Se connecter avec
S'enregistrer | Connectez-vous

Beamforming : le WiFi révolutionné ?

Par - Source: Tom's Hardware FR | B 35 commentaires

Oubliez le 802.11n Draft 2.0. Le futur du WiFi dépend d'une technique appelée beamforming. Nous avons testés les premiers matériels dotés de cette technologie pour vérifier si elle peut révolutionner le monde des réseaux sans fil.

Commentaires
Interroger un expert

Votre question aux experts de la catégorie Les news : vos réactions du forum

Exemple : Android, ordinateur portable, usb, disque dur

Cette page n'accepte plus de commentaires
  • j-i-c-e , 11 septembre 2009 09:24
    Merci pour ce test très intéressant sur une technologie trop peu déployée. Ayant pu tester le ruckus en 802.11g c'était déjà une petite révolution par rapport aux autres points d'accès de l'époque.
  • Anonyme , 11 septembre 2009 10:05
    Petite rectification il existe déjà sur le marché des points d'accès 802.11n avec 3X3 antennes -> Trapeze Networks ;) 
  • DDD78 , 11 septembre 2009 10:16
    Merci pour cet article fort interessant.

    Par contre, "il est sensé fournir" est sans c alors qu'il devrait, à la place du s ;) 
  • Afficher les 35 commentaires.
  • shrd , 11 septembre 2009 12:11
    quand vous dites le non interet de mettre de mettre du cat 6 dans la maison, on en reparlera dans 10 ans.
  • fabcool , 11 septembre 2009 14:09
    excellent article ce la nous donne une bonne idée des usages de demain, esperons qu'un FAI s'y intéressera :D 
  • Mictateur , 11 septembre 2009 16:24
    Très intéressant, je ne connaissais pas du tout ! :) 
    J'aime bien le nom de la boite. :D 


    Citation :
    Par contre, "il est sensé fournir" est sans c alors qu'il devrait, à la place du s ;) 

    On a aussi un "Ruckus sors" et un mantient à la toute fin... :sweat: 
  • malfretup , 11 septembre 2009 18:24
    shrdquand vous dites le non interet de mettre de mettre du cat 6 dans la maison, on en reparlera dans 10 ans.

    Tout à fait d'accord, le Wifi est pratique, mais les nouvelles habitations devraient être cablées en CAT 5 voir CAT 6, je pense que le 5, 5e serait suffisant déjà !!!
    Vive le cable
  • zorro3364 , 11 septembre 2009 21:42
    c'est complètement stupide d'écrire que le câblage rj45 est inutile est non viable: il permet au contraire, et entre autres, de pouvoir installer un point d'accès bon marché (et donc plusieurs!) n'importe où il y a une prise rj45!
    de plus, le besoin en débit augmentant sans arrêt, avec du câble cat 6 on est pénard jusqu'au 10Gb/s, loin très loin devant le wifi. en tout cas, les 3 htpc installés chez moi ne s'en plaignent pas!
    un autre gros avantage du cable, c'est la sécurité. je sais bien que pour l'instant le wpa offre une certaine sécurité, mais ce n'est que provisoire. et plus on balance ses signaux wifi sur de longues distances, plus on a de chances qu'ils soient écoutés...
  • -1 Masquer
    Anonyme , 12 septembre 2009 09:58
    Sinon pour ne pas câbler le CPL offre de bonnes prestations par rapport au wifi, quand vous habitez dans une maison du XIIIeme siècle.
    Sinon il est clair que si demain vous câblez votre maison en RJ45, il faut mettre du catégorie 6, parce qu'à l'heure actuelle on est au blu ray mais dans l'avenir ?
    Il faut voir plus loin je pense car les ondes sont peut être nocive sur le long termes aucune preuves à l'heure actuelle mais qui sait ?
    Le wifi nous arrose de haute fréquence quand même.
  • Yannick G , 12 septembre 2009 10:07
    Citation :
    Sinon pour ne pas câbler le CPL offre de bonnes prestations par rapport au wifi, quand vous habitez dans une maison du XIIIeme siècle.


    Y avait des prises électriques au XIIIeme siècle :o  ?


  • 1815 , 12 septembre 2009 12:58
    ben vi.
    le seul truc, fallait pédaler fort pour les alimenter. :lol: 
  • costic , 13 septembre 2009 02:25
    ddd78Merci pour cet article fort intéressant.Par contre, "il est sensé fournir" est sans c alors qu'il devrait, à la place du s


    Oui, sachant que "sensé" est écrit en parlant de bon sens. Et "censé" mis à la place de "supposé".
    Mais "Par contre", comme tu l'as ici écrit, n'est pas correctement employé. Il doit être utilisé pour opposer deux idées. Ce qui n'est pas le cas dans ta phrase. Il aurait été préférable d'utiliser "En revanche".

    :) 
  • CHli , 14 septembre 2009 13:58
    Sans trop m'avancer je pense que c'est cet appareil qui est commercialisé en Suisse par Swisscom pour permettre de streamer leur TV sur IP entre le modem VDSL et la set-top-box. Notez qu'ils sont extrêmement novateur du côté de chez Swisscom en fournissant des produits high tech comme la fibre en plastique / le powerline et ce kit sans fil.

    http://swisscomonlineshop.sso.bluewin.ch/onlineshop/Pages/Products/Products.aspx?cat=OS_TV_DVB-T_und_Radio+&subcat=OS_TV_Zubehoer&drilldown=2

    J'ai bien apprécié l'article mais j'aimerais des précisions concernant la phrase suivante :

    "Deuxièmement, le point d'accès de la société utilise un système de classification automatique du trafic. Les paquets reconnus comme du streaming vidéo sont envoyés en UDP. Malheureusement, une image ISO est considérée comme un fichier de données, et non pas vidéo, donc elle est envoyée en utilisant le protocole TCP."

    Elle est complétement fausse. Je veux bien croire que l'AP fasse du QoS mais en aucun cas l'AP va décider d'utiliser TCP ou UDP.

  • jmacq , 15 septembre 2009 11:48
    Bonjour,

    Je commence à bien connaitre cette technologie, donc je me permet de répondre à certains points qui ont été évoqué ici.

    Tout d'abord, aujourd'hui un système WiFi basé sur du WPA AES est fiable.

    Et pour répondre à CHli, effectivement Swisscom (et d'autres opérateurs comme Belgacom, Deutsche Telekom, ...) commercialisent les produits Ruckus. Mais il s'agit d'une gamme dédié aux particuliers. Ici dans l'article on parle du gamme dédié au monde de l'entreprise. Cependant, les deux gammes reposent sur le même système d'antenne (gestion du BeamForming Dynamique).

    Pour répondre à la question concernant l'UDP et le TCP, je confirme qu'il s'agit d'une grosse erreur de la part de l'article. Ce n'est bien évidement pas à l'AP de faire ce choix. Par contre, via un système de classification automatique des flux (à travers des procédures heuristiques), les bornes vont classé les flux pour allouer une QoS et une bande passante adapté. De cette manière on peut gérer tous les flux critiques, y compris la voix et la vidéo. La seule modification que peuvent faire les bornes c'est la conversion, dans certain cas précis, des flux multicast vers de l'unicast sur la partie "air" de manière à mieux contrôler les flux.

    Si vous avez d'autres questions concernant Ruckus, n'hésitez pas à me les poser, je vous y répondrais :) 
  • shooby , 21 septembre 2009 18:05
    Alors en premier le futur bluetooth qui est basé sur le wifi, en second le futur wifi qui est basé sur Beamforming ... à quand le bluetooth basé sur Beamforming ?
  • letacheron , 7 octobre 2009 10:39
    Bonjour

    Je travaille au sein d'une administration et nous réalisons un appel d'offre
    pour la mise en place d'un réseau Wifi (utilisation d'un applicatif métier et à terme un réseau guest). Parmi les sociétés candidate au marché, la société
    wifi telecom propose une solution basée sur le Beamforming et les produits ruckus. Il y a donc des revendeurs de ces produits en France pour les professionels ...
    A+
  • lionel_59 , 31 octobre 2009 14:21
    Cet article est un article marketing / pub de 18 pages pour Ruckus,
    totalement biaisé. Je m’explique :
    Si cet article avait pour but de tester une solution grand public
    pour connecter votre set-up box a un ou 2 clients wifi, il n’y aurait
    rien à redire. Cependant cet article est clairement positionné comme
    un test de produits supportant le beam forming destinés à l’entreprise.
    C’est le cas pour Cisco et Aruba (Ruckus c’est moins sure). Or en
    entreprise il n’y a jamais qu’un seul client et un point d’accès et
    c’est là précisément qu’est le problème…
    Un réseau wifi d’entreprise comprend des dizaines, centaines de points
    d’accès et pour ceux qui connaissent un peu la radio c’est bien là qu’est
    le problème et c’est ce qui fait que ce test est une hérésie, n’a pas
    de sens en milieu entreprise. En effet si on prend par exemple la bande
    des 2,4Ghz vous n’avez que 3 canaux qui ne se chevauchent pas, vous
    comprenez bien alors que si vous avez à déployer un réseau wifi en
    « micro cell », nécessitant plus de 3 bornes vous aller devoir réutiliser
    plusieurs fois les canaux 1, 6, 11. Dans ce cas les points d’accès
    qui fonctionnent sur le même canal vont se perturber entre eux; c’est
    ce qu’on appel « co-channel interference ». Je ne parlerais même pas
    ici des interférences introduites par les clients eux même lorsque
    ceux-ci sont mobiles. ET alors ?? Allez vous me dire, Cisco et Aruba
    sont basés sur la même architecture « micro cell » …
    certes mais il y a une différence fondamentale, Cisco et Aruba utilisent
    des antennes omnidirectionnelles; cela fait toute la différence… Pourquoi?
    Et bien plusieurs raisons je n’en citerais que 2 qui sont facilement
    compréhensibles avec une analyse succincte :

    1- Allez un peu de protocole, rassurez vous vraiment basic. Le wifi
    utilise la méthode d’accès CSMA/CA qui définit, en autre, les règles
    que doivent suivre les clients et les points d’accès pour accéder au
    « réseau ». Tout le monde a déjà utilise un talkie walkie ou une cibie
    et sait que si l’on parle au même moment que l’autre et bien personne
    n’entend rien ; c’est la même chose avec le wifi. Lorsqu’un client
    ou un point d’accès veut « prendre la parole » il commence, avant de
    transmettre, par écouter pour voire si le réseau est libre. SI le réseau
    est libre, il débute alors le processus qui va l’amener à transmettre,
    on ne va détailler ce processus ici. Si celui-ci n’est pas libre il
    attend et réessayera plus tard. On comprend bien alors que pour que
    ce système fonctionne il faut que les clients et les AP puissent
    s’entendre mutuellement sinon il y aura un risque important que 2
    clients débutent leur transmission au même temps, il y aura collision
    et une dégradation importante des performances. C’est un problème
    connu sous le nom de « Hidden Node »
    Alors pourquoi ce problème serait plus important dans le cas de Ruckus
    et moindre pour Cisco et Aruba et les autres ? Et bien les antennes,
    ceux qui ont suivi jusqu’ici voient déjà ou je veux en venir.
    Dans le cas de Ruckus le problème sera exacerbé. La solution en effet
    utilise des antennes directionnelles donc lorsque l’AP transmet un
    paquet vers un client, les autres ne l’entendent pas et bing collision.
    Plus vous avez d’AP et de clients plus vous aurez de collisions plus
    les perfs vont chuter. Vous ne verrez pas cela dans un test un AP et
    1 client. Faites le même test avec une ou plusieurs AP et une
    quinzaine de clients et vous verrez ;) 

    2- Nous avons parlé au début du problème de « co-channel interference »
    qui est inhérent au fait que le nombre de canaux est limité que de ce
    fait pour déployer un réseau d’entreprise comportant plusieurs dizaines
    d’AP on va devoir forcement, en tout cas dans le cas de l’architecture
    micro cellule (nous n’évoquerons ici pas le cas particulier du déploiement
    Mono Canal), réutiliser les canaux et donc des AP qui fonctionnerons sur
    le même canal et qui vont se perturber. Alors encore une fois pourquoi le
    problème serait-il plus important avec Ruckus. Et bien encore fois une
    raison d’antenne. Employer une antenne directionnelle offre des avantages
    indéniables, meilleurs SNR, portée etc. Et c’est bien la qu’est le problème :
    1-la zone d’interférence d’une AP va être plus étendu qu’avec une antenne
    omni et donc de fait va
    interférer avec beaucoup d’APs qui sont sur le même canal.
    2-Ajoutez a cela les perturbations introduites par les clients mobiles,
    en effet ceux peuvent aller plus loin puisque le signal reçu sera a
    distance égale, de meilleure qualité les clients pourrons
    aller plus loin se retrouver dans une zone couverte par un AP
    travaillant le même canal que sur l’AP auquel il est connecté. Vous
    allez me dire non c’est faux il va roamer. Et bien oui et non, Ruckus
    ne contrôle pas les clients, c’est les clients qui prennent la décision
    de roaming. Elle va dépendre du type de client, du drivers, du roaming
    aggressiveness etc. donc totalement imprévisible et surtout incontrôlable
    par le système. Prenons le cas d’un téléphone VOIP celui-ci pour de
    raisons évidentes, il ne passe pas sont temps à changer d’AP sinon cela
    aurais des conséquences catastrophiques au niveau de la qualité audio
    de la conversation. Ses paramètres de roaming sont plutôt conservateurs
    et c’est ce qu’on appel un « sticky client », il aura tendance
    à rester « collé » a l’AP qui lui fournit un service suffisant.
    Donc tant que le point d’accès sur lequel il est connecté lui offre
    liaison avec une qualité suffisante pour soutenir son service,
    on va dire 100kbps pour un appel VOIP, il ne va pas initier de
    romaing et on va se retrouver dans le cas ou si le client est
    mobile apportera générera des interférences pour les autres APs.

    Conclusion : les tests effectués ne reflètent en aucun cas, loin s’en faut,
    un environnement entreprise.
    1-Une seule AP et client. Donc pas de problème de densité et de co-channel
    interference
    2-Les tests de débits ne sont pas bidirectionnels. Les clients ayant des
    antennes omnidirectionnelles les avantages sont moindres dans le sens
    client AP
    3-aux dernières nouvelles Ruckus n'a pas d'AP 11n certifiés meme en Draft 2.0

    Disclaimer : pour éviter toute polémique je ne travaille ni pour Cisco ni
    pour Aruba mais pour un constructeur différent. N’hésitez pas à m’envoyer
    vos commentaires surtout toi Jean ;) 
  • shooby , 31 octobre 2009 18:36
    Bne dis donc, t'était inspiré lionel, j'ai jamais vu une réponse aussi longue !
  • -1 Masquer
    Yannick G , 31 octobre 2009 19:48
    Forcement,
    en écrivant
    comme ça,
    ça parait
    un peu
    plus long
    :o 
  • -1 Masquer
    1815 , 31 octobre 2009 20:04
    p
    o
    u
    r
    t
    a
    n
    t

    j
    e

    s
    u
    i
    s

    s
    û
    r

    q
    u
    '
    o
    n

    p
    e
    u
    t

    f
    a
    i
    r
    e

    e
    n
    c
    o
    r
    e

    m
    i
    e
    u
    x
    .
    .
    .
Afficher plus de commentaires