Western Digital reste tout juste premier

Western Digital vient de publier ses résultats financiers pour son troisième trimestre fiscal 2011 qui s’est terminé le 1 avril 2011 et s’il reste devant Seagate, l’écart entre les deux se ressert.

Les résultats sont en forte baisse en raison d’un mois de mars particulièrement difficile. Les problèmes de chipsets d’Intel (cf. « Intel détecte un défaut matériel dans ses chipsets P67/H67 ») et le tremblement de terre japonais ont forcé les assembleurs à retarder certaines commandes, ce qui a eu un impact direct sur son chiffre d’affaires de 2.25 milliards de dollars (env. 1,5 milliards d’euros) qui est inférieur à celui de l’année dernière à la même période (-17 %). Les bénéfices ont atteint 146 millions de dollars, soit une forte baisse par rapport au 400 millions de dollars de l'an dernier.

Ces chiffres inclue les frais 10 millions de dollars que Western Digital a dû dépenser pour préparer l’acquisition d’Hitachi GST (cf. « Western Digital rachète Hitachi GST »). En tout, la firme a livré 50 millions de disques durs, soit 1 million de plus que Seagate seulement. La lutte entre les deux reste donc tendue et la nouvelle alliance signée avec Samsung pourrait renverser la situation (cf. « Seagate et Samsung font alliance sur les disques durs et les SSD »).

Posez une question dans la catégorie Les news : vos réactions du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
14 commentaires
    Votre commentaire
  • Quote:
    soit une forte baisse de 180 %.
    mathématiquement impossible.
    1
  • turlupin en ptardmathématiquement impossible.


    Mathématiquement impossible que le nombre auquel est appliqué la baisse et le résultat soient tous deux positifs. Autrement, c'est possible.
    0
  • Qu'ils se rassurent chez WD, ils quitteront pas le podium des fabricants de disques durs grand public de sitôt... A moins d'une scission :o
    0