Opera passe à WebKit

OperaOpera

Opera vient d’annoncer que son navigateur a dépassé les 300 millions d’utilisateurs. À cette occasion, il affirme passer ses navigateurs mobiles et PC au moteur de rendu WebKit. C’était l’un des rares éditeurs à ne pas avoir adopté le moteur. Firefox est maintenant la seule alternative populaire à ne pas avoir franchi le pas, avec Internet Explorer (cf. « Le grand comparatif de navigateurs III : Chrome 20, Opera 12, Firefox 13 »).

Opera adopte WebKit et Chromium

La décision n’est pas surprenante puisqu’en janvier dernier Opera affirmait passer son navigateur mobile à WebKit. L’annonce d’aujourd’hui ne fait qu’étendre l’initiative à tous les navigateurs de la société. Opera affirme qu’il travaillera aussi sur le projet Chromium dont il devrait utiliser le code source.

Posez une question dans la catégorie Les news : vos réactions du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
9 commentaires
    Votre commentaire
  • Johan_et_Pirlouit
    C'est parti pour une hégémonie de Webkit comme on a eu l’hégémonie Internet Explorer (de IE 4 à IE 6) avec tout un tas de sites refusant catégoriquement de fonctionner sur autre chose que sur IE, la faute aux développeurs crétinouilles se contentant de focaliser leurs développements sur les seules et uniques implémentations des technologies HTML/CSS par ce navigateur.

    C'est parti pour nous faire la même chose avec Webkit, la faute à la fermeture d'esprit de la marque à la Pomme Croquée qui verrouille tout son écosystème, chose que tout le monde trouve normal (des procès en cours à ce sujet ? Non, pas le moindre). Merci Steve Jobs d'avoir su imposer cette bienpensance finalement si lucrative et Google d'avoir su exploiter cette brèche maintenant béante dans la pluralité du web :o...

    Du coup, bye-bye Opera et son moteur Presto (si c'est pour avoir du Webkit, pourquoi utiliser Opera ? En même temps, vu ses scores d'adoption, qui s'en soucie ?). Le prochain sur la liste ? Firefox et son moteur Gecko, vu qu'il est le seul à n'avoir aucune machinerie "de guerre" pour le soutenir contre vents et marées et que la fondation Mozilla fait tout pour éradiquer les développeurs d'extensions avec une course aux nouvelles versions et tout le lot d'incompatibilités induites. Firefox OS pour le soutien de Gecko ? Une douce plaisanterie pour le moment. On en reparlera dans un an, si le projet existe encore :/.

    Vive l'uniformisation et la pensée unique !
    0
  • guiluge
    C'est bien triste, mais ça sentait vraiment le roussi pour Opera depuis au moins un an. Pas d'évolution du moteur, performances désastreuses sur des sites parfois très simples... Webkit va corriger tout cela certes, mais Opera ne sera plus vraiment le même, à moins qu'ils fassent leur propre fork, qui sait ?

    Sinon, il faut que l'équipe de dev se concentre à améliorer tout ce qui fait d'Opera un navigateur différent aujourd'hui (onglets, opera link, speed dial, M2) afin d'offrir une vraie plus-value.
    1