HP voudrait renvoyer son P.D.G ?

Des rumeurs au sein de HP affirment que le Conseil d’administration serait sur le point de limoger Leo Apotheker, le PDG de la société, au profit de Meg Whitman, l’ancienne patronne d’eBay aujourd’hui membre du conseil de la firme de Palo Alto, selon AllThingsD et Bloomberg. Rien n’a été décidé, mais les marchés aiment cette idée puisque l’action de la société a gagné 8 %. Sa capitalisation boursière a ainsi pris 3 milliards de dollars (2,2 milliards d’euros) en un clin d’oeil.

Leo Apotheker ne donne pas confiance

Lorsque M. Apotheker a annoncé le mois dernier mettre fin au TouchPad et vouloir vendre la division PC de HP ainsi que l’acquisition d’Autonomy, il a provoqué un soulèvement massif des actionnaires qui ont même porté plainte. Pour mémoire, il est arrivé aux commandes de la société il y a presque un an seulement (cf. « Léo Apotheker, nouveau P.D.G de HP »), mais de nombreuses personnes au sein du comité dénoncent des erreurs de gestions qui ont culminé avec l’annonce-surprise qui a fait dégringoler le cours de l’action.

La firme semble vouloir poursuivre dans sa stratégie de restructuration vers le monde des logiciels, mais à en croire les rumeurs, elle doute que M. Apotheker soit la meilleure personne pour mener ces changements à bien. HP devrait rapidement infirmer ou confirmer ces informations.

Meg Whitman manque d’expérience

Mme Whitman jouit des faveurs du public, mais son expérience reste loin d’une entreprise comme HP avec des activités très diverses et une situation de crise délicate. Il est aussi possible de douter de ces rumeurs alors que les plans annoncés par le président de la société sont en train d’être exécutés et une centaine d’employés appartenant à la division de Palm viennent d’être licenciés. Le nombre exact est tenu secret, mais ce serait un moment étrange pour changer de P.D.G.

Posez une question dans la catégorie Les news : vos réactions du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
7 commentaires
    Votre commentaire
  • ultrabill
    Il s'est fait jeté de SAP pour ses résultats décevants.
    Il se fait jeter d'HP pour les mêmes raisons, (avec des conséquences plus grandes pour la boite)
    Lui, il est grillé à vie :o

    Bon courage à celui ou celle qui reprendra les commandes d'HP :hello:
    1
  • LVM
    ultrabillIl s'est fait jeté de SAP pour ses résultats décevants.Il se fait jeter d'HP pour les mêmes raisons, (avec des conséquences plus grandes pour la boite)Lui, il est grillé à vie Bon courage à celui ou celle qui reprendra les commandes d'HP


    En même temps est-ce qu'on peut vraiment lui donner tort ?

    Le précédent dirigeant était atteint de la maladie du "on va faire tout comme Apple", c'est à dire sortir une tablette longtemps après Apple (et pire, chère et dépassée face à l'iPad 2), et même après Android...
    Evidement ça c'est très très mal vendu (c'est d'ailleurs un peu le même problème chez RIM). La question est de savoir: est-ce bien raisonnable de persister quand aucun espoir n'est possible ?

    C'est pareil un peu aussi pour les smartphones. Les Palms étaient en vive compétition avec Windows Phone 7 pour le titre de pire gamelle de l'année.

    Et les PC ? Ah oui il s'en vend des containers entiers, même que HP est le leader mondial planétaire de la Terre !
    Oui mais il y a un problème: ça leur rapporte pas grand chose. Au point qu'on a appris que ça faisait bien longtemps que HP cherchait à se débarrasser de cette vieille branche.

    Apotheker a pris des décisions évidement pas populaires. Je pense même qu'il avait été choisi uniquement pour servir temporairement de liquidateur. Et une fois parti on va donner le poste à un type qui sera vu comme un "sauveur" après le passage du pharmacien aux remèdes de cheval.

    C'était aussi évident qu'un type arrivé à la tête de la boîte il y a moins de douze mois allait pas tout changer et faire exploser les bénéfices en si peu de temps.

    Espérons que le prochain aura compris que l'avenir de HP c'était pas le PC ou les tablettes. Faire machine arrière serait pire que tout.
    -1
  • ultrabill
    Anonymous a dit :
    Le précédent dirigeant était atteint de la maladie du "on va faire tout comme Apple", c'est à dire sortir une tablette longtemps après Apple (et pire, chère et dépassée face à l'iPad 2), et même après Android...
    Heureusement qu'Apple et Google n'ont pas ton esprit couard [:dawa']. Ils ont sortis respectivement iOS et Android "longtemps après" Windows Mobile et Symbian... Et pourtant ces derniers sont morts ou en passe de l'être.

    Anonymous a dit :
    Evidement ça c'est très très mal vendu (c'est d'ailleurs un peu le même problème chez RIM). La question est de savoir: est-ce bien raisonnable de persister quand aucun espoir n'est possible ?
    Encore une fois, heureusement que Google a eu un peu plus de jugeote que toi pour placer Android... Il a mis du temps à décoller et il a même fini par bouffer iOS.
    Tes interventions de 2009 sur l'avenir d'Android sont aujourd'hui un pur délice à lire : http://webcache.googleusercontent.com/search?q=cache:d-zyiD_LtzUJ:www.presence-pc.com/actualite/Acer-Android-35162/+lvm+android+qui+devait+site:presence-pc.com&cd=2&hl=fr&ct=clnk&gl=fr
    Aucune part de marché n'est fixée à vie, tu sais ;)

    Anonymous a dit :
    C'est pareil un peu aussi pour les smartphones. Les Palms étaient en vive compétition avec Windows Phone 7 pour le titre de pire gamelle de l'année.
    La faute n'en reviens pas (pour Palm) uniquement à un mauvais produit, mais surtout à un manque cruel de soutien de la part d'HP.

    Anonymous a dit :
    Apotheker a pris des décisions évidement pas populaires. Je pense même qu'il avait été choisi uniquement pour servir temporairement de liquidateur. Et une fois parti on va donner le poste à un type qui sera vu comme un "sauveur" après le passage du pharmacien aux remèdes de cheval.
    Celui ou celle qui prendra sa place héritera des conséquences des choix d'Apotheker. Il ou elle ne sera pas vue comme "le Messie" mais comme "Dindon de la farce"...

    Anonymous a dit :
    C'était aussi évident qu'un type arrivé à la tête de la boîte il y a moins de douze mois allait pas tout changer et faire exploser les bénéfices en si peu de temps.
    Il a quand même réussi à mettre un sacré bazar :o


    Edit : Y'a quelques problèmes sur les smileys et les liens :(
    1