIOS ont motivé les acteurs à repousser cette mesure. Il faut dire qu’un UEFI reste toujours plus cher à concevoir qu’un BIOS et qu’il est moins facile de l’intégrer dans la carte mère en raison d’un code plus large et de la nécessité d’adapter le programme aux divers modèles de cartes mères.

Afficher 35 commentaires.
Cette page n'accepte plus de commentaires
Meilleurs commentaires
  • 22 Masquer
    Topodoco , 10 juin 2010 02:24
    le geek pas sur qu'il ait besoin de ça... en general il aime se promener dans son bios pour optimiser sa machine. et le coté "moche" du bios retenait les "non geek" d'y mettre les mains et de faire n'importe quoi... avec un nouveau "bios" (EFI) utilisant une interface kikoolol on va en avoir des "M. je sais tout" qui aura planté son pc parce que c'est "beau".
  • 12 Masquer
    dark-sorrow , 10 juin 2010 00:37
    Ah beh enfin, comme vous dites un "grand saut tant attendu" !
  • 10 Masquer
    axlrose40 , 10 juin 2010 09:24
    osef du mac, on parle de PC là.
    LVM le site c est Presence PC...alors retourne avec ton genius2000 sur presenceBobo te pignoller sur une photo de steve jobs (qui a inventé la branlette et le mouchoir par ailleurs)
Tous les commentaires
  • 12 Masquer
    dark-sorrow , 10 juin 2010 00:37
    Ah beh enfin, comme vous dites un "grand saut tant attendu" !
  • -4 Masquer
    dashan , 10 juin 2010 01:02
    Bah s'il veulent continuer a programmer leur BIOS en assembleur, chacun son trip mais le consommateur lui souhaite vivement ce genre de modification, ou du moins le geek avertit ;) 
  • 22 Masquer
    Topodoco , 10 juin 2010 02:24
    le geek pas sur qu'il ait besoin de ça... en general il aime se promener dans son bios pour optimiser sa machine. et le coté "moche" du bios retenait les "non geek" d'y mettre les mains et de faire n'importe quoi... avec un nouveau "bios" (EFI) utilisant une interface kikoolol on va en avoir des "M. je sais tout" qui aura planté son pc parce que c'est "beau".
  • rambo31 , 10 juin 2010 02:36
    +1 Topodoco
    Sinon coté securité, l'UEFI craint-il les virus ?
  • Poil22 , 10 juin 2010 07:54
    En même temps, chez IBM sur les serveurs xseries, c'est de l'UEFI et c'est aussi moche qu'un bios.
  • dxhost , 10 juin 2010 08:30
    En espérant que les appels BIOS d'origine soient conserves, sinon bonjour les degats pour des applications "anciennes".. :-s
  • -8 Masquer
    LVM , 10 juin 2010 09:13
    Poil22En même temps, chez IBM sur les serveurs xseries, c'est de l'UEFI et c'est aussi moche qu'un bios.


    Et chez Apple, en fait on ne voit rien. Tous les réglages qui pourraient ressembler à ce qu'on trouve dans le Bios sur OC (disque de boot, wakeonlan, ...) se trouvent en général dans les préférences système.

    Pour la petite histoire l'EFI sur Mac date de janvier 2006, et chez MSI prédisant une mort du bios d'ici 3 ans, ça fera donc au moins 7 ans d'amplitude entre les deux plates-formes !
  • 10 Masquer
    axlrose40 , 10 juin 2010 09:24
    osef du mac, on parle de PC là.
    LVM le site c est Presence PC...alors retourne avec ton genius2000 sur presenceBobo te pignoller sur une photo de steve jobs (qui a inventé la branlette et le mouchoir par ailleurs)
  • -5 Masquer
    Computer2a , 10 juin 2010 10:00
    Je suis d'accord avec le fait qu'Apple les ai tous devancer :non: 
  • ultrabill , 10 juin 2010 10:12
    Citation :
    Et chez Apple, en fait on ne voit rien. Tous les réglages qui pourraient ressembler à ce qu'on trouve dans le Bios sur OC (disque de boot, wakeonlan, ...) se trouvent en général dans les préférences système.
    Ce qui rappel furieusement (et tristement) les premiers BIOS. Aucun setup présent, il fallait passer par un logiciel (sous DOS) pour modifier les paramètres ;) 

    Même si je dois modifier le BIOS 1 fois par an au pire des cas, avoir l'interface incluse dans la carte mère a quelque chose de rassurant.
    Citation :
    Pour la petite histoire l'EFI sur Mac date de janvier 2006, et chez MSI prédisant une mort du bios d'ici 3 ans, ça fera donc au moins 7 ans d'amplitude entre les deux plates-formes !
    On sait tous qui a trainé pour adopter cette techno.
    Linux était prêt. Windows 2000 aussi... dans sa version Itanium.
    Bref, sans un Windows capable d'en tirer profit, aucun constructeur ne s'est risqué à lancer dans l'EFI. XP (qui ne supporte pas EFI) décline, Vista (qui supporte à peu près EFI) décline, Windows 7 grimpe : c'est le bon moment ;) 
  • mitch074 , 10 juin 2010 10:23
    @axlrose40: vu qu'un Mac, de nos jours, c'est un PC avec un firmware EFI, ça vaut le coup d'en parler juste pour cette fois - 'va falloir calmer le réflexe anti-Apple!

    Perso, Apple j'aime pas non plus (j'ai mis Rockbox sur l'iPod que quelqu'un m'a donné; ma machine est faite maison avec un Linux customisé - plus personnel comme ordi, j'vois pas trop; l'iPad est un nom de produit d'hygiène féminine; etc.), mais pour cette fois ça vaut le coup de voir comment ça marche, un EFI avec du matos PC.

    Pour une fois qu'un Mac sert à autre chose qu'à se la péter avec un complexe de supériorité à la Steve...

    Si UEFI signifie qu'on aura plus à attendre 15 secondes à chaque démarrage que le BIOS ait fini d'énumérer tous les périphériques systèmes (les dangers du mode 16-bit dit 'réel' sur les x86: c'est lent...), mais qu'on pourra atteindre le gestionnaire de démarrage de l'OS de son choix (Windows 7, OS X ou Linux) en 2 secondes, c'est cool - point.

    Pour ceux qui se bouffent les ongles niveau compatibilité: si les Macs sont une quelconque indication, on peut charger une couche de compatibilité BIOS sur (U)EFI pour permettre aux OS qui ont un démarrage en mode 'réel' (Vista, XP, FreeDOS) de démarrer quand même.
  • chewbacka55 , 10 juin 2010 11:22
    topodoco>

    pesonnellement je ne me considère pas comme un M. je sais tout mais il faut bien faire ses premiers pas un juor ou l'autre. Ayant seulement 23ans l'informatique était déja à un stade bien avancé quand je m'y suis interessé, je n'ai pas de formation en info et j'ai donc tout apris sur le tas, de l'overclocking de mon pc à la création de mon site (que en html certe mais j'en suis déja fier ^^)...Et je peux te dire que j'y suis pas arrivé du 1er coup mais c'est comme ça qu'on aprend ^^ Si les nouvelles cartes me premettent de simplificer les modif sur mon prochain pc je serai plus que ravis
  • mitch074 , 10 juin 2010 11:55
    @chewbacka55: veinard, t'as pas eu à t'enquiquiner avec les cavaliers de configuration, les nappes IDE maître/esclave, et les éditions du BIOS avec un éditeur hexadécimal...

    Parce que pardon s'cuse-moi, mais maintenant même le BIOS le plus bateau est fourni avec l'encart d'aide contextuelle, la traduction dans la langue d'utilisateur, des profils de configuration et un ou plusieurs systèmes de restauration d'urgence... Côté difficulté, on a vu pire!
  • shooby , 10 juin 2010 11:59
    Depuis le temps qu'on l'attendait !
  • Chklang , 10 juin 2010 12:21
    Moi je reste d'accord que le bios est tellement particulier qu'il se doit de rester en mode texte! J'ai déjà eu une amie qui avait appuyée sur suppr au démarrage sans faire exprès. Elle a paniqué avec ce vielle écran tout pourris et m'a appelé. Avec un tel bios je ne sais pas ce qu'elle aurait fait.
    Alors oui, c'est bien d'en faire une évolution de ce vieux système, mais en faire un système trop simpliste va en supprimer le côté dangereux.
  • -1 Masquer
    scaryeffects , 10 juin 2010 12:31
    @dxhost:

    Depuis quand un programme/logiciel fait des requêtes vers le BIOS ?
    Ce qui fait le liens en la carte-mère et le BIOS pour l'utilisateur est juste l'OS (c'est assez mal dit mais c'est ça)

    Un OS se base sur le BIOS pour pouvoir répartir les périphériques internes et externes et permettre de savoir gérer l'adressage mémoire et autre .... un logiciel ne fait jamais appel directement au BIOS !
  • scaryeffects , 10 juin 2010 12:33
    encore que l'adresse mémoire est gérer par le Chipset de la carte mère (ou est directement intégré au processeur ....)
  • mitch074 , 10 juin 2010 13:55
    @scaryeffects: tu mélanges un peu tout, là.

    Le BIOS est un héritage des premiers IBM PC: ce micrologiciel (puisqu'il s'agit essentiellement d'un micrologiciel) initialise les composants primaires d'un PC pour qu'un système en mode réel puisse s'en servir. Entre autres, le BIOS initialise le bus de données système, le processeur et le coprocesseur, mappe les lecteurs, initialise le clavier, partage la mémoire en zones adressables, initialise l'affichage (fonctionnalités
    de base) et partage les ressources réelles (IRQ, DMA) entre les périphériques.

    Le contrôleur mémoire à proprement dit n'a à voir avec le BIOS qu'en fonction du mode d'adressage utilisé; si tu veux, le BIOS dit au contrôleur comment il doit fonctionner - du moins au démarrage.

    Par la suite, le BIOS s'est vu ajouter le firmware des contrôleurs de bus ajoutés aux premiers PCs: PCI, AGP, PCI Express, USB, alimentation... Mais, par souci de compatibilité, la partie exécutable du BIOS ne peut dépasser 384K (parce que 640K + 384K = 1 Mo, maximum adressable par un processeur x86 en mode réel) et doit fonctionner en mode réel.

    Donc, ce qui se passe jusqu'à maintenant, c'est:
    - la machine s'allume: l'autodiagnostic s'exécute (Power On Self Test)
    - si succès du POST, chargement du BIOS
    - BIOS chargé, celui-ci initialise tous les éléments en mode réel (donc, l'un après l'autre, temps d'attente inclus, en 16-bit)
    - tous les périphériques initialisés, le BIOS cherche le secteur de démarrage sur le premier disque, et le charge en mémoire.
    - le secteur de démarrage s'exécute (toujours en mode réel) et lance le (noyau du) système d'exploitation (OS)
    - l'OS moderne bascule le processeur en mode 386 étendu (32-bit) ou AMD64 (64-bit), et reprend l'initialisation du système, mais en mode étendu cette fois (oui, le système est initialisé deux fois).

    Ce que fait (U)EFI: déjà, il ne fonctionne pas en mode réel - l'initialisation qui est faite peut donc initialiser plusieurs périphériques simultanément, ce qui peut diviser par 2 ou 3 le temps d'initialisation

    Ensuite, puisque l'initialisation proprement dite est réalisée par l'OS, seuls les sous-systèmes disque, d'entrée et vidéo (et encore) sont initialisés - et, sachant que EFI est configurable, on peut aussi spécifier que seul le contrôleur primaire de disque (et rien d'autre) soit chargé, ce qui réduit d'autant l'initialisation...

    Et donc, avec EFI, on atteint le chargement du noyau de l'OS en 2 secondes au lieu de 15, lequel fait son initialisation complète comme avant, et hop fini.
  • -1 Masquer
    batchy , 10 juin 2010 18:50
    Citation :
    @dxhost:

    Depuis quand un programme/logiciel fait des requêtes vers le BIOS ?
    Ce qui fait le liens en la carte-mère et le BIOS pour l'utilisateur est juste l'OS (c'est assez mal dit mais c'est ça)
    L'OS est un logiciel et un programme. ce sont les applications qui ne le sont pas.

    Les drivers doivent encore faire appel au bios, enfin, les drivers sales.

    Et il y a encore des applications très spécialisées qui n'utilisent pas d'OS, on peut par exemple prendre le cas de certains hyperviseurs.

    Citation :
    Un OS se base sur le BIOS pour pouvoir répartir les périphériques internes et externes et permettre de savoir gérer l'adressage mémoire et autre .... un logiciel ne fait jamais appel directement au BIOS !
    Comment on faisait sous MS-DOS ?
  • mitch074 , 10 juin 2010 18:58
    @batchy: si on veut couvrir l'essentiel, le BIOS fournit plusieurs fonctionnalités de base qui permettent au système d'exploitation mode réel de fonctionner sans avoir de pilotes dédiés à un modèle particulier de périphérique (c'est une forme très primitive d'abstraction matérielle), et c'est ce que faisait MS-DOS avec le BIOS.

    Mais ça fait bien longtemps qu'aucun OS ou logiciel ne fait plus appel à ces interruptions...
Afficher plus de commentaires