Se connecter avec
S'enregistrer | Connectez-vous

Comprendre les derniers résultats Windows de Microsoft

Par - Source: Tom's Hardware FR | B 10 commentaires

Microsoft vient de publier ses résultats financiers pour son troisième trimestre budgétaire qui s’est terminé le 31 mars dernier. Il a annoncé des chiffres qui ont dépassé les attentes du marché. Le chiffre d’affaires était de 17.41 milliards de dollars (13 milliards d’euros), pour un bénéfice de 5,11 milliards de dollars (4 milliards d’euros), ce qui représente respectivement une hausse de 6 % et une baisse de 2,3 % par rapport à la même période l’année dernière. La baisse des bénéfices s’explique par un paiement exceptionnel de presque un demi-milliard de dollars par les services fiscaux américains en 2011 et qui est absent aujourd’hui. La surprise est venue de la division Windows et Windows Live dont les revenus ont augmenté de 4 % d’une année à l’autre, mais il est important de prendre du recul pour comprendre que la situation est loin d’être idyllique pour Redmond.

Les problèmes de rentabilité de Windows

Windows est sur une pente glissante. Comme nous l’expliquions en début d’année (cf. « Windows est moins profitable »), les ventes de licences sont stables, mais les revenus sont en baisse depuis presque un an. Le trimestre dernier, la division accusait d’une baisse de 6 %.

Microsoft a vu les résultats d’aujourd’hui tirés vers le haut grâce à une forte demande pour Windows 7 en entreprise. Cette information corrobore le cycle de renouvellement de machines qui a eu lieu fin 2011, début 2012 et qui a aussi profité à Intel, Seagate et Western Digital. Ces deux derniers ont de plus joui de l’augmentation du prix moyen de vente des disques durs (cf. « Seagate multiplie par 12 ses bénéfices »).

Néanmoins, les premières indications en provenance d’Intel laissent penser qu’une baisse de la demande va affecter les ventes de licences de systèmes d’exploitation (cf. « Ivy Bridge à la rescousse d’Intel »). Il est donc beaucoup trop tôt pour dire si la hausse du chiffre d’affaires de Windows est passagère ou si Microsoft a renversé la tendance. Nous penchons néanmoins pour la première analyse, car lorsque l’on place ces chiffres dans leur contexte, il y a un bémol important.

Des ventes grand public qui plombent fortement les résultats

Les autres divisions de la société ont connu d’excellents résultats aux performances nettement supérieurs à ceux de Windows. La division Server et outils professionnels a crû de 14 %, System Center ayant apporté 20 % de chiffre d’affaires en plus. La division business a gagné 9 % et les services en lignes ont pris 6 %. Cela confirme que les entreprises ont été le principal facteur de croissance de Microsoft durant le trimestre dernier. Or, c’est un marché aux marges exceptionnelles, ce qui veut dire qu’une augmentation du chiffre d’affaires de Windows de seulement 4 %, alors que les ventes de PC en entreprises ont crû de 8 % durant la même période, est synonyme de ventes grand public décevantes. C’est ce qui pourrait expliquer le silence de Microsoft autour le nombre de licences vendues durant les trois derniers mois.

Il est clair que l’hégémonie de Microsoft est encore très solide et qu’aucun de ses concurrents sur le marché des systèmes d’exploitation ne représente une menace. Une baisse de la rentabilité ne signifie pas la fin d’une activité, surtout lorsque l’on parle d’une structure comme celle de Redmond. Enfin, on ne sait pas encore l’impact qu’aura Windows 8 qui est attendu cette année (cf. « Windows 8 : pour octobre. »). En d’autres termes, Microsoft a toujours une position solide, mais il est prématuré de parler d’un revirement de tendance concernant la rentabilité de Windows.

Commentaires
Interroger un expert

Votre question aux experts de la catégorie Les news : vos réactions du forum

Exemple : Android, ordinateur portable, usb, disque dur

Cette page n'accepte plus de commentaires
  • turlupin en ptard , 20 avril 2012 09:51
    À prendre en compte, concernant la baisse de la demande côté Intel, le fait que Microsoft se place dès maintenant sur le marché des machines à base ARM, ce qui va encore compliquer les estimations des cabinets de prospective qui vont nous sortir des prévisions qui ressembleront, encore plus qu'aujourd'hui, à des prédictions.

    On va bien se marrer. :D 
  • zorg8620@guest , 20 avril 2012 10:28
    Voici mes prévisions à 2 cents pour fin 2012/2013: W8 va bien marcher pour les tablettes, assez bien pour les smatphones (sans inquiété Android toutefois), moyennement au niveau home users (moins bien que W7 sur le long terme) et pas vraiment au niveau des entreprises (qui vont passer à un système approuvé aka w7 plutôt que w8). Balmer va démissionner suite à ces résultats.
  • -1 Masquer
    lnx200@guest , 20 avril 2012 11:54
    Aucun de ses concurrents ne représente une menace: Où sont les lois anti monopole?
  • Afficher les 10 commentaires.
  • -1 Masquer
    foobar6@guest , 20 avril 2012 12:38
    J'espère que Microsoft va s'en remettre et que Windows aura encore de nombreuses et belles années. Etant utilisateur de Linux depuis longtemps, je n'ai pas envie de voir débarquer trop d'habitués à Windows, c'est souvent signe de baisse massive de qualité, Ubuntu en est un exemple.

    A mon avis, pour les smartphones, Microsoft sera perdant, les autres sont trop bien implantés. Peu de gens voudraient arrêter d'utiliser un téléphone Android ou un iBèrk pour essayer un Windows Phone, les habitudes ont la vie dure. Ils ne pourraient que récupérer les nouveaux utilisateurs qui passent d'un téléphone classique à un smartphone. Or, ceux qui sont le plus enclins à consommer beaucoup ont déjà soit un Android, soit un iBèrk...

    Pour ce qui est des systèmes d'exploitation, ils s'en sortiront bien :) 
  • Kenelm , 20 avril 2012 15:11
    lnx200@GuestAucun de ses concurrents ne représente une menace: Où sont les lois anti monopole?
    Apple, Google et Facebook ne représentent pas une menace peut-être ?
  • spae0899 , 20 avril 2012 16:03
    Citation :
    J'espère que Microsoft va s'en remettre et que Windows aura encore de nombreuses et belles années. Etant utilisateur de Linux depuis longtemps, je n'ai pas envie de voir débarquer trop d'habitués à Windows, c'est souvent signe de baisse massive de qualité, Ubuntu en est un exemple.

    A mon avis, pour les smartphones, Microsoft sera perdant, les autres sont trop bien implantés. Peu de gens voudraient arrêter d'utiliser un téléphone Android ou un iBèrk pour essayer un Windows Phone, les habitudes ont la vie dure. Ils ne pourraient que récupérer les nouveaux utilisateurs qui passent d'un téléphone classique à un smartphone. Or, ceux qui sont le plus enclins à consommer beaucoup ont déjà soit un Android, soit un iBèrk...

    Pour ce qui est des systèmes d'exploitation, ils s'en sortiront bien :) 

    On verra bien d'ici 2 ans.
    Mais c'est vrai que la plupart des gens sont trop attachés à leur iPhone ou à leur cafard vert, y'a peu de place...
  • Basilic et Pistou , 20 avril 2012 18:32
    spae0899On verra bien d'ici 2 ans.Mais c'est vrai que la plupart des gens sont trop attachés à leur iPhone ou à leur cafard vert, y'a peu de place...

    On disait ça de RIM, mais c'est une autre histoire ! ;) 
  • Mictateur , 21 avril 2012 16:43
    Citation :
    On verra bien d'ici 2 ans.
    Mais c'est vrai que la plupart des gens sont trop attachés à leur iPhone ou à leur cafard vert, y'a peu de place...

    Je sais pas c'que tu fumes, mais la plupart des gens avec un smartphone Android savent tout juste que c'est un smartphone Android, et ceux qui ont un iPhone c'est principalement parce que le lavage de cer marketing Apple leur a dit que c'était mieux que le reste.
    Les connaisseurs qui ont volontairement choisi une plateforme après avoir longuement pesé les pour et les contres, là, oui, en effet, ça va être dur, et encore : http://www.zdnet.com/blog/perlow/im-sick-to-death-of-android/20242
  • spae0899 , 21 avril 2012 18:55
    Citation :
    Citation :
    On verra bien d'ici 2 ans.
    Mais c'est vrai que la plupart des gens sont trop attachés à leur iPhone ou à leur cafard vert, y'a peu de place...

    Je sais pas c'que tu fumes, mais la plupart des gens avec un smartphone Android savent tout juste que c'est un smartphone Android, et ceux qui ont un iPhone c'est principalement parce que le lavage de cer marketing Apple leur a dit que c'était mieux que le reste.
    Les connaisseurs qui ont volontairement choisi une plateforme après avoir longuement pesé les pour et les contres, là, oui, en effet, ça va être dur, et encore : http://www.zdnet.com/blog/perlow/im-sick-to-death-of-android/20242


    Et alors ?
    T'es comme tout le monde ? Moi pas.
    Je répondais juste à troll par un autre, t'avais pas compris ?
  • qqjb@guest , 17 mai 2012 16:05
    Hey oh; faut pas oublier que c'est un site pour mineurs !