Se connecter avec
S'enregistrer | Connectez-vous

Les compilateurs C# et Visual Basic ouverts

Par - Source: eWeek | B 7 commentaires

Microsoft a annoncé vouloir se concentrer sur trois choses en ce qui concerne le futur de Visual Basic et C# : offrir un compilateur ouvert, faciliter la programmation parallèle et permettre la présence d'objets non mutables.

Tirer partie des processeurs multicores

Dans la programmation orientée objet ou fonction, un objet non mutable ne peut pas changer d’état une fois qu’il a été créé. Cette technologie existe déjà dans le F#. La firme n’a pas encore déterminé la méthode qu’elle adoptera pour intégrer cette technologie dans les deux langages. Microsoft a avoué qu’on lui avait soumis plusieurs moyens, mais rien ne l’a encore convaincu. Combinée à la programmation asynchrone, cette technologie devrait simplifier l’écriture de codes parallèles.

Vers l’ouverture du compilateur

La firme parle aussi d’ouvrir ses compilateurs C# et Visual Basics, permettant aux développeurs de travailler sur sa structure interne et de passer à une programmation orientée aspect. Microsoft change donc complètement d’approche en offrant la possibilité de voir comment ils fonctionnent au lieu de sa méthode black box fermées où un fichier rentre et un langage intermédiaire ressort.

Afficher 7 commentaires.
Cette page n'accepte plus de commentaires
  • ultrabill , 19 novembre 2009 08:27
    La vague de licenciement chez Microsoft aurait-elle emporté certains réfractaires à l'ouverture ?
  • -2 Masquer
    magellan , 19 novembre 2009 10:43
    ultrabillLa vague de licenciement chez Microsoft aurait-elle emporté certains réfractaires à l'ouverture ?

    :rofl:  va savoir!

    Sinon, ça me semble être une bonne voie, excepté sur un aspect (pour MS, pas pour les développeurs): l'apparition de compilateurs alternatifs, voire d'un Eclipse like open source. ce serait une perte de moyens pour MS qui vendrait moins de licences .NET...

    Quoique! Les serveurs sont du IIS, donc... sous Windows serveur :D 
  • turlupin en ptard , 19 novembre 2009 11:00
    On dirait bien que le modèle économique du développement fermé vient de prendre un peu de plomb dans le cul et que ses tenants découvrent les vertus de l'ouverture.
    M'enfin, faut pas rêver non plus, c'est pas demain que tout ça passera en open source :D 
  • Serious Gilles , 19 novembre 2009 11:11
    Le compilateur F# est également ouvert (depuis le début). Avec celui de C# qui s'ouvrent, Microsoft enfonce le clou.
  • romain verdier , 19 novembre 2009 11:27
    Il y a un malentendu : "ouvrir les compilateurs" ne signifie absolument pas que les sources seront disponibles, et encore moins qu'ils seront distribués sous des licences open source.

    Cela signifie juste qu'ils seront écrits en code managé (ils sont actuellement écrits en code natif) et qu'une API managée sera donc offerte pour interagir avec. Voyez plutôt cela comme la mise à disposition pour les développeurs de "points d'entrée" dans les compilateurs pour permettre de les piloter par code. Cela autorise des scénarios de méta-programmation jusqu'alors impossibles ou difficiles à envisager en C# et/ou VB.

    Notez qu'en .NET, il existe déjà des langages dont les compilateurs sont accessibles de cette façon. Par exemple, Boo (boo.codehaus.org).
  • SaumonAgile , 19 novembre 2009 21:42
    magellance serait une perte de moyens pour MS qui vendrait moins de licences .NET...

    Sérieux, t'as pas honte de dire des trucs pareils ?
    Une licence .NET, ça n'existe pas et tu peux très bien développer des applications gratuitement avec les Visual Studio Express. Quand à l'argument de l'OS, Mono est compatible bit à bit avec de nombreuses applications .NET, et Mono est multiplateforme.
    Et à propos du compilateur Open Source ou pas, ça ne change rien au fait qu'il est gratuit et disponible pour tout le monde. La plupart des développeurs professionnels se moque complètement d'avoir les sources d'un compilo.
  • Serious Gilles , 19 novembre 2009 21:52
    "La plupart des développeurs professionnels se moque complètement d'avoir les sources d'un compilo."

    +1 pour SaumonAgile
    -1 pour magellan

    Les devs veulent un compilo bien documenté sur les options de compil, respecte la norme C#, et qui marche. Point barre.

    Par contre oui, de plus en plus les devs ont besoin de pouvoir compiler du code à la volée (pour plein de raisons) et donc d'acceder au compilo via une API.

    D'ailleur le compilateur C# de Novell (écrit en C#) permet déjà de le faire.