Se connecter avec
S'enregistrer | Connectez-vous

Microsoft et l'Union Européenne : le retour

Par - Source: Presence PC | B 26 commentaires
Thèmes :

Neelie Kroes, membre de la Commission européenne chargée de la concurrenceAprès Windows, la Commission Européenne s’attaque maintenant à Office et l’intégration d’Internet Explorer.

Microsoft et l’Union Européenne : épisode 1

Après de longues années de rebondissement entre l’Union Européenne et Microsoft au sujet de la décision condamnant la firme de Redmond pour abus de position dominante, nous avions eu droit à l’épilogue en octobre 2007 (cf. « Microsoft et l’UE : épilogue »). Microsoft se pliait enfin à toutes les exigences du vieux continent après un entretien téléphonique entre Steve Ballmer et Neelle Kroes membre de la Commission Européenne chargée de la concurrence.

Microsoft et l’Union Européenne : épisode 2

Nous annoncions néanmoins à l’époque une fin ouverte alors que l’Europe annonçait surveiller Microsoft de près. Nous savons aujourd’hui que le géant du logiciel est sous le joug d’une investigation. L’Europe aurait des raisons de croire que Microsoft a refusé de divulguer certaines informations sur l’interopérabilité d’une large gamme de produits (Microsoft Office, des logiciels pour serveurs et .NET Framework). Cette procédure est la conséquence d’une plainte portée par ECIS.

L’Europe compte aussi se pencher sur l’intégration d’Internet Explorer dans Windows suite à une plainte d’Opéra qui estime que Microsoft lie illégitimement son navigateur web à son système d’exploitation et souligne aussi le manque de compatibilité avec standards Internet ouverts (un test sous Acid 2 montre qu’IE est totalement à côté de la plaque). Selon Opéra, cela ferait injustement de l’ombre à la compétition. La Commission va donc se pencher sur Internet Explorer, mais aussi Windows Live et Desktop Search. Va-t-on voir apparaître une version de Windows sans Internet Explorer comme on a vu une version de Windows sans MediaPlayer ?

La Commission signale qu’elle n’a pas de preuve d’activité illégale, mais qu’elle va procéder à de plus amples investigations. Bref, voici le second volet de la série qui pourrait rapporter un argent fou à la Commission. Pour rappel Microsoft avait dû payer 497,2 millions d’euros suite à sa condamnation en mars 2004, puis 280,5 millions d’euros en juillet 2006, comme pénalité de retard pour s’être soumis à la décision de mars 2004. Cela représente donc 777,7 millions d’euros.

Commentaires
Interroger un expert

Votre question aux experts de la catégorie Les news : vos réactions du forum

Exemple : Android, ordinateur portable, usb, disque dur

Cette page n'accepte plus de commentaires
  • Johan_et_Pirlouit , 15 janvier 2008 05:58
    L'info est intéressante, mais tout ça est avant tout du buzz par et pour Opera.

    Qu'Opera s'attache donc à améliorer son parser XML, il n'est pas du tout stable quand il reçoit des pages Web en XHTML "natif" (il plante parfois et demande alors à les retraiter comme du HTML "de base" ; on recharge la page normalement et ô miracle, ça passe), l'XHTML tel que décrit et recommandé par le W3C, organisme qui gère les standards ouverts dont Opera se dit défenseur.. Et qu'un navigateur passe sans sourciller le test Acid2 n'est pas forcément un gage de bonne conduite : IE 7 ne passe toujours pas ce test et je n'ai aucun besoin d'adapter les pages de mon site spécialement pour lui comme je devais le faire avec IE 5 et 6. Une démo est certes un bon indicateur, mais ce n'est pas l'usage courant.

    Sinon, à quand une plainte d'Opera contre Apple pour fourniture abusive d'un navigateur (Safari) et aussi contre les développeurs de KDE pour Linux, dont le navigateur Web n'est autre que le navigateur de fichiers "himself", le bien connu Konqueror ? C'est étrange, je n'ai pas entendu Opera se plaindre concernant les navigateurs embarqués dans les appareils mobiles (les téléphones notamment) et ailleurs, marché dans lequel Opera prétend être plutôt présent par la fourniture de son moteur de navigation Presto ?

    Pour le reste, ça n'enlève rien aux pratiques de MS, comparables à celles de nombre d'autres industriels.. Pas plus, d'ailleurs, que ça n'enlève de qualités à Opera en tant que navigateur..
  • David Civera , 15 janvier 2008 06:12
    Ben ecoute tu soulève un point très intéréssant... Pourquoi M$ et pas Apple qui livre Mail, iLife, Quicktime, iTunes, Safari...

    Sinon pour Opera, je pense qu'il essai juste de surfer en Europe sur un point où M$ s'est déjà fait taper dessus aux US, donc faire de l'argent facile et des complications (c'est de bonne guerre)
  • pompin83 , 15 janvier 2008 06:36
    L' Europe n'a donc rien d'autre à faire que d'emmerder Microsoft, c'est la plus grande urgence du moment ?
    C'est à se demander pourquoi ils ont été élus tous ces potentats qui vivent à nos crochets.
    Que serait le monde informatique aujourd'hui sans des boites comme Microsoft ??
  • Afficher les 26 commentaires.
  • pompin83 , 15 janvier 2008 06:36
    L' Europe n'a donc rien d'autre à faire que d'emmerder Microsoft, c'est la plus grande urgence du moment ?
    C'est à se demander pourquoi ils ont été élus tous ces potentats qui vivent à nos crochets.
    Que serait le monde informatique aujourd'hui sans des boites comme Microsoft ??
  • David Civera , 15 janvier 2008 06:48
    Ah ben écoute, en même temps, Microsoft, c'est une superbe vache à lait...
  • Imp , 15 janvier 2008 08:09

    Johan_et_Pirlouit ----> Toi aussi tu connais la BD ?? ;) 
  • David Civera , 15 janvier 2008 08:16
    Citation :
    Je tiens à souligner un point : Microsoft vend du logiciel et pas du matériel.
    Apple vend avec ses ordinateurs, ses propres logiciels ! Tout comme les portables, les consoles...


    hum... Microsoft vend aussi du matos

    http://www.presence-pc.com/actualite/Apple-Microsoft-souris-27258/

    Bon ok, je fais mon abrutis et je comprend ce que tu veux dire... mais je ne suis pas sur que ce soit la raison... Ok, Apple vend du matos... 100% d'accord, et il vend les soft pour tirer parti du matos...

    Mais on pourrait aussi dire qu'Apple livre des softs pour tirer parti de son OS (parce qu'un OS sans soft derrière tu vas pas très loin) donc est-ce que c'est pas la même chose que Microsoft qui livre IE avec Windows parce que sans navigateur web, on va pas loin
  • KeyserSoze , 15 janvier 2008 09:07
    Ça commence un peu à ressembler à une obession... Un peu comme les USA qui attaquent l'Irak.
  • batchy , 15 janvier 2008 09:13
    Citation :
    Sinon, à quand une plainte d'Opera contre Apple pour fourniture abusive d'un navigateur (Safari)
    Apple n'est pas en situation de monopole, et je me souviens pas que Safari soit notoirement incompatible avec tout les standards du web. Et peut être bien qu'il est désinstallable.
    Citation :
    et aussi contre les développeurs de KDE pour Linux, dont le navigateur Web n'est autre que le navigateur de fichiers "himself", le bien connu Konqueror ?
    KDE n'est pas un OS, juste un environnement de bureau.
    Et si tu veux pas utiliser konqueror tu peux utiliser dolphin ou même les trucs de gnome pour gérer tes fichiers.
    Citation :
    C'est étrange, je n'ai pas entendu Opera se plaindre concernant les navigateurs embarqués dans les appareils mobiles (les téléphones notamment) et ailleurs, marché dans lequel Opera prétend être plutôt présent par la fourniture de son moteur de navigation Presto ?
    C'est vrai qu'ils pourraient raler et FUDer, pour laisser beaucoup de temps aux concurrents de préparer leur défense.
    Et faire un procès, ça coûte.
  • Watchwolf , 15 janvier 2008 10:16
    Oui il faudrait arrêter que le probleme c'est de fournir un logiciel avec un autre (IE avec Windows). Le problème c'est l'utilisation abusive d'un monopole, ce qui permet de créer un monopole avec ces nouveaux produits.
  • Sn4kY , 15 janvier 2008 10:33
    le problème vient du fait que IE n'est pas désinstallable (allez dans le panneau de conf, il y a bien une case à cocher dans les logiciels M$, on a l'impression que ça bosse, on tape iexplore dans l'invite de commande et : hô miracle ! IE revient !)...Vu qu'il est compilé dans le noyau directement de microsoft...
    Alors que les autres navigateurs ne le sont pas !

    et un OS sans soft, ça s'apelle un kernel (www.kernel.org), un noyau sans aucune couche logicielles au dessus...Pour en avoir un peu plus, ça devient une Debian en format netinstall, 140Mo, un OS qui pompe 16Mo de ram au boot (le rêve quoi) et sur lequel un simple aptitute suffit pour télécharger tout le contenu voulu (serveur graphique, interfaces graphiques, navigateurs, etc.)

    A la limite, c'est presque pas plus mal que Windows soit livrée avec une quantité de trucs (genre les amis qui sont des bites en informatiques et qui apellent pour dire "je dois cliquer sur `Ne pas Envoyer` ???"), mais qu'ils ne soient pas installés par défaut et SVP qu'on puisse les désinstaller proprement et correctement !!!!
  • c4stortroy , 15 janvier 2008 10:46
    L'Europe devrait se réveiller et s'attaquer au vrai problème: le libre choix de l'OS lors de l'acquisition d'un matériel informatique.

    c'est un abus de position dominante d'obliger par des moyens détournés un constructeur à "offrir" Windows ... suffit de voir ce qui se passe avec l'olpc-xo et le eee-Pc.

    Les PC devraient être vendus sans OS... ou alors proposés avec une alternative quant au choix de l'OS..

    Mais bon, pour les américains, il est hors de question de voir apparaître des OS alternatifs... il en va de la sécurité nationale... ben oui... Windows et Mac os rentrent dans la stratégie hégémoniste US.

  • zeb , 15 janvier 2008 10:50
    Citation :
    et un OS sans soft, ça s'apelle(sic) un kernel
    Manque quand même deux trois bricoles ;)  mais il y a de l'idée :o 
  • Col Hanzaplast , 15 janvier 2008 11:04
    Citation :
    Que serait le monde informatique aujourd'hui sans des boites comme Microsoft ??

    Heu...... un monde libre ? :D 
  • zoidberg , 15 janvier 2008 11:07
    Citation :
    Que serait le monde informatique aujourd'hui sans des boites comme Microsoft ??

    Tu crois que ca serait pire? ou mieux? Comment peux-tu avancer ca comme ca?
    Si Microsoft n'avait pas ete la, peut-etre qu'un autre aurait pris sa place, ou pas, on n'en sait rien de rien.
    Et meme si on doit a Microsoft quelques avancees dans le monde de l'info :sarcastic:  , ca leur donne le droit d'etre au dessus des lois?
  • shooby , 15 janvier 2008 11:39
    Ce n'est pas une obsession : quand Microsoft se sera décidé de faire de bons produits et a revoir sa copie en terme de concurrence on en reparlera ! Hélas (comme l'ont dit Watchwolf, Col Hanzaplast ou Zoidberg)pour le moment il proffite de sa positiond e monopole (acquise de façon bien particulière ... et immorale selon mon avis) pour vendre se qu'il veut. Dés lors on a raison de lui rappeler les lois du marché. Cela me rappelles Boeing qui utilisait a une époque le réseau d'espionnage Echelon pour récupérer des contrats qu'Airbus allait signer ... est-ce normal ?
  • niluje_ , 15 janvier 2008 12:16
    C'est bien gentil tout ça, mais si ils ne livrent plus Windows avec IE, je fais comment pour télécharger Firefox, ou Opéra, ou ce que vous voulez ? :pt1cable: 
  • shooby , 15 janvier 2008 12:18
    Mais quelle idée aussi de vouloir surfer sur le net ? ;-))
  • Edy , 15 janvier 2008 12:31
    Citation :
    Ça commence un peu à ressembler à une obession... Un peu comme les USA qui attaquent l'Irak.


    N'est-ce pas.
    Je trouve aussi ; Que nous européen qui critiquons les US pour leur système judiciaire basé sur le pez, là on se fait à peine remarqué.
    Arrêté de les em.... Billou il est parti, si si c'est vrai, et il donne plein d'argent à sa fondation pour les autres.
    Comme c'est déjà dit plein de boite comme apple, intel, etc font pareil, mais eux n'ont pas les reins (financiers) aussi solides...
  • ricky02 , 15 janvier 2008 12:52
    1. La commission européenne n'a pas décidé de s'acharner sur Microsoft. Elle a reçu des plaintes.

    2. Sans Microsoft... euh... c'est probablement Apple qui cartonnerait. Il faut quand même se rendre compte que Microsoft est ou il en est parce qu'il a gagné une bataille contre des concurrents qui existaient bel et bien. Donc sans Microsoft, les billes auraient été dans la poche des autres (ou d'un autre).

    3. Il est vrai que Microsoft bloque la concurence. Et la question du monopole n'a rien à voir là-dedans. Apple bloque aussi la concurence en imposant son navigateur par défaut. Donc il y a faute des deux côtés, point barre... même si j'admet que je trouve ça positif, même si je n'utilise pas IE,WMP,notepad,etc... mais je suis quand même content de ne pas avoir à télécharger un soft de calculatrice, etc...
Afficher plus de commentaires