Se connecter avec
S'enregistrer | Connectez-vous

Qualcomm prépare des Ultrabook Windows 8 ARM

Par - Source: PC World | B 6 commentaires

Rob Chandok, P.D.G de Qualcomm, affirme que la société commercialisera des SoC Snapdragon S4 quad core destinés à intégrer des Ultrabooks embarquant Windows 8. La nouvelle confirme la volonté de concurrencer les PC traditionnels. Le système d’exploitation est attendu pour octobre 2012 et les ultraportables ARM devraient débarquer à la fin de l’année, voire le début de l’année prochaine.

Le succès des ultraportables passerait par ARM

Pour mémoire, l’Ultrabook est un terme marketing d’Intel qui désigne les ordinateurs ultraportables fins et relativement bon marché, à l’instar du MacBook Air (cf. « Intel lance son concept d’ultrafin, Ultrabook (tm) »). Le concept a néanmoins du mal à démarrer. Il existe des ordinateurs intéressants, mais ils sont parfois trop chers (cf. « Acer ne gagne pas d’argent avec son ultrabook ») ou ils ont du mal à impressionner le grand public.

La solution pourrait néanmoins venir des puces ARM qui offriraient un système bien moins cher et capable de rentrer dans des châssis plus fins. Le terme Ultrabook est déposé par Intel qui n’acceptera pas qu’il soit utilisé sur des systèmes n’intégrant pas ses processeurs (cf. « Intel ne veut pas d’ARM dans ses Ultrabooks »).

Si la plateforme Centrino a été responsable du succès des puces mobiles bleues, on doute que Ultrabook soit aussi convaincant. En effet, Ultrabook ne rime pas avec une technologie populaire fondamentale, comme Centrino rimait avec Wi-Fi à l’époque. Bref, même sans l’utilisation du terme, les ultraportables de Qualcomm ont une chance de populariser un marché largement dominé par les MacBook Air aujourd’hui, malgré les investissements du fondeur de Santa Clara (cf. « Intel investit 300 millions de dollars dans les Ultrabook »).

Commentaires
Interroger un expert

Votre question aux experts de la catégorie Les news : vos réactions du forum

Exemple : Android, ordinateur portable, usb, disque dur

Cette page n'accepte plus de commentaires
  • DaftnotPunk , 2 avril 2012 08:23
    C'est une très bonne nouvelle vu le manque de concurrence dans ce secteur! Par contre je doute que les acheteurs d'ultrabook vont privilégier une puce ARM face à Ivy Bridge même si elles consomment beaucoup moins d'énergie ce qui reste un argument de taille.
  • Basilic et Pistou , 2 avril 2012 11:12
    DaftnotPunkC'est une très bonne nouvelle vu le manque de concurrence dans ce secteur! Par contre je doute que les acheteurs d'ultrabook vont privilégier une puce ARM face à Ivy Bridge même si elles consomment beaucoup moins d'énergie ce qui reste un argument de taille.

    Je ne sais pas, mais dans ça, "La solution pourrait néanmoins venir des puces ARM qui offriraient un système bien moins cher et capable de rentrer dans des châssis plus fins.", il y a sans doute une partie de la réponse !!

    Tout le monde n'ayant pas besoin d'un système "de la mort qui tue la vie" en situation de mobilité et qui se trouve un peu short en terme de saisie avec le clavier virtuel d'une tablette mais qu aimerait malgré tout "jouir" du tactile ! Un système qui jouirait certainement d'une bien plus grande autonomie, qui plus est !

    J'avoue que je serais assez preneur si l'essai est concluant !
  • Afficher les 6 commentaires.
  • Basilic et Pistou , 2 avril 2012 13:52
    Citation :
    Et c'est même pas qu'un problème de perf, mais d'OS:

    Puce ARM = Windows 8 pour ARM. Or cette version ne sera compatible qu'avec les petites applications Metro. Je doute que le public accepte cette limitation.


    Il accepte bien les limitations d'iOS par rapport à celles d'OSX, alors ...
  • AudiTT33@guest , 2 avril 2012 14:55
    A part réinventer le netbooks, ils ne feront rien d'autre. En plus, aucun programme courant x86 ne sera utilisable. Sans compter que les performances de ces pauvres ARM seront ridicules même à côté des APU d'AMD
  • Basilic et Pistou , 4 avril 2012 12:14
    Citation :
    A part réinventer le netbooks, ils ne feront rien d'autre. En plus, aucun programme courant x86 ne sera utilisable. Sans compter que les performances de ces pauvres ARM seront ridicules même à côté des APU d'AMD


    A moins, tout simplement, que la cible visée ne soit pas la même ? Les tablettes tactiles ne sont pas destinées à "remplacer" les PC portables, et pourtant, elles offrent des performances très acceptables dans les tâches qui leurs sont assignées !