Wi-Fi Display et Qualcomm démocratisent AirPlay pour Android

Qualcomm vient de présenter son intégration de la technologie Wi-Fi Display qui permet d’envoyer l’écran d’un smartphone sur un téléviseur, par exemple. Le fabricant affirme que les constructeurs de terminaux mobiles l’intègreront dans leurs produits cette année. La vidéo réalisée par VentureBeat montre qu’il s’agit d’une fonctionnalité identique au mode AirPlay qui existe déjà sur les terminaux iOS et qui demande un Apple TV pour fonctionner.

Le père des Snapdragon S4 montrait un design de référence Android intégrant une série de puces capables d’envoyer le signal à un téléviseur qui disposait d’un récepteur Wi-Fi connecté sur son port HDMI. La force de la démonstration est l’utilisation du Wi-Fi Display, qui est né du Wi-Fi Direct, et que la Wi-Fi Alliance devrait le ratifier ce trimestre.

Apple domine avec AirPlay, mais pour combien de temps ?

En théorie, il permet de partager n’importe quel contenu entre plusieurs terminaux. En pratique, il semble aujourd’hui limité au partage d’un écran sur un téléviseur, selon le clip ci-dessous, et les performances sont pour l’instant mauvaises. La vidéo projetée par le téléviseur est saccadée et il y a encore un délai important (1 seconde ou plus) entre le téléphone et le grand écran.

De plus, comparativement au AirPlay, d‘Apple, Wi-Fi Display a aujourd’hui une porté aujourd’hui plus limitée. La technologie de Cupertino est déjà compatible avec de nombreux équipements audio et vidéo tels que les produits Denon, Marants, Bowers & Wilkins, JBL et iHome (c'est du AirPlay audio puisque la vidéo demande de passer par l'Apple TV). Il est possible d’utiliser un mode miroir ou de profiter d’un mode double écran pour projeter une image sur une grande dalle et voir une image différente sur son iPad ou iPhone, à condition que l’application prenne cette fonctionnalité en charge. Enfin, Mountain Lion apportera AirPlay sur les Mac.

AirPlay est une technologie convaincante, mais Wi-Fi Display n’en est encore qu’à ses balbutiements et il est nécessaire d’attendre qu’il murisse et soit commercialisée avant de se faire un avis définitif sur ses performances. Il est injuste de juger de la rapidité du système sur un design de référence qui est loin de la commercialisation.

De plus, le fait que Wi-Fi Display soit un standard signifie que la technologie pourra en principe fonctionner sur un parc de terminaux beaucoup plus important qu’AirPlay et à terme, il est possible que les fabricants d’écrans intègrent la technologie dans leurs produits, ce qui évitera l’achat d’un récepteur. Bref, le potentiel de Wi-Fi Display est important, reste maintenant à voir ce que les fabricants de terminaux, écrans ou téléviseurs et les développeurs en feront.

Posez une question dans la catégorie Les news : vos réactions du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
10 commentaires
    Votre commentaire
  • sonney
    tant que ça marche pas bien, ça n'aura pas de succès.
    0
  • brutus08@guest
    à part developper un nouveau proto propriétaire (Wi-Fi Display/Airplay/WIDI)ne peut on pas exploiter le WIFI actuellement pour faire exactement la meme chose ?
    genre un TV/chaine HIFI/.... qui contiendraient chacun un petit PC (type Raspberry Pi, pas chere) en interne et connecter à un routeur WIFI/Eth. Ces PC contiendrait un client/serveur pour communiquer avec les autres elements.
    1
  • schmurtzm
    OK mais difficile de justifier la création d'une nouvelle techno quand il en existe déjà une qui fonctionne bien...
    Surtout quand des applis android compatibles airplay existent comme celle-ci
    http://www.honey-player.com/
    ou celle là
    https://play.google.com/store/apps/details?id=com.pv.twonkyremote

    Après les DVD-R/les DVD+R, les blue ray/HD DVD, les prises DVI/hdmi/display port/thunderbolt...Bref quand est-ce que les constructeurs plutot que faire l'effort de créer de nouveaux trucs feront l'effort de mutualiser leur efforts au profit du consommateur ?!
    0