Le WWF chiffre l'impact écologique de l'informatique

Cela fait presque 30 ans que l'informatique grand public est née et avec elle l'habitude de renouveler son matériel tous les 3 ans en profitant au passage d'une baisse de prix et d'une hausse des performances. Mais cette évolution programmée n'est pas sans conséquence sur l'environnement. Dans son récent Guide pour un écosystème responsable, le WWF nous livre les chiffres de notre insatiable soif de nouveaux gadgets.

Selon le WWF, la fabrication de 1 gramme de puce électronique nécessite 15 kg d'eau pure et 1 kg de diverses matières premières, soit un rapport ahurissant de 16 000:1 entre matières premières et produit fini. A l'échelle d'un ordinateur de bureau complet, le bilan est plus favorable puisque la fabrication d'un PC ne nécessite "que" 100 fois son poids en matières premières. Elle génère cependant 164 kg de déchets.

Le problème écologique est renforcé par la diminution de la durée d'utilisation d'un PC. Alors qu'elle était en moyenne de 10 ans il y a 25 ans, elle était de 6 ans en 1997 et de seulement 3 ans en 2005. Ce phénomène, lié à la gourmandise croissante des logiciels, cumulé à la progression du nombre de foyers équipés (en France le taux d'équipement augmente de 10 % par an) abouti à une explosion de la quantité d'ordinateurs à recycler. Or, les filières de collecte et de recyclage des déchets électroniques ne sont pas au point.

Selon le WWF, seulement 14 % des 370 506 tonnes de matériel informatique mis sur le marché entre 2006 et 2009 ont été recyclés.Ce sont ainsi des milliers de tonnes de produits polluants qui se retrouvent dans la nature. Outre la pollution, le manque de recyclage aboutit à un épuisement des ressources en métaux précieux nécessaires à la fabrication des composants. On estime qu'il y avait en 2005 500 millions de téléphones portables hors d’usage dans le monde qui contenaient « 7 900 tonnes de cuivre, 178 tonnes d’argent, 17 tonnes d’or, 7,4 tonnes de palladium et 180 kg de platine ». La situation est pire pour certains éléments encore plus rares « dont les gisements connus seront épuisés d’ici 2 à 30 ans ». Finalement, il fonctionne encore plutôt bien ce Nokia 3310...

Posez une question dans la catégorie Les news : vos réactions du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
10 commentaires
    Votre commentaire
  • Bien que je ne sois pas partisan des théories économiques libérales, on peut espérer que l'épuisement de certains métaux rendra les filières de recyclage plus rentables et qu'elles se généraliseront.
    2
  • Merci aux marques low-cost qui font du matériel prévu pour durer 6 mois (et qui doivent faire des reportages sur leur SAV pour tenter de se réhabiliter...). Merci aux constructeurs qui installent tellement de cochonneries sur les machines qu'elles sont déjà lentes à l'achat. Merci aux éditeurs de logiciels (ou OS) qui font des bloatwares inutilisables après 1 an et demi (trop lents), et merci à ceux qui leur expliquent que leur machine "est trop vieille" et qu'il faut la remplacer.
    2
  • Moi je prends pour Hulk Hogan
    0